Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
135 3
MessagesAbonnés
Femme
Inscrit depuis le 05-10-2018
Nbr de réac. publiés 6
Nbr de reco. reçues 53
Nbr de reco. données 11
Qui le recommande le + JACHEN
Qui lui répond le + JACHEN
Il recommande le + trevorchat
Il répond le + à razorfish
Adresser un message à Nostromo11
Publier
loader
Nostromo11 dans ADVICENNE - Il y a 3 jours arrow option
« Il est délicat de chiffrer aujourd'hui le marché. Tout dépendra du résultat de nos négociations avec les autorités et les organismes payeurs.
A titre indicatif, le coût médian d'un médicament orphelin est de 89 000 dollars aux Etats-Unis, et d'environ 30 000 euros en Europe. Dans notre domaine, le seul point de comparaison que nous ayons est un médicament du laboratoire Raptor contre la cystinose, une maladie proche de celles que nous ciblons, et dont l'approche thérapeutique est similaire (réduction du nombre de prises par jour et des effets secondaires). Ce médicament a été commercialisé à 250 000 dollars par an aux USA. Cependant nous ne serons pas sur des prix aussi élevés. Notre volonté est de rendre notre traitement accessible au plus grand nombre, et notamment aux experts-cliniciens avec lesquels nous travaillons depuis la création de la société. Par respect pour eux et pour les patients nous veillerons à l'accessibilité de nos produits tout en préservant notre rentabilité. »
Les patients atteints d'acidose tubulaire rénale distale et ceux atteints de cystinurie, sont respectivement au nombre de 100.000 et 50.000 en Europe et aux USA. Ce sont certes des maladies rares mais tt de même loin d'être anecdotiques.
Le traitement Raptor vendu 250.000$ aux USA amène à un marché cible théorique de 12.5Mds outre atlantique.
La direction de Advicenne privilégiant le volume, on peut estimer que le groupe cherchera à coller plutôt au prix marché moyen de 89.000$. Ce qui amènerait un marché cible de 4Mds$ environ aux USA et au prix de 30.000€ en Europe à un marché cible de 3Mds€.
Advicenne est éligible à des marchés cumulés de 7/8Mds€. Etant donné que le groupe en distribuant au moins un des 2 traitements en direct vu la taille et faible structure commerciale à déployer, cela validerait ce qu’avait déclaré le PDG en parlant non plus de biotech mais déjà de transition vers une pharma. On met une exclusivité de 10 ans accordée par les instances de contrôle, et cela met Advicenne dans une position commerciale quasi unique si on combine marge/avancées cliniques/marchés captifs.
Lorsqu’on regarde les marges nettes des pharmas on comprend les enjeux ! on a des pharmas qui margent à 15% quand d’autres comme Sanofi et Pfizer qui margent respectivement à 25 et 40% !
Vu une nouvelle fois les marchés captifs visés par Advicenne en tant que propriétaire et non par licence (logique vu la faiblesse des couts commerciaux bien moindres que pour des traitements de masse et de surcroit à forte concurrence), on peut imaginer des marges assez spectaculaires.
Sur la base ne serait-ce que de la moitié du marché cible pourtant captif, on pourrait viser 25% net d’un CA de 4Mds€ soit 1Mds€ net. Ca valorise en pharma des PER moyens de 12/13. Soit 12Mds€.
Y a de la marge, c'est le cas de le dire.
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ARTMARKET.COM - Il y a 1 semaine arrow option
02/02/2015
« Artprice : un rapprochement avec une "grande maison de ventes" aux États-Unis affole la Bourse ».

Voilà un exemple type des mensonges de TE visant à faire monter le cours du titre par des annonces calibrées au contenu spectaculaire, dont on ne saura jamais rien en réalité. Ce PDG est un métronome en foutage de gueule. Jamais vu ça en 20 ans de bourse.
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD - Il y a 1 semaine arrow option
Chiffres tombés e-commerce depuis le confinement : 90% de hausse ! Amazon en position de force qui vient de passer les 40% de parts de marché.
C'est énorme. Internet fait tomber tous les murs, c'est le cas de le dire. On met ceci sur fd d'explosion du télétravail.
Autrement dit il faut revoir ses lectures sur l'évolution des foncières et commerciales mais aussi peut être axées dans les bureaux.
UnibailRW paiera non pas la facture mais les factures.
A fuir.
  •   
  •   
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ARTMARKET.COM - Il y a 2 semaines arrow option
Histoire de valider la nouvelle PMN, Place de Mensonge Normalisée :
"Il va être proposé compte tenu des excellentes relations quotidiennes entre les deux groupes et leurs cadres réciproques, une place de mandataire social au dirigeant d'Artron" (05/2019)
Oui vous avez bien lu, "compte tenu des excellentes relations quotidiennes entre les deux groupes"...
TE est une burne. C'est un scandale quand même ce genre de propos balancé gratuitement alors que moins d'1 ans plus tard on apprend que c'est la rupture entre eux....mdr.
Pitre un jour, pitre toujours.
Et ça donne des leçons de conduite des marchés contre sa soc., "victime" de vendeurs malintentionnés. Punaise, faut le faire. Dans le genre machine à fumée, Artmarket c'est pire qu'un concert Hellfest.
  • 1
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
suite :
"chiffre d'affaires est amené à croître fortement pour les raisons suivantes : Chiffres d'affaires en provenance de Chine et validation par le Conseil d'Administration."
Et bien sûr ,depuis, qques mois plus tard TE annonce l'exact inverse...

"...honoré d'accueillir Wan Jie Président fondateur d'Artron au sein du Conseil d'Administration d'Artprice, afin de renforcer encore le lien sincère et loyal qui unit déjà les deux groupes, dans le cadre de la politique des Routes de la Soie."
Parce que TE ne sait pas avoir de propos mesurés, les siens lui reviennent en pleine figure, ou plutôt à celles des actionnaires lésés. Vous avez déjà lu d’un dirigeant avoir un lien sincère et loyal avec un partenaire ? on croirait entendre un Président déclarer le rétablissement diplomatique entre 2 pays qui viennent de terminer une guerre.

On remet, c'est juste pour le fun :
"L'impact en termes de chiffre d'affaires et de valorisation boursière d'Artprice sera historique selon les décideurs franco chinois unanimes sur cette analyse" :
La valorisation est ramenée maintenant à 30M€, avant la reprise de cotation. Vous noterez que quand il ne sait rien, il emploie le terme "unanimes". C'est comme les politiciens. Quand ils disent "réforme" c'est pour dire en réalité "licenciement". Y a des gens comme ça, victimes de dyslexie de la syntaxe.
Avec TE ça ne s'arrête jamais. Il débite de la connerie comme Francfort des saucisses, pas paquets de 1000.
Il n'a pas l'air con maintenant avec le défaut d'Artron et sa sincérité et la valorisation historique...A mon avis c'est surtout dû à un défaut de TE mais bon on n'est plus à une enfilade près.

« Cette mise en conformité imprévue des directives chinoises 2019, amenant à cette nouvelle stratégie, décale quelque peu les objectifs d'Artprice qui restent inchangés » :
« Inchangés » ki dit. muuaah ah ah mdr.

« cette stratégie donne une véritable assurance pour ses actionnaires de la croissance pérenne » :
Depuis ces propos, le titre a perdu la bagatelle de…60%. La gueule de « l’assurance »…
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ARTMARKET.COM - Il y a 2 semaines arrow option
Panel de communiqués de TE, tout un « art » :

« l'administration et les instances de régulation chinoises ainsi que les grands groupes étatiques sont toujours majoritairement confinés et ne peuvent établir un contact concret avec nous. »
 On y est : c’est la faute au coronavirus. Par la grâce du virus, les chinois ne communiquent plus. A croire que le virus se propage aussi par internet et par voix téléphonique. Il ne nous prend pas pour des jambons l’ami TE encore une fois…Car à l’antenne le business en Chine est annoncé déjà repartir. Faudrait informer TE, vite !
« modes de paiement chinois a été mise en ligne en février 2019 par Artron, remplaçant du jour au lendemain celle d'Artprice, sans d'une part, avoir prévenu préalablement Artprice, d'autre part, sans avoir eu le moindre consentement d'Artprice. »
 Heu c’est maintenant qu’il le dénonce ? vous la voyez venir la grosse entourloupe sémantique ? le gars il signe un contrat sans rien maîtriser manifestement ce qui déjà inquiétant et il désigne indirectement la Chine comme responsable de la suspension du titre. Pourtant, la chute avait commencé bien avant…Ca sent le prétexte en bois pour justifier l’injustifiable, car Artron qui communique ou pas, jamais donc il n’y a eu de CA factuel avec ce partenaire, sans quoi, abus asiatique ou pas, il y aurait eu un CA généré. Et ce depuis 2013 en réalité !
La soc. est en bourse depuis 20 ans et il improvise des communiqués avec suspensions arbitraires. Non mais lol. Les autres soc. ont suspendu leurs titres ? non.


« Artmarket.com rappelle que son chiffre d'affaires de Chine continentale, Hong Kong et Taïwan, réalisé avant la mise en application du contrat de distribution exclusive est désormais imputé à Artron comme prévu contractuellement pour toute IP chinoise. »
Ah parce que quelqu’un a eu des infos sur le CA généré via Artron avant ce contrat ? j’ai pas du bien chercher. Faudra m’excuser car avec TE pour lire une info il faut se coltiner 10 pages de logorrhée judiciaro-merdique.
On comprend aussi par défaut que le contrat précédent avec Artron datant de 2013 devait être aussi épais que le papier lotus…
  • 3
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
« Les conséquences de ce manque d'information essentielles sont donc extrêmement nuisibles au cours de bourse d'Artmarket.com »
Fallait oser.
- Le manque d’information qui est pourtant en pratique depuis 20 ans cher Artprice c’est pas sa faute,
- le CA via Artron qui n’existe pas c’est pas sa faute,
- l’IPO fantôme à 120M€ (lol) c’est pas de sa faute,
- le kiosque 4G façon rupture techno surtout sur Pluton c’est pas sa faute (pas grave, la 5G ne devrait pas tarder à lui permettre de lancer une autre annonce qui va cette fois c’est sûr de chez sûr tout exploser… 😊),
- le blast qui a fait pshitt c’est pas sa faute…etc etc
Ne pas croire que ces annonces aussi interminables que démultipliées soient totalement fortuites. En cumulant ces communiqués aussi ridicules les uns que les autres par leurs disproportions TE procède par saturation & buzz médiatique. C’est une stratégie politique connue et reconnue depuis des décades. Sarkozy pratiquant « l’agitationnisme » en a été un des pratiquants les plus zélés sous la 5eme République.


« L’Alliance avec Art Stage Singapore pour verrouiller les 2 portes de l’Asie….Il n'existe, pour rentrer sur la Chine que deux portes d'entrée sur le Marché de l'Art et qui sont, par ailleurs, chefs de file en Asie des marchés financiers et des services de gestion de patrimoine. Ces deux portes d'entrée sont Singapour et Hong Kong. C'est pour cela qu'Artprice s'est fortement impliquée pour son implantation à Hong Kong début Août 2012. Mais indiscutablement, il manquait la deuxième porte, la plus importante, pour verrouiller l'Asie dans son ensemble, avec toutes ses sensibilités culturelles, à savoir Singapour. »
 On a vu depuis à quel point en effet ces 2 marchés ont été « verrouillés »…muuaah ah ah mdr. Après Art Stage et Hong Kong, Artron a bon dos puisqu’il ne devient jamais que le 3eme bouc émissaire pour justifier qu’Artmarket ne fait rien ou presque en Asie. On attend avec impatience l’impact supérieur de l’IA et le big data sur le leader Minimo de l’information de l’art, vendu une nouvelle fois avec fracas…Le prestataire informatique Vahumana apporte quoi en matière d’IA et traitement de la Big data ?
  
  
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
« Grâce à l'intelligence artificielle (IA), dont nous avons depuis longtemps mesuré et anticipé l'impact immense et révolutionnaire… »
Du TE dans le texte ! Quel bandit. En s’appropriant les termes « IA » il donne l’impression de la maitriser en y associant le terme « nous » et d’y trouver la solution business en usant des termes « immense et révolutionnaire ». On notera encore une fois le sens de la « mesure » de TE.
Et on s’étonne de ne trouver aucun analyste sur la valeur…Le seul commentaire entendu sur BFM il y a qques années avait été à ce titre pour le moins expéditif sur Artprice.


« Cette AGE du 30.09.2019 s'apparente bel et bien à une IPO. En effet Artmarket.com va permettre d'embraser le Marché de l'Art dans sa totalité. »
 A croire qu’il le fait exprès. Mais comment accorder le moindre crédit à ces conneries ? Le gars est gonflé : parce que la soc. change de dénomination sociale, alors la société fait une IPO ou quasi, et par un coup de baguette magique sémantique va récupérer tt le marché de l’art. Des soc. informatiques spécialisées embauchent des centaines d’ingénieurs, font des AK de financement pour tenter de percer dans l’IA, la Big Data et TE avec ses 6 salariés TTC va ramasser le « marché de l’art dans sa totalité ». Là je crois qu’il a définitivement coulé un câble. Mais qui peut croire à ces mooonumentales âneries ?

« 20 ans après, de manière unanime, les agences de presse, la presse écrite et audio-visuelle, les acteurs économiques et financiers, les acteurs du Marché de l'Art et les institutionnels, reconnaissent Artprice de manière incontestable comme Leader Mondial de l'Information sur le Marché de l'Art. »
 On notera là aussi son expertise à faire les questions et réponses. Ah bon c’est qui tous ces « unanimes » ? parce je n‘ai jamais lu un seul agent de presse mentionner ce statut hormis par la copie des déclarations de TE lui-même, ce qui n’a évidemment rien à voir. Vous avez déjà entendu les fondateurs de Google se déclarer leader mondial ? B. Gates chez Microsoft s’auto-qualifier de leader mondial ?
 Et c’est quoi une IPO sans justification capitalistique ? il a vu ça où TE ? On lui rappelle qu’il est en bourse le pitre ? A mon avis dans son bunker du chaos à Lyon il doit se sentir seul. Ou très haut perché.

TE et le contenu, c’est comme la confiture, moins il y en a, plus il l’étale.
Ce type est hors sol, point barre. La bourse devrait lui être interdite sincèrement. Pas sûr que les marchés déjà décriés aient besoin de ces bouffons de la cote.
  
  
Voir les 2 réponses précédentes
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
erratum : pas 6 salariés mais une 40taine...! désolé ! j'ai confondu avec une autre soc. A force de dresser l'inventaire de ses annonces improbables j'en sors moi aussi lol..
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans ARTMARKET.COM - Il y a 2 semaines arrow option
Et maintenant une suspension de cours alors que le carnet d'ordres permet les transactions. Mouaah ah ah ah quel charlot ce TE.
Y n'est pas content le gourou sculpteur des pièces détachées de voir le marché comprendre et discréditer sa parodie de management. Faut qu'y comprenne que les suspensions de cours ne font que retarder les ajustements que le marché veut effectuer. Cela s'est vu à plusieurs reprises, rappelées encore hier sur BFM Business.
L'occasion rêvée pour le gourou de justifier ce qui va arriver sur la valeur, et dénoncer opportunément le laxisme et transactions "complotistes" contre le "leader mondial" des annonces ventilateur.
  • 4
  • 1
  •   
Basile06 participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
oui oui je le sens bien le gros retour de baton que va prendre le titre. Ca risque d'être épique.
On arrive d'ailleurs sur nombre de valeurs à des aberrations de cours qui risquent de fait de porter plus ombrage encore à PRC archi survalorisée quand ttes les autres sont archi sous valorisées.
Épique je vous dis.
  
  
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
Pour faire court, suite à la suspension grotesque du cours, extrait du communiqué bidon de TE :
"les grands groupes étatiques sont toujours majoritairement confinés et ne peuvent établir un contact concret avec nous."
Version décodée : "le contrat avec Artron n'a aucune portée business et on va prendre le coronavirus comme excuse pour justifier l'absence de CA chinois". En clair, TE a de nouveau balancé des annonces mensongères basée sur des projections de croissance farfelues. Car on se demande comment un partenaire contractuel peut ne peut informer un de ses clients.
Il a déjà fait le coup à de multiples reprises (blast, kiosque 4G, IPO surréaliste, technologies disruptives...etc etc) dont en 2013 de mémoire un poster de commande demandé à B&Garnier visant des CA 2015 2016 de 50M€ et 80M€ (!!), avec en tte fin de poster un commentaire précisant que les prévisions chiffrées par l'analyste étaient basées sur les projections données par....TE lui même !
On a en réalité des CA qui tournent autour de 6/7/8M€...

http://www2.bryangarnier.com/images/updates/pdf/art_price.pdf
Ce lien donne accès au poster évoqué qui en dit long sur la "qualité" de "l'étude". Vous noterez pour les plus curieux en fin de poster à partir de la page 66 les commentaires associés à chaque fois qu'il est estimé un montant de valorisation de chaque partie faisant la somme des parties...On lit des "d’après la société", "D’après Artprice", " d’après le management d’Artprice", "annoncé par la société"...etc.
Pas à dire, c'était un beau tour de grand 8.
Roou roou rroouu fait le pigeon.
Muuaah ah ah ah ahh fait TE.
De quoi mettre en perspectives depuis, au vu des annonces plus fracassantes les unes que les autres.
1
  
Basile06 - Il y a 2 semaines arrow option
Je suis parfaitement d'accord avec vous. Depuis des années TE n'arrête pas de mentir au marché . Aujourd'hui, incapable de prendre ses responsabilités il préfère suspendre le cours de l'action et supprimer les nombreux messages de ceux qui lui demandent des comptes. Cette société n'a pas sa place en bourse.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
1
  
Voir les 3 réponses précédentes
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
bonjour. C'est pourquoi je viens de poster qques extraits de com de ce bateleur de foire. C'est édifiant. Plus c'est gros plus ça passe. Et quand je lis certains commentaires sur Boursorama - pas tous heureusement - je me dis que certains ne sont pas actionnaires mais disciples. Je me souviens d'avoir vu en direct sur BFM Business il y a qques années un commentaire assez sanglant que Artprice.
En me remémorant les diatribes du ventilateur-en-chef je me souviens l'avoir entendu déclarer que Artprice était la soc. qui "normalisait" le marché de l'art...cf sa "PMN". Tout en retenue et finesse TE...:-) Quand il se fera défoncer par l'AMF (à force il finira par se faire prendre) on finira par le regretter tant il aura moqué tte la sphère boursière.
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Nostromo11 dans UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD - Il y a 2 semaines arrow option
Ca va donner quoi en terme d'ANR ?
là à mon avis ça va être massacre à la tronçonneuse. Amazon pour répondre par ce biais est en train d'accélérer les embauches tant le groupe est débordé par les commandes. Ds la mesure où nbre de consommateurs sont obligés d'en passer par ce réseau la tendance ne fait que s'accélérer. Et on peut imaginer que certains qui ne font que découvrir les réseaux internet risquent de ne plus aller ds les réseaux physiques. On met cette tendance infernale dans un contexte où nbre de magasins ne paieront plus leurs loyers + faillites obligatoires, imaginer que ce BM de commerces physiques soit encore viable relève de la pure bêtise.
Très certainement qu'il va y avoir une méga recovery sur ces valeurs mais celles spécialisées dans les commerces ne reverront jamais leur plus haut et de tte façon devront composer avec un secteur en déclin inévitable.
Amazon gagna en période de croissance et gagne peut être encore plus en période de stresse puisque récupérera à l'issue des consommateurs nouveaux, futurs usagers récurrents.
Les investisseurs à la recherche de rendements devraient rechercher ds la santé, certaines utilities, bref tt sauf le commerce.
C'est le secteur le plus disrupté des secteurs disruptés. Autant dire le chant du cygne.
Par analogie les commerces sont les dinosaures, Amazon le météorite qui arrive...
  • 1
  •   
  •   
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
ça signifie que ceux qui ont des PRU sup. à disons 150€ devraient attendre à minima 12 ans environ pour récupérer par les dividendes la perte en dépréciation d'actif/action.
Equation infernale.
Des soc. comme Vinci, Veolia, Icade ou Axa Air liquide Orpea ADP (div moins intéressants pour certaines d'entre elles mais il faut aussi regarder la croissance de ces div....!) me paraissent autrement plus résilientes et ds le coeur de l'économie, et aussi des mid et small massacrées qui combinent croissance et dividendes de façon autrement plus pertinente.
Même une soc. comme Chargeurs semble autrement plus intéressante avec son approche "leader mondial par niches" non pas en holding mais en conglomérat !
bref le temps est au stock picking donc aux fondamentaux.
  
  
  • add_opinion
  • Publier
    loader
TOUAX SCA - Il y a 3 semaines
SQLI : acquisition de Redbox Digital
Nostromo11 participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
on peut savoir ce que fait cet article sur SQLI dans la rubrique actualités de Touax ?
  
  
  • Publier
    loader
ABIVAX - Il y a 3 semaines
Abivax : résultats annuels 2019 et point d'avancement sur les activités
  • L’étude de maintenance de Phase 2a avec ABX464 dans la rectocolite hémorragique a démontré une excellente efficacité à long terme ainsi qu’une bonne tolérance
  • L’étude de Phase 2b avec ABX464 dans la rectocolite hémorragique progresse dans 15 pays européens et au Canada, le recrutement des patients se déroule comme prévu
  • Approbation par la FDA d’une demande d’IND pour l’étude clinique de Phase 2b avec ABX464 dans la rectocolite hémorragique, le recrutement des premiers patients aux États-Unis est attendu pour le deuxième trimestre 2020
  • L’étude de Phase 2a avec ABX464 dans la polyarthrite rhumatoïde progresse comme prévu
  • Premier patient récemment inclus dans l’étude de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le traitement du carcinome hépatocellulaire
  • Trésorerie finançant les activités opérationnelles jusqu’à la fin du deuxième trimestre 2020
Nostromo11 participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 2 semaines arrow option
- 4 ph2 en cours + début ph2 Crohn 2eme semestre 2020
- 5 ph2 en cours dans moins de 6 mois donc
- 1er patient US annoncé le 16/03 avec approche pionnière dans le CHC avec les cellules iNKT éliminant les cellules tumorales ce que les inhibiteurs de point de contrôle ne peuvent effectuer ds l’environnement micro tumoral. Le ABX196 potentialise les inhibiteurs de point de contrôle, ayant potentiellement un statut de best in class.
Ce marché hélas terrible d’un pt de vue taux de survie, allant de 31% pour les moins « graves » à….2% ds les pires (métastasés et distants). Et la tendance est lourde puisqu’au rythme de progression du nombre de cas ces 3 dernières années on peut estimer un marché cible d’environ 1 Mds$ dans moins de 5 ans.
Ne pas oublier que le 196 a été efficace seul ou en combinaison ds la réduction de la croissance tumorale.

 Abivax réalise un parcours sans faute et sa valorisation à fortiori ds ce contexte de capitulation boursière généralisée est encore bien plus sous valorisée et clairement une valeur dite à la casse.
On notera des erreurs en fin de poster sur les montants évoqués concernant
Les phrases suivantes :
« la polyarthrite rhumatoïde aux États-Unis, en G5 Europe et au Japon en 2019 est estimé à 4,4 millions de cas, représentant un potentiel de marché de 25 millions de dollars. »
 comprendre milliards et non millions.
Idem « ensemble des indications inflammatoires (y compris les maladies neuro-inflammatoires) est aujourd’hui estimé à plus de 80 millions de dollars, avec un marché et une population de patients qui, selon la Société, pourraient bénéficier d’ABX464.1 »
 Comprendre milliards et non millions.
Au vu des échelles des marchés adressés en dizaines de milliards et au vu des avancements cliniques d'Abivax, une valorisation à moins de 200M€ est à mettre en perspectives...!!!
  
  
  • Publier
    loader
ARTMARKET.COM - Il y a 4 semaines
Artmarket.com : L’objectif de croissance à double chiffre d’Artmarket.com en 2020 se confirme en dépit du coronavirus et de la poursuite du krach boursier.
Nostromo11 participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 4 semaines arrow option
Réponse :
"Artprice s’allie avec le Leader Chinois Artron sur le marché de l’Art mondial désormais bipolaire.[21/02/2013]
En clair Artmarket n'a pas validé son business avec Artron en raison du coronavirus dont il est l'objet depuis 8 ans.
Normalement la soc. étant une soc. numérique n'a t-elle pas avantage à tirer partie justement de transferts de démarches physiques vers l'économie numérique ?
Muaah ah ah aaahhh.
  
  
  • Publier
    loader
reculon dans UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD - Il y a 7 mois arrow option
Je veux bien accepter l'idée que le commerce en ligne est un concurrent qui progresse , mais cette dégringolade des cours , depuis 2 ans , n'est-elle pas liée à la fusion avec W. et à la sortie des actionnaires de W. ? ?
  • 2
  •   
  •   
Nostromo11 et 1 autre membre participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 4 semaines arrow option
avec le coronavirus c'est encore des clients qui vont déserter des magasins de moins en moins fréquentés. Internet est imbattable à tt point de vue : horaires illimités, pas de déplacements, pas de stationnements, un choix totalement sans concurrence, des magasins pris en étau qui doivent payer des loyers sous peine de fermetures, avec en parallèle moins de recettes qui baissent structurellement. l'équation est intenable. Quand on lit que les loyers d'URW sont en hausse c'est sur la base de commerces obligés de payer, pas sur la base de revenus constants ou croissants. Autrement dit les magasins paient leurs loyers et cachent donc une réalité, leurs rayons qui se vident.
Chaque évènement de type virus, attentat, travaux...etc etc c'est autant de transfert vers l'e-commerce.
Pire, suffit de voir les millenium et les suivants, dont certains ne sont même jamais allés ds un magasin physique. Faut pas s'imaginer que ceux-ci y mettront un pied alors qu'ils ont été bercés par les supports numériques H24.
Les magasins physiques sont fréquentés par les anciennes générations qui ont encore la culture des déplacements physiques. Les plus jeunes sont déjà des clients perdus.
A mon avis revenir sur la valeur ca serait sur la base d'un ANR réactualisé pour jouer une réorientation des investissements immo. Mais à quel prix ?
Les taux de rdt actuels incroyablement élevés ne sont basés que sur une chute spectaculaire du titre. Est ce un critère acceptable d'investissement ?
Personnellement je ne miserai pas sur des revenus basés sur des magasins vides pris ds l'obligation de payer leurs loyers. A ce rythme combien de temps vont ils payer des loyers justement considérés comme élevés ? Ca fait peur tt de même.
Suffit de voir en corollaire les performances boursières d'Amazon. L'exact baromètre inversé aux foncières commerciales....Pas de hasard.
  
  
MAILLETTE - Il y a 4 semaines arrow option
Et une baisse des loyers entraînerait en plus à terme une baisse de la valo des actifs, du bnpa......
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
Voir la réponse suivante
  • add_opinion
  • Publier
    loader
zeroneuron dans EUROFINS SCIENTIFIC SE - Il y a 1 mois arrow option
Je suis actionnaire depuis 2013 et je vais rester actionnaire. si j'ai bien lu le communiqué de presse , les résultats 2019 n'intègrent que 10 millions au titre de l'indemnisation de la cyber-attaque, le reste viendra en 2020. Je note une grande amélioration de la qualité du reporting annuel et un taux de croissance pour2020 plus raisonnable.
Ma conclusion, Eurofins est très loin d'une difficulté financière comme certain le prédisait, c'est une valeur de fond de portefeuille bénéficiant de solides barrières à l'entrée et dirigée par une équipe de qualité.
De là à acheter à 520 non, c'est une folie.... que je ne commettrais pas.
Pour ma part, je vise un bénéfice par action IFRS de 12 euros en 2020 vs 10,47 en 2019, élément à ne pas confondre avec le bénéfice ajusté vendu par des analystes et qui fait grimper le cours au delà du raisonnable.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  • 3
  •   
  •   
Nostromo11 et 1 autre membre participe à cette discussion
Nostromo11 - Il y a 1 mois arrow option
bonjour
ce qui m'ennuie ds le groupe c'est sa dette nette qui doit tourner autour de 3Mds€ sans compter la dette hybride classée en compta comme fds propres ou quasi. On est en réalité avec une dette nette globale sup. à 4Mds€ pour des FP vers 3.2/3.4Mds€. Le gearing est largement sup. à 1. Ca commence à faire beaucoup je trouve car le groupe doit maintenant performer en organique. Si le groupe perdure sous les 5% de croissance interne je ne suis pas sûr que le marché accepte la prime de valo liée aux barrières à l'entrée.
Mais c'est une machine de guerre sur le LT.
A quand une incursion ds le secteur de certification d'un Veritas ?
Je suis ERF car le dev. ds la santé me semble incontournable.
  
  
zeroneuron - Il y a 4 semaines arrow option
Aucune échéance majeure de dette en 2020 et 2021, 2 ans c'est suffisant pour reconstituer une trésorerie suffisante, donc pas d'inquiétude majeure dans l'immédiat.
Le membre a déclaré être actionnaire de la société concernée
  
  
imeddev - Il y a 2 semaines arrow option
Le lancement en France est enfin annoncé. Très bonne nouvelle!
  
  
Voir les 2 réponses suivantes
  • add_opinion
  • Publier
    loader
Voir la suite