Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
2 0
MessagesAbonnés
Inscrit depuis le 24-07-2021
Nbr de réac. publiés 2
Nbr de reco. reçues 10
Nbr de reco. données 9
Qui le recommande le + Forethubac
Qui lui répond le +
Il recommande le + letsar
Il répond le + à Achille01Z
Adresser un message à Forethubac
Publier
loader
Il y a 4 mois
Plongée dans le business des OCABSA : Interview de Pierre Vannineuse
Dans la poursuite de nos investigations sur les OCABSA et autres instruments de financement dilutifs, nous avons souhaité entendre la voix des apporteurs de liquidité. Pierre Vannineuse, CEO d’Alpha Blue Ocean et fondateur de Bracknor, deux des fonds qui reviennent le plus souvent dans notre listing, a accepté de répondre à nos questions.
Forethubac et 4 autres membres participent à cette discussion
letsar - Il y a 4 mois arrow option
Merci pour cet article édifiant.
1
1
Trailer - Il y a 4 mois arrow option
oui en effet. PP = pigeons
2
1
altertrade - Il y a 4 mois arrow option
moralité fuyez en bourse ces sociétés et allez sur air liquide essilor schneider dassault syst loreal lvmh etc ....etc et écrsez ces cloportes de manipulateurs financiers .....
1
1
vincentg7 - Il y a 4 mois arrow option
Je reconnais bien là le PDG de Technofirst dans la description de la société spécialisée dans les "dispositifs anti-bruit". Il pensait plus à son compte en banque qu'à celui de sa société.
Quant à Pierre V, sur le dossier Europlasma, il était (est encore?) des 2 côtés puisqu'il avait mis un de ses amis à la tête de la boite.
  
1
Voir les 4 réponses précédentes
Forethubac - Il y a 4 mois arrow option
Même remarque que pour l’article d’Anthony Bondain…
Article à charge sans aucun recul, au point d’être risible tellement c’est caricaturale !!
Dans l’environnement des sociétés risquées, heureusement qu’il existe ce type de solutions pour se financer !...
Les banques ne jouant plus leur rôle, la finance alternative a encore de beaux jours devant elle !
1
  
  • Publier
    loader
Forethubac n'a pas aimé ce message- Il y a 4 mois
erico74
Très instructif, merci
Il y a 4 mois
Financements dilutifs : la machine à Penny Stocks
En réalisant ce dossier, nous avons cherché à apporter une réponse objective à une question récurrente des investisseurs : les sociétés qui ont recours à des financements dilutifs sophistiqués méritent-elles qu'on s'y attarde ? A vrai dire, nous étions tentés de répondre "non" avant même d’enquêter sur la question. Appelez cela comme vous voulez : de l'expérience, du bon sens, une méfiance naturelle ou un peu des trois. Un biais accentué par la forte proportion de "penny-stocks" qui annoncent la signature d'un contrat d'Equity Line, d'OCABSA, de BSAR, d'ODIRNANE, d'ORNANE ou simplement d'OCA. Sans oublier les dispositifs comme le PACEO ou le dantesque BSOCABSOC.
Achille01Z - Il y a 4 mois arrow option
Excellent article. Merci. Rubis en 2018 j'ignorais. A ma connaissance, ils avaient mis en place une ligne d’equity line en 2011 ce qui a été une erreur. Ils auraient récidivé ? Du coup je me demande si c'est une coquille.
3
1
letsar - Il y a 4 mois arrow option
Merci Anthony.
1
1
jacaas - Il y a 4 mois arrow option
Très bel article
1
  
erico74 - Il y a 4 mois arrow option
Très instructif, merci
2
1
Voir les 4 réponses précédentes
Forethubac - Il y a 4 mois arrow option
Cet article à charge est digne d’une presse de caniveau qui ne ressemble pas à ce que Zone Bourse peut produire !
Le « journaliste » a apparemment une haine farouche envers ces intermédiaires qui ont le mérite de financer un pan de l’économie que tout le monde a déserté.
Malheureusement, les banques ne jouent plus leur rôle, plus personne ne veut financer ces sociétés non rentables dans un premier temps mais porteuses d’espoir, notamment dans le domaine médical.
Et les sociétés en forte croissance ne générant pas encore suffisamment de cash-flow pour plaire aux banquiers, heureusement que ces fonds/intermédiaires sont là pour les financer !
Quant aux actionnaires individuels, ne pleurons pas sur leurs sorts. Quand on investit sur ces secteurs à risque, on en mesure les éventuelles conséquences !
Il n’y a pas de rendement sans risque !
1
8
curioz - Il y a 4 mois arrow option
Merci, bel article. Je n'ai pas trouvé de communiqué sur le site de Rubis au 16/07/2018, pourriez vous préciser la situation de Rubis? En plus votre article "Rubis, oiseau rare sur la cote française" m'avait plutôt convaincu des qualités de Rubis
  
  
targato - Il y a 3 mois arrow option
Tres bon article, merci pour ce travail bien construit !
1
  
JCTS34 - Il y a 3 mois arrow option
Merci pour cet article trés complet, qui nous sort du caniveau
1
  
balder92 - Il y a 3 mois arrow option
Vous oubliez IMPLANET dont les dirigeants ne font que des OCA avec Nice and Green (fond Suisse). Est-ce que les dirigeants ont des comptes en Suisse ? ça serait intéressant de le savoir au cas où.
  
  
smartvince - Il y a 3 mois arrow option
Merci pour cet article sans langue de bois. Mon expérience boursière me donne le droit de vous dire que vous méritez toute ma reconnaissance. Si j'avais pu lire une telle analyse avant de devenir petit porteur, ma fortune aurait été faite bien avant. MERCI et je recommande vivement à tout investisseur de bien garder en tête cette analyse qui envoie à une conclusion sans appel.
1
  
Zackx - Il y a 3 mois arrow option
+auplata + vallourec
  
  
KAPCI - Il y a 2 mois arrow option
Bellissimo...Bravo...Very well said
1
  
PJNSA - Il y a 2 mois arrow option
avant d'acheter une action , comment peut on savoir si elle est sous financement dilutif. Merci.
  
  
Voir les 8 réponses suivantes
  • Publier
    loader
Forethubac n'a pas aimé ce message- Il y a 4 mois
Trailer
oui en effet. PP = pigeons
Forethubac n'a pas aimé ce message- Il y a 4 mois
letsar
Merci pour cet article édifiant.
Forethubac n'a pas aimé ce message- Il y a 4 mois
letsar
Merci Anthony.
Voir la suite