Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
93 4
MessagesAbonnés
Inscrit depuis le 24-02-2014
Nbr de réac. publiés 80
Nbr de reco. reçues 78
Nbr de reco. données 2
Qui le recommande le + Anthony BONDAIN
Qui lui répond le + Marie72
Il recommande le + iggy
Il répond le + à meradob
Adresser un message à ---
Publier
loader
Il y a 6 mois
Les marchés baissent aussi, parfois
Il sera question de résultats d'entreprises aujourd'hui sur les marchés, si toutefois les opérateurs arrivent à se détourner de leur préoccupation numéro un : y'aura-t-il bientôt une ligue de football fermée en Europe ? La baisse de la veille, qui a épargné le CAC40, met un petit coup de frein à la douce euphorie ambiante, sans qu'il soit possible d'en tirer quelque conséquence que ce soit.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
"Ce sont les valeurs technologiques qui ont le plus souffert, sans surprise"... Je ne sais pas pourquoi sans surprises. Ah oui ! les taux à 1,61 %, je comprends, cela va géner Amazon qui fait une croissance de 18 % par an et qui n'est pas endettée. Les grosses GAFA ne sont pas du tout endettés. La correction actuelle des techs n'a rien à voir avec les taux, elle vient réajuster une méga performance certainement excessive début 2020 ... Mais j'avoue que j'ai un petit faible pour ceux, nombreux, en bourse qui annoncent les numéros du loto après le tirage. Donc si les fluctuations du nasdaq sont sans surprises pour vous, pourriez-vous nous indiquer la clôture de ce soir, cela nous aiderait à prendre une position sur des options jours ? Par avance merci.
  
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
En bourse, les arbres montent-ils jusqu'au ciel ?
Du vert, du vert et encore du vert. Rien ne contrarie la marche en avant des marchés actions, qui restent focalisés sur la reprise économique. Force est de constater que les premiers résultats d'entreprises cotées vont dans le sens d'une belle dynamique, qu'il faudra confirmer cette semaine avec plusieurs entreprises phares de leur secteur. Pendant ce temps, les poches d'exubérance continuent à alimenter la volatilité.
--- et 1 autre membre participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
En bourse les arbres ne montent pas jusqu'au ciel mais les imbéciles restent par terre. Vous devriez citer plutôt une déclaration du plus grand trader de tous les temps : Jesse Livermore : " Un marché n'est jamais assez cher pour être acheté et jamais assez bas pour être vendu". Nul ne sait quand la correction va se produire. En 1982, au démarrage du super bull market du siècle dernier, le US 500 s'échangeait à 111 points, certains idiots ont pris leur bénéfice 2 ans plus tard en faisant 100 % à 230 points. Ils déclaraient alors les mêmes imbécilités habituelles, du type, les marchés sont chers, les arbres... etc. 13 ans après, le marché avait été multiplié par 6 en net return et s'échangeait à plus de 1000 points. Bien sûr que les corrections arrivent régulièrement, mais les investisseurs solides acceptent la volatilité et vont chercher ce que l'on appelle "le big money". Les autres se ventent d'aller chercher 11 %... puis ils sortent, ils ratent 10 %, mais ils reprennent position, puis se prennent la méga porte de saloon dans la tronche alors ils coupent leur pertes comme ils disent... puis paient des frais, encore des frais, puis des impôts sur leurs maigres plus values, puis ils passent leur vie devant les bougies heures quand ce ne sont pas les bougies minutes qui les ipnotisent... Si l'on veut vraiment s'enrichir et faire le gros du mouvement il faut accepter les corrections et la volatilité . Les mouvement de hausses se font sur 10, 14 voire 20 ans parfois.Bien sûr, ils sont entrecoupés de corrections parfois supérieures à 25% mais qui ne durent généralement que 9 à 15 mois. Mais à la sortie, on sait qui triomphe et qui a mal choisi son process. Pour un Ed Seykota ou autre Marty Shwartz qui savent maitriser leurs émotions et réussissent dans le market timing, vous avez 98 autres opérateurs qui sousperforment le marché voire perdent leur argent en essayant de le timer. Mais bon, certains gagnent quand ils perdent et ne changent jamais... Cela s'appelle l"égo.
3
  
VONMISES - Il y a 6 mois arrow option
Avec les plans de relance alimentés par les planches à billets, un tsunami de liquidités va bientôt arriver. Les arbres risquent de sortir de l'atmosphère ! Quant aux monnaies elles ne vaudront plus rien. Les gilets jaunes et les gens de rien vont adorer.
2
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Le point hebdo de l'investisseur : Totale complaisance
--- et 2 autres membres participent à cette discussion
VONMISES - Il y a 6 mois arrow option
Ce terme de complaisance qui relève de la psychologie est hors sujet. La planche à billets force les flux à alimenter la bulle. C'est mécanique et non psychologique. De plus on peut penser que c'est délibéré.
2
  
Voir la réponse précédente
--- - Il y a 6 mois arrow option
Quand tu mets un titre comme ça, c'est que tu es furieux de ne pas faire partie de la fête ou tu es vendeur à découvert.... Mr Rajeunier, Investissez dans les meilleurs entreprises, gardez-les et vous ne pleurnicherez plus de voir le train passer sans vous. Tous ces commentateurs de bourse ne sont que très rarement investis sur les marchés contrairement à ce qu'ils font croire mais ils sont en revanche très investis dans les bavardages de manière à instiller la peur chez ceux qui sont vraiment investis. On s'en fou de la volatilité à venir, on capte tous les rendements des entreprises et tout va bien et puis quand tu fais plus 300 % sur 12 ans avec un etf sur le US500, tu t'en fou d'une correction de 20 %. Le marché n'est dangereux que pour les amateurs entrés sur des plus hauts et lévéragés, pas pour ceux qui achètent tous les mois depuis 20 ans et qui bénéficient de lla puissance des intérêts composés. Cette dernière notion devrait faire l'objet d'articles sur zone bourse ou ailleurs mais malheureusement, si vous conseillez ceci, vous expliquez aux investisseurs qu'ils n'ont plus besoin de vous.
3
  
pw7895 - Il y a 6 mois arrow option
personne n'ayant la même stratégie, quelques observations sur la pertinence d'un retournement de tendance clarifieraient-elles peut-être la situation actuelle ?
  
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
COINBASE GLOBAL, INC. - Il y a 6 mois
ARK achète 110 millions de dollars d'actions Coinbase et renforce ses positions
- Les fonds Ark, gérés par la célèbre boursicoteuse Cathie Wood, ont acheté des actions de Coinbase pour une valeur de 110 millions de dollars, un jour après les débuts de la bourse de crypto-monnaies sur le Nasdaq, selon le résumé des transactions quotidiennes de la société jeudi.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Si Cathie Wood n'était pas là, on aurait du mal à savoir ce qu'il faut faire en ce moment...
1
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
La croissance chinoise s'invite chez les sorcières
Avril sera un mois à deux chiffres, qu'on se le dise. Croissance à deux chiffres pour l'économie chinoise, progression à deux chiffres des ventes et des bénéfices des grandes entreprises. Ces signaux positifs continuent à alimenter la marche en avant des indices boursiers, qui alignent un peu partout des pics historiques en attendant la fin des confinements espérée pour les semaines à venir.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Les commentateurs de marché semblent toujours étonnés que les marchés fassent de nouveaux plus hauts. Mais c'est comme ça depuis 200 ans. Les entreprises gagnent de l'argent, croissent, les monnaies se déprécient et cela se retrouve dans le cours de bourse. Dans un puissant bull market, il est normal de faire constamment de nouveaux plus hauts. Mais ne vous inquiétez pas, il finira bien par avoir une correction qui rendra le sourire à ceux qui n'ont toujours pas compris qu'il faut être investi en action dans un monde à forte croissance, inflation ou pas inflation.
  
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Quand vendre ? Partie 1: En trading
--- et 1 autre membre participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Quand vendre ? Jamais sur des plus hauts, c'est ce qu'il y a de plus destructeur en bourse car les plus hauts vont généralement encore plus hauts. De même, il ne faut jamais chercher à deviner les plus bas, personne n'y arrive non plus. C'est une légende véhiculée par les médias de bourse qui tend à faire croire que les professionnels de la gestion savent entrer au plus bas et sortir sur les plus hauts.
1
  
syl74 - Il y a 6 mois arrow option
Une question sur les stoploss. Qui a accès à cette information ? En effet, on peut très bien imaginer des robots qui analysent ces valeurs de stoploss pour en tirer partie...
1
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
LVMH, Coinbase et les banques américaines au révélateur
Impossible de ne pas se répéter d'un jour à l'autre en ce moment : l'accélération de la croissance économique porte toujours des marchés boursiers qui sautent de pics en pics en attendant l'été et la levée des restrictions sanitaires. Pour donner un peu de piment à cette séance, Wall Street accueille la plateforme de négociation de cryptomonnaies Coinbase. Hier, le renforcement de l'inflation américaine n'a pas contrarié les places financières.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Beaucoup étaient inquiets par rapport à l'inflation US hier matin, beaucoup, sauf le marché... je suis investi depuis 2001 et depuis 2001, il ne se passe pas une semaine sans que les commentateurs et autres journalistes boursiers, non investis, ne soient pas inquiets de quelque chose... Pourtant, le marché, lui, il monte sans cesse. Mon conseil : achetez les meilleures entreprises, gardez les ! Surtout gardez les !, ce qui est le plus dur je vous l'accorde... Un investisseur de haut niveau sait que le plus dur c'est de garder le gros du mouvement s'il veut faire du "big money". Quand vous achetez un appartement, vous ne vous demandez pas chaque matin s'il faut le vendre pour le racheter 48 heures après!
1
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Où l'on reparle de l'inflation US
La séance du jour est marquée par l'arrivée des premiers résultats du 1er trimestre de grandes entreprises, mais encore au compte-goutte. Et par les chiffres de l'inflation de mars aux Etats-Unis. On sait que les investisseurs deviennent un peu nerveux et perdent facilement leur sang-froid dès qu'il s'agit de statistiques qui pourraient influer sur la politique monétaire de la Fed.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
La nervosité quand le US 500 fait plus hauts sur plus hauts au fil des semaines... Je pense que la nervosité doit être plutôt du côté des vendeurs à découverts et de ceux qui ont "pris leur bénéfices" il y a bien longtemps maintenant, lesquels reviennent en général pour racheter bien plus haut qu'ils sont sortis. Il faut rappeler aux débutants que personne ne sait sortir au plus haut et réentrer au plus bas sur les marché. C'est un truc de journalistes de bourse ça de faire croire que la plupart des opérateurs y arrivent.
  
  
  • Publier
    loader
WTI - Il y a 6 mois
Prudence sur les marchés tournés vers l'inflation américaine
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Prudence, inquiétude,... il faudrait peut-être changer ce disque qui vous donne tort en permanence étant donné que les marchés actions font plus haut sur plus haut. Il n' y a que chez vous visiblement que l'on s'inquiète.
  
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Des traders prennent un pari haussier sur le VIX, passé sous les 17 points
Une grosse transaction sur le marché américain des options jeudi laisse penser qu'un pari est en train d'être pris sur un accroissement de la volatilité, après la période de calme qui enveloppe les actions américaines depuis quelques semaines. Un ou plusieurs traders ont parié pour environ 40 M$ que l'indice de volatilité Cboe - souvent appelé la jauge de peur de Wall Street - franchira le niveau de 25 et montera vers 40 d'ici la mi-juillet.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
ce genre d'article pour te faire peur... on est effrayé que 3 traders et demi parient sur un vix qui remonterait à 25 pendant 3 jours ! Ce serait super, cela nous permettrait de charger un peu plus du US 500 s'il se repliait de 3 ou 4 % ! On est très très loin des points de retournement ! Chaque repli significatif sera agressivement racheté.
  
  
Voir la réponse précédente
--- - Il y a 6 mois arrow option
C'est bien que ces traders pariant sur la baisse gagnent un peu de sous de temps en temps car depuis novembre ils sont à l'agonie
  
  
  • Publier
    loader
CREDIT SUISSE GROUP AG - Il y a 6 mois
L'affaire Archegos coûtera 4,4 milliards de francs à Credit Suisse
--- et 2 autres membres participent à cette discussion
RCAW - Il y a 6 mois arrow option
une bande de truands
  
  
Voir la réponse précédente
--- - Il y a 6 mois arrow option
Encore des banquiers soi-disant professionnels de la finance sur-léveragés et sans aucune gestion du risque ! Pourquoi des banques continuent à utiliser des leviers déraisonnables sur les marchés. Quand l'emprunt de titres sur les marchés va-t-il être interdit par la loi ? Ce sont ces comportements cupides qui créent des crises majeures et des cracs monumentaux. Il sont leveragés, sur les taux, sur les actions, sur les matières premières, sur les cryptomonnaies. La fête continue
  
  
Barth23 - Il y a 6 mois arrow option
de l'incompétence.
  
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Le mois d'avril démarre fort
La coupure pascale prend diverses formes sur les marchés. Un très long weekend comprenant le vendredi saint et le lundi de Pâques en France, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Italie ou en Suisse. Un weekend un peu plus court aux Etats-Unis, qui profitent du vendredi mais pas du lundi. Je pourrais aussi citer l'absence de jour férié au Japon, par opposition à Hong Kong où la bourse fait relâche du jeudi soir au mercredi matin.
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
GameStop, Greensill, Archegos ont créé un tout petit peu de volatilité et sont de petits faits divers insignifiants comme je vous l'ai dit à l'époque. On est dans un bull market. Toutefois, je commence à voir de ci et de là des perma bear, des journalistes économiques et de bourse qui commencent à expliquer que finalement, au vu de la croissance qui se profile, les marchés ne sont pas si chers que ça. La correction n'est donc pas loin, les marchés prennent systématiquement à contre-pied le consensus et surtout les commentateurs boursiers.
  
  
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Des marchés boursiers inébranlables au 1er trimestre
Les marchés boursiers ont poursuivi leur marche en avant au 1er trimestre, en slalomant entre la révolte des petits actionnaires contre les vendeurs à découvert, les déconfitures de Greensill ou Archegos ou les ratés de la campagne vaccinale européenne. Ces événements n'ont pas grippé le moteur de la hausse, c’est-à-dire la perspective d'une croissance mondiale qui va accélérer et permettre de panser les plaies économiques de la pandémie.
--- et 1 autre membre participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Nous sommes dans un bull market, n'en déplaise à beaucoup, très en dehors des marchés de manières chroniques ou autres perma bear... Aussi, "le petit fait divers Gamestop" n'a pas eu raison des gigantesques marchés US, pas plus que "Le margin call Archegos", n'aura raison des banques... Je n'ai jamais vu en 20 ans, autant de non évènements arriver à effrayer autant les commentateurs de marchés surtout en plein bull market. Face à autant d'incompétence de la part des analystes, achetez systématiquement les replis et vous vous enrichirez. D'autre part, tant que vous entendrez partout que les marchés sont chers, ils continueront à monter. Ils entreront en correction significative quand les petits imbéciles qui occupent l'espace médiatique commenceront à vous expliquer que "l'on peut envisager de se positionner à l'achat parce que 8 % de croissance... etc"...
  
  
tiktaktok - Il y a 6 mois arrow option
merci le rappel de la clôture de la bourse ;))
1
  
Voir la réponse suivante
  • Publier
    loader
Il y a 6 mois
Actions et taux : Pourquoi c'est plus compliqué que ce qu'on vous raconte
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
Un graphique intéreressant de la FED montre que les rendements du 10 ans américain étaient bien supérieurs au rendement dividende du US 500 de 1962 à 2002. Autrement dit, quand des personnes bavassent tous les jours en expliquant que c'est dangereux d'avoir des rendements obligataires se rapprochant des rendements dividendes actions, on se demande s'ils savent regarder des graphes sur quelques décennies. Les rendements obligataires sont fixes sur 10 ans, alors que les rendements actions doublent tous les 7 ans. C'est pour cela que ce n'est pas un problème si à des moments de l'histoire, on voit des rendements actions se rapprocher des rendements obligataires. Le problème c'est pour celui qui est en dehors du marché action actuellement. Celui-ci à mon avis est dehors du marché action tout le temps comme 90 % des commentateurs de bourse. Ils bavardent mais ne sont pas investis... trop effrayés par la volatilité qu'ils confondent avec le risque.
  
  
  • Publier
    loader
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. - Il y a 6 mois
La finance mondiale dans la tourmente après des ventes massives d'actions
--- participe à cette discussion
--- - Il y a 6 mois arrow option
La fiance mondiale n'est pas plus que cela dans la tourmente puisque les bourses sont sur des plus hauts. Quoi qu'il en soit, si on interdisait aux investisseurs y compris les gros, cupides, d'emprunter pour des achats de titres, on en serait pas là. Une fois de plus, l'amateurime et la malhonnêteté sont de mises dans le monde de la finance.
  
  
  • Publier
    loader
Voir la suite