PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivés 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Regain d'anxiété sur les marchés

14/01/2022 | 19:10

Paris (awp/afp) - Les marchés ont enduré un regain d'anxiété vendredi face à des indicateurs décevants, des résultats bancaires diversement accueillis et la perspective d'un resserrement monétaire aux États-Unis.

Wall Street poursuivait son repli de la veille : le Dow Jones cédait 0,78%,et l'indice élargi S&P 500, abandonnait 0,62%. L'indice Nasdaq, à forte composition technologique, évoluait proche de l'équilibre (-0,06%) vers 17H35 GMT.

En Europe, Francfort a perdu 0,93%, Paris -0,81%, Londres -0,28% et Milan -1,08%. A Zurich, le SMI a abandonné 0,75%.

Le marché est plombé par un "regain de tensions sur un peu tous les fronts à commencer par celui des taux et de la Réserve fédérale américaine qui court après l'inflation", indique à l'AFP Lionel Melka, directeur de la recherche chez Homa Capital.

Les déclarations de la future vice-présidente de la banque centrale américaine (Fed), Lael Brainard, jeudi ont réveillé les marchés sur la détermination de l'institution à lutter contre l'inflation.

Les investisseurs ont compris qu'un premier resserrement monétaire aurait potentiellement lieu dès le mois de mars aux États-Unis et que d'autres allaient suivre.

La pression sur la Fed va rester forte à l'approche des élections législatives américaines de mi-mandat.

La persistance de taux d'inflation élevés pourrait impliquer des hausses de taux encore plus importantes que les trois ou quatre actuellement anticipés par les opérateurs de marché.

La hausse des prix devrait ralentir aux États-Unis en 2022, après avoir atteint l'an passé son plus haut niveau depuis 1982, pour retomber aux alentours de 2,5%, a estimé toutefois vendredi John Williams, président de la Fed de New York.

Signe que le marché assimile le processus de normalisation de la politique monétaire de la Fed, le taux d'intérêt de la dette américaine à 10 ans se tendait à 1,76% après une nette détente la veille l'ayant fait passer à 1,69%.

De son côté, la Banque centrale européenne s'attend à voir l'inflation élevée de ces derniers mois, fortement poussée par l'énergie, perdre en vigueur courant 2022, a déclaré vendredi sa présidente Christine Lagarde.

Sur le plan des statistiques économiques, la séance a été décevante avec des ventes au détail aux États-Unis qui ont nettement reculé en décembre par rapport à novembre, alors qu'elles étaient attendues stables.

Par ailleurs, la confiance des consommateurs s'est dégradée légèrement en janvier.

La semaine a été marquée par une rotation sectorielle, avec un intérêt pour les valeurs cycliques et décotées, par rapport aux valeurs de croissance et technologiques.

La tech et le luxe vulnérables ___

Les valeurs du secteur technologique ont montré leur vulnérabilité face aux anticipations de hausse des taux d'intérêt, comme Worldline (-3,95%) et Teleperformance (-1,83%) à Paris mais aussi Infineon (-2,01%) à Francfort.

Les valeurs de croissance comme L'Oréal (-2,42%), Hermès (-2,29%), Kering (-2,97%), LVMH (-2,1%) ont souffert.

Banques américaines contrastées ___

JPMorgan Chase glissait (-5,4% à 159,15 dollars) était taclé pour avoir publié un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes.

Également sanctionné, Citigroup (-2,32% à 66,22 dollars), qui a pourtant fait mieux qu'anticipé à la fois sur son chiffre d'affaires et son bénéfice.

A l'inverse, Wells Fargo, dont le chiffre d'affaires a progressé de 6% à 78,5 milliards de dollars en 2021, grimpait de 3% à la mi-séance.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin ___

Les cours du pétrole rebondissaient vendredi et atteignaient leurs plus hauts niveaux en plus de deux mois. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars, contrat le plus échangé à Londres, prenait 1,12% à 85,42 dollars, vers 17H30 GMT.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI) pour livraison en février, il montait de 1,28% à 83,17 dollars.

La monnaie européenne cédait 0,42% à 1,1408 dollar vers 17H30 GMT, après avoir atteint plus tôt 1,1483 dollar pour un euro, un sommet depuis mi-novembre.

Le bitcoin prenait 0,58% à 43.068 dollars, après avoir perdu 2,2% la veille.

afp/rp


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 1.17%6358.74 Cours en temps réel.-12.13%
CDAX 0.75%1286.56 Cours en différé.-14.12%
DJ INDUSTRIAL 1.98%31880.24 Cours en temps réel.-13.97%
FTSE 100 1.67%7513.44 Cours en différé.0.07%
HANG SENG -1.19%20470.06 Cours en différé.-11.46%
IBEX 35 1.67%8625.8 Cours en différé.-2.63%
LONDON BRENT OIL 0.68%113.33 Cours en différé.44.68%
NASDAQ COMP. 1.59%11535.27 Cours en temps réel.-27.42%
SMI 1.39%11466.28 Cours en différé.-12.17%
SPI 1.30%14719.65 Cours en différé.-11.64%
SWITZERLAND SWISS LEADER 1.41%1785.33 Cours en différé.-14.91%
WTI -0.64%109.508 Cours en différé.44.84%
Toute l'actualité sur WTI
23/05Les actions américaines commencent la semaine en hausse alors que le président Biden en..
MT
23/05Les actions américaines commencent la semaine en hausse lundi alors que le président Bi..
MT
23/05Les marchés avancent, grâce à un petit regain d'optimisme
AW
23/05BOURSE DE WALL STREET : Wall Street s'offre un rebond à la faveur de prévisions optimistes..
DJ
23/05Le pétrole en très modeste hausse avec les premiers assouplissements en Chine
AW
23/05MISE À JOUR SECTORIELLE : Les actions du secteur de l'énergie augmentent lundi en raison d..
MT
23/05MISE À JOUR SECTORIELLE : Énergie
MT
23/05Les actions progressent en milieu de journée tandis que les bons du Trésor baissent, JP..
MT
23/05MISE À JOUR SECTORIELLE : Les actions du secteur de l'énergie suivent une tendance à la ha..
MT
23/05MISE À JOUR SECTORIELLE : Énergie
MT
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière