Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Rebond sur des marchés mondiaux encore fragiles

01/12/2021 | 16:16
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les marchés mondiaux reprenaient des couleurs mercredi, sans toutefois effacer les pertes enregistrées depuis la découverte du variant Omicron, dans un contexte volatil.

Après leur glissade mardi, les marchés américains rebondissaient nettement dans les premiers échanges: le Dow Jones progressait de 0,90%, le S&P500 de 1,27% et le Nasdaq de 1,31% vers 15H00 GMT.

Les Bourses européennes, qui font le yoyo depuis plusieurs jours, s'affichaient en hausse: Paris progressait de 1,57%, Francfort de 1,85%, Londres de 0,98% et Milan de 1,69%. En Suisse, le SMI (+0,33%) suivait la tendance générale positive.

Les investisseurs continuent de suivre attentivement l'expansion dans le monde du variant Omicron, ainsi que les découvertes des scientifiques sur sa contagiosité et sa dangerosité.

"La phase de volatilité actuelle sur les marchés constitue certes une opportunité de moyen-terme pour ceux qui auraient raté la dernière vague de hausse des indices actions mais rien ne garantit qu'un +buy the dip+ [acheter au moment de la baisse des marchés dans l'espoir d'un rebond] instantané se mette en place, explique dans une note Alexandre Baradez, analyste d'IG France.

L'OCDE a légèrement abaissé sa prévision de croissance mondiale pour 2021, à 5,6%, son chef économiste estimant que le variant Omicron "pourrait représenter une menace pour la reprise" économique mondiale.

Aux Etats-Unis, les créations d'emplois privés ont augmenté plus que prévu en novembre aux États-Unis, mais elles sont inférieures à celles enregistrées au mois d'octobre, reflétant un marché de l'emploi qui évolue toujours en dents de scie en raison notamment des variants du Covid-19.

Le rapport complet sur l'emploi en novembre aux Etats-Unis sera publié vendredi.

Il sera un précieux indicateur pour la Réserve Fédérale américaine, qui tiendra mi-décembre son dernier comité monétaire de l'année. Il devrait souligner le changement de ton de l'institution concernant l'inflation.

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, a jugé mardi que le moment était venu de cesser de parler d'une inflation temporaire aux États-Unis.

De plus, le patron de la Fed envisage une réduction plus rapide des achats d'actifs afin de lutter contre la hausse des prix.

Sur le marché obligataire, les rendements remontaient mais restaient loin de leur niveau de début de semaine dernière. Le taux d'intérêt de la dette américaine à 10 ans valait 1,48%, contre 1,44% à la clôture de la veille.

L'aérien et l'automobile redémarrent

Après avoir souffert des dernières évolutions de la pandémie, le secteur du transport rebondissait mercredi.

A Londres, Easyjet grimpait de 5,34% à 523 pence et IAG, maison mère de British Airways et Iberia, gagnait 4,50% à 133 pence.

A Paris, Air France-KLM montait de 3,21% à 3,79 euros et Airbus de 2,11% à 100,80 euros. Sur l'automobile, Stellantis (+4,82% à 15,77 euros) retrouvait la pédale d'accélérateur et prenait la tête du CAC 40, devant Renault (+2,88% à 29,27 euros).

A Francfort, Volkswagen reprenait 4,38% à 168,74 euros, Daimler 4,06% à 86,37 euros et BMW 3,51% à 87,96 euros.

Nouvelle chute pour Moderna

Le laboratoire trébuchait encore de 7,44% à 326 dollars, au lendemain d'une première forte baisse après que son patron du laboratoire a affiché mardi son pessimisme sur l'efficacité des vaccins actuels contre le variant Omicron du coronavirus.

Son concurrent Pfizer reculait de 1,24% à 53,01 dollars et BioNTech de 3,09% à 341,82 dollars.

Rebond du pétrole, le bitcoin stable

Les prix du pétrole, très volatils depuis plusieurs séances, progressaient un peu moins mercredi dans un marché fébrile qui attend le résultat d'un cycle de deux jours de réunions de l'Opep et de ses alliés via l'accord Opep+.

Le baril américain de WTI pour livraison en janvier rebondissait de 3,45% à 68,49 dollars vers 14H45 GMT.

Celui de Brent de la mer du Nord pour livraison en février, dont c'est le premier jour comme cotation de référence, gagnait 1,36% à 71,56 dollars.

Le bitcoin gagnait 2,37% à 58.490 dollars.

L'euro repassait dans le vert face au dollar (0,08%) à 1,1347 dollar.

afp/al


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -1.75%7068.59 Cours en temps réel.-1.18%
DAX -1.94%15603.88 Cours en différé.-1.77%
DJ INDUSTRIAL -1.30%34265.37 Cours en différé.-5.70%
FTSE 100 0.00%7494.13 Cours en différé.1.48%
LONDON BRENT OIL 0.37%87.7 Cours en différé.12.18%
NASDAQ 100 -2.75%14438.399525 Cours en temps réel.-11.53%
SMI -1.63%12355.54 Cours en différé.-4.04%
SPI -1.63%15666.1 Cours en différé.-4.73%
SWITZERLAND SWISS LEADER -1.90%1974.54 Cours en différé.-4.57%
WTI 0.00%84.763 Cours en différé.11.56%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
21/01Le pétrole se replie dans le sillage de la chute du marché boursier
AW
21/01Les actions américaines chutent à leur plus bas niveau depuis 2022, le Nasdaq perd 12% ..
MT
21/01Les actions canadiennes subissent 3 jours de pertes pour un total de 650 Pts
MT
21/01Les actions du secteur de l'énergie terminent près de leur plus bas niveau intrajournal..
MT
21/01Le nombre d'appareils de forage pétrolier aux États-Unis augmente d'une unité cette sem..
MT
21/01Suncor Énergie cherche des acheteurs pour ses actifs pétroliers et gaziers en Norvège
MT
21/01FIRST OIL : Compte des appareils de forage Baker Hughes
MT
21/01Les actions baissent à la mi-journée avec les rendements du Trésor, le pétrole brut et ..
MT
21/01Les valeurs énergétiques en baisse vendredi en raison de la chute du pétrole brut
MT
21/01Les marchés corrigent, la nervosité s'installe avant la Fed
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière