Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Les marchés moins inquiets du variant Omicron

08/12/2021 | 11:20
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les marchés boursiers européens, moins soucieux des répercussions économiques du variant Omicron, faisaient une pause mercredi après leurs fortes hausses des deux séances précédentes tandis que les Bourses asiatiques montaient encore, dans le sillage de Wall Street.

Vers 010h30, Londres prenait 0,28%, Paris était à l'équilibre et Milan cédait 0,25%.

En Allemagne, où le social-démocrate Olaf Scholz va devenir mercredi chancelier, Francfort reculait de 0,32%.

Tokyo a bondi de 1,42%, Shanghai de 1,18% et Hong Kong a fini à l'équilibre (+0,06%), toujours pénalisée par le secteur immobilier.

"Les mouvements de prix de cette semaine ont été en contraste total avec le va-et-vient schizophrénique de la semaine dernière", note Michael Hewson.

En effet les marchés ont enregistré deux séance de hausse lundi et mardi, avec l'arrivée de nouvelles rassurantes sur le variant Omicron.

Le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire Anthony Fauci, a déclaré à l'AFP qu'il était "quasiment certain" que le variant Omicron ne cause pas de cas plus graves de Covid-19 que Delta.

Le responsable des urgences de l'OMS Michael Ryan, a estimé mardi dans un entretien avec l'AFP qu'il n'y avait "aucune raison de douter" du fait que les vaccins actuels protègent les malades contaminés par Omicron contre les formes sévères du Covid-19. Il concède que les vaccins pourraient se révéler moins efficaces en raison des nombreuses mutations d'Omicron, mais pas totalement inefficaces.

De plus, "le comportement général que nous observons jusqu'à présent ne montre aucune augmentation de la sévérité", a aussi déclaré le médecin.

Cependant, l'Europe continue de faire face à une cinquième vague de contaminations, et sur d'autres tableaux, l'inflation reste très élevée ce qui pousse la banque centrale américaine à accélérer la réduction de son soutien monétaire.

"Les nouvelles ne sont pas toutes roses, mais la perception est très optimiste", commente Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. "Cependant, les données sur l'inflation américaine prévues vendredi restent une menace importante pour le moral des marchés", ajoute-t-elle, anticipant de possibles prises de bénéfices.

L'immobilier chinois continue d'inquiéter

Le promoteur immobilier chinois Kaisa, dont la situation financière inquiète les marchés, a annoncé mercredi suspendre sa cotation à la Bourse de Hong Kong, alors que le secteur est grippé par les déboires du géant Evergrande.

Vendredi, Kaisa avait averti qu'il risquait de se retrouver en défaut de paiement.

Evergrande, qui a échoué mardi à rembourser ses créanciers, a perdu 5,46% à la Bourse de Hong Kong. L'Etat chinois s'est invité dans le pilotage du groupe qui se rapproche d'une restructuration de sa dette dans l'espoir d'échapper à la faillite.

Le voyage en berne

Le numéro un mondial du tourisme TUI perdait 3,4% à 2,46 euros à Francfort. Il s'attend à retrouver un niveau normalisé de réservations d'ici l'été 2022, après un deuxième exercice d'affilée en lourde perte en raison de la pandémie.

Le secteur du voyage était mal orienté, avec par exemple Easyjet qui lâchait 2,42% à 541 pence à Londres, ou Amadeus qui cédait 1,75% à 58,24 euros à Madrid.

Weibo trébuche

Le réseau social Weibo, le "Twitter chinois", a chuté de 7,18% au premier jour de sa cotation à la Bourse de Hong Kong, victime de la méfiance des investisseurs à l'égard des valeurs technologiques en pleine reprise en main du secteur par Pékin.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Les prix du pétrole faisaient un pause également après de fortes hausses.

Vers 10h25 le prix du baril américain de WTI pour le mois de janvier cédait 0,42% à 71,76 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février perdait 0,34% à 75,17 dollars.

L'euro s'appréciait de 0,16% à 1,1284 dollar.

Le bitcoin se stabilisait (-0,19% à 50'420 dollars).

afp/jh


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -1.75%7068.59 Cours en temps réel.-1.18%
CDAX -1.98%1452.96 Cours en différé.-1.78%
FTSE 100 0.00%7494.13 Cours en différé.1.48%
HANG SENG 0.00%24917.03 Cours en temps réel.6.49%
LONDON BRENT OIL -0.03%88.59 Cours en différé.12.18%
S&P 500 -1.89%4397.94 Cours en différé.-7.73%
WTI -0.08%85.789 Cours en différé.11.56%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
21/01Le pétrole se replie dans le sillage de la chute du marché boursier
AW
21/01Les actions américaines chutent à leur plus bas niveau depuis 2022, le Nasdaq perd 12% ..
MT
21/01Les actions canadiennes subissent 3 jours de pertes pour un total de 650 Pts
MT
21/01Les actions du secteur de l'énergie terminent près de leur plus bas niveau intrajournal..
MT
21/01Le nombre d'appareils de forage pétrolier aux États-Unis augmente d'une unité cette sem..
MT
21/01Suncor Énergie cherche des acheteurs pour ses actifs pétroliers et gaziers en Norvège
MT
21/01FIRST OIL : Compte des appareils de forage Baker Hughes
MT
21/01Les actions baissent à la mi-journée avec les rendements du Trésor, le pétrole brut et ..
MT
21/01Les valeurs énergétiques en baisse vendredi en raison de la chute du pétrole brut
MT
21/01Les marchés corrigent, la nervosité s'installe avant la Fed
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière