Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

Les Bourses mondiales restent positives dans un flot de nouvelles contrastées

28/10/2021 | 16:39
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Assaillis de toutes parts, les marchés boursiers mondiaux digéraient positivement jeudi une salve de résultats d'entreprises, des données macroéconomiques et les déclarations de la Banque centrale européenne (BCE).

La Bourse de New York a ouvert en hausse malgré l'annonce d'une croissance plus faible que prévu au troisième trimestre aux Etats-Unis mais après un indicateur de l'emploi favorable et des résultats encourageants: le Dow Jones avançait de 0,42%, le S&P 500 montait de 0,59% et le Nasdaq gagnait 0,69% vers 16h10.

En Europe, Paris faisait partie des plus enthousiastes et gagnait 0,37%. Londres (-0,20%) et Francfort (-0,32%) étaient plus en retrait, et l'indice Stoxx 600 était proche de l'équilibre (-0,02%). Quant à la Bourse suisse, elle voyait vers 16h35 son indice phare SMI rebondir de 0,21%, après un bref passage dans le rouge, après la publication du PIB américain.

La BCE a maintenu jeudi toutes ses mesures de soutien à l'économie malgré la forte poussée de l'inflation en zone euro, ce qui renvoie à décembre la décision concernant une normalisation progressive de la politique monétaire. Les rachats de dette dans le cadre du programme "PEPP", pour contrer les effets de la pandémie, vont se poursuivre durant l'automne à "un rythme légèrement plus faible" par rapport aux deux précédents trimestres, a indiqué l'institution.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, a réaffirmé que les taux ne seraient pas relevés tant que la cible d'inflation de 2% à moyen terme n'est pas en vue. Dans la foulée de ces annonces, et des décisions d'autres banques centrales depuis la veille, les taux d'intérêt des dettes souveraines européennes font le yo-yo depuis 14h30. A 16h00, le rendement allemand à 10 ans montait à -0,13% contre -0,18% la veille.

"Les traders sur le marché de la dette parient davantage sur une politique restrictive", explique Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote. Concernant les prix, Mme Lagarde a estimé que la poussée inflationniste en Europe sera "plus longue que prévu", mais devrait "ralentir" au cours de l'année 2022.

En Allemagne, l'inflation a connu une nouvelle accélération en octobre, à 4,5% sur un an, atteignant son plus haut niveau depuis octobre 1993. En revanche aux Etats-Unis, elle a ralenti, à 5,3% en rythme annualisé au troisième trimestre contre 6,5% au deuxième trimestre. Mais la croissance du pays a également été fortement freinée au troisième trimestre, s'établissant à 2%, en-dessous des attentes des analystes, après un bond de 6,7% au deuxième trimestre.

Le président américain Joe Biden va annoncer jeudi les nouveaux contours de son plan "historique" de dépenses sociales et environnementales, réduit de moitié à 1750 milliards de dollars.

Résultats mitigés pour les pétrolières

Le géant des hydrocarbures Royal Dutch Shell baissait de 2,92% à 1.716 pence, après avoir annoncé une perte de 447 millions de dollars. BP cédait aussi 1,62% à 352 pence.

Si TotalEnergies a publié une bénéfice de 4,6 milliards de dollars, cela n'a pas suffi et le titre perdait aussi 1,31% à 43,07 euros à Paris.

Ces titres étaient aussi pénalisés par la baisse marquée des prix du pétrole depuis la veille.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre reculait de 0,77%, à 83,91 dollars, vers 16h10.

À New York, le baril de WTI pour le même mois lâchait 0,24% à 82,50 dollars.

La pénurie de semi-conducteur fragilise

La pénurie de semi-conducteurs a affecté les géants de l'automobile Stellantis et Volkswagen dans leurs résultats: les constructeurs ont tous deux estimé que la crise les avait privés de 600.000 voitures.

Le groupe allemand chutait de 4,43% à 194,90 euros, et le second groupe, coté à Paris, perdait 1,49% à 17,29 euros.

A Wall Street, le constructeur automobile Ford prenait lui 11,86% à 17,37 dollars. Son chiffre d'affaires a reculé de 5% au troisième trimestre mais a dépassé les attentes. Assurant que la pénurie de semi-conducteurs s'était un peu atténuée, le groupe a relevé ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Du côté de l'euro et du bitcoin

Après la BCE, l'euro prenait 0,51% par rapport au dollar à 1.1663 dollar vers 16h05.

Le bitcoin repassait au-dessus des 60'000 dollars (+4,44% à 61'540 dollars).

afp/vj


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BP P.L.C. 1.14%26.2301 Cours en différé.26.51%
BP PLC 2.43%333.35 Cours en différé.27.73%
DAX 2.47%15472.67 Cours en différé.10.07%
DJ INDUSTRIAL 0.65%34715.37 Cours en différé.12.67%
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES N.V. 8.26%13.96 Cours en clôture.-13.44%
FORD MOTOR COMPANY 4.33%20.02 Cours en différé.118.32%
LONDON BRENT OIL -0.66%69.8 Cours en différé.46.31%
ROYAL DUTCH SHELL PLC 1.94%18.9 Cours en temps réel.31.68%
ROYAL DUTCH SHELL PLC 1.95%18.942 Cours en temps réel.27.14%
SMI 0.88%12266.46 Cours en différé.14.18%
SPI 0.89%15671.3 Cours en différé.17.30%
STELLANTIS N.V. 5.68%16 Cours en différé.3.27%
SWITZERLAND SWISS LEADER 0.99%1981.17 Cours en différé.17.16%
TOTALENERGIES SE 3.26%41.935 Cours en temps réel.15.04%
VOLKSWAGEN AG 0.00%Cours en clôture.0.00%
VOLKSWAGEN AG 3.76%167.74 Cours en différé.6.06%
WTI -0.65%66.595 Cours en différé.48.10%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
19:01Les marchés mondiaux écartent un peu les craintes autour d'Omicron
AW
19:00TotalEnergies à nouveau interpellé sur ses financements en Birmanie
DJ
18:43LE POINT SUR LES ETF À LA MI-JOURNÉE : les FNB du marché général sont en hausse ; les acti..
MT
18:16Le pétrole temporise, regards tournés vers l'Opep+ jeudi
AW
18:01GFL Environmental en baisse de 3,3 % alors que le Bureau de la concurrence du Canada ch..
MT
17:57USA : les stocks de pétrole reculent, la production augmente
AW
16:58Halliburton propose de racheter la participation d'Exxon Mobil dans un champ pétrolifèr..
MT
16:52Exxon Mobil vise à doubler ses bénéfices et ses flux de trésorerie d'ici 2027, et établ..
MT
16:42Les stocks totaux de pétrole brut des États-Unis diminuent fortement au cours de la sem..
MT
16:39International Petroleum obtient l'approbation de son programme de rachat d'actions
MT
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière