Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

PÉTROLE WTI (WTI)

SynthèseCotationsGraphiquesActualitésDérivésCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéAutres languesAnalyses Zonebourse

L'horizon se dégage pour les marchés mondiaux, apaisés sur Omicron

07/12/2021 | 14:11
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Paris (awp/afp) - Les marchés mondiaux enchaînaient mardi une deuxième journée nettement dans le vert, à mesure que les craintes sur la dangerosité du variant Omicron s'estompaient.

L'Europe avançait à pleine vitesse, avec des gains de 2,23% à Paris, tirée par le luxe, 2,02% à Francfort, et 1,16% à Londres, aidée par les minières, vers 12H45 GMT. A Zurich, le SMI gagnait 0,53%.

Wall Street n'était pas en reste: dans les échanges d'avant-séance, le Dow Jones prenait près de 1%, et le Nasdaq plus de 1,8%.

Les marchés asiatiques se sont aussi globalement inscrits dans le vert. Tokyo a signé sa meilleure séance depuis plus d'un mois (+1,89%), Hong Kong a bondi de 2,72%.

"L'appétit pour le risque augmente à mesure que les preuves confirment que le variant Omicron sera moins dommageable pour l'économie qu'on ne le pensait à la fin du mois de novembre", résume Neil Wilson, analyste de Markets.com.

Mais dans cette période volatile, la tendance reste fragile et les marchés ont déjà plusieurs fois changé de braquet d'une séance sur l'autre.

"Les marchés font preuve de légèreté en retenant uniquement les quelques phrases prononcées par les figures les plus médiatiques de la crise sanitaire (...). Dans le détail, les connaissances sur le variant Omicron progressent rapidement et elles ne sont clairement pas toutes positives", notamment sur la contagiosité, détaille Tangi Le Liboux, analyste du courtier Aurel BCG.

Par ailleurs, en Chine, les investisseurs surveillent le géant de l'immobilier ultra-endetté Evergrande.

Pour la première fois, il n'est pas parvenu à rembourser ses créanciers, a affirmé mardi l'agence Bloomberg, au moment où l'État chinois s'invite à sa tête pour éviter une faillite.

Les investisseurs ne prêtaient pas non plus attention à des signes de raidissements géopolitiques, entre les États-Unis et la Russie sur l'Ukraine et entre les États-Unis et la Chine au sujet des Jeux olympiques d'hiver de Pékin.

Les matières premières bien orientées ___

Les valeurs liées aux matières premières profitaient de la baisse des craintes des effets du variant Omicron sur l'activité économique.

À Paris, Arcelor Mittal prenait 3,85% à 26 euros. À Londres, Anglo American gagnait 5,17% à 2.960 pence, Rio Tinto 3,46% à 4.770 pence.

Le pétrole continuait sur sa lancée de lundi : vers 12H40 GMT le prix du baril américain de WTI pour le mois de janvier gagnait 3,08% à 71,58 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février s'appréciait de 2,64% à 75,02 dollars.

À Paris, TotalEnergies prenait 1,14% à 43,93 euros.

L'automobile roule ___

L'automobile était à la fête mardi, notamment en Allemagne où la progression du secteur (+12,6%) a dopé la croissance de la production industrielle en octobre (+2,8%).

Volkswagen progressait de 1,27% à 172,46 euros et Daimler de 1,15% à 86,46 euros. Par ailleurs, BMW (+1,69% à 89,91) a annoncé mardi avoir vendu un million de véhicules électrifiés, dont 30% de voitures purement électriques, et prévoit d'atteindre deux millions d'ici deux ans. Le directeur des ventes Pieter Nota a souligné que les ventes, "légèrement en dessous" de l'année dernière en novembre étaient "bonnes", et ce "malgré" la pénurie de semi-conducteurs.

En France, Stellantis prenait 3,21% à 16,79 euros, après l'annonce d'un nouveau partenariat avec Foxconn pour créer quatre familles de puces électroniques et Renault 2% à 30,03 euros.

Du côté de l'euro et du bitcoin ___

L'euro reculait face au billet vert (-0,25%) à 1,1257 dollar vers 12H40 GMT.

Le bitcoin continuait de se reprendre (+1,53% à 50.870 dollars), après son trou d'air de samedi.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CAC 40 -1.75%7068.59 Cours en temps réel.0.58%
CDAX -1.98%1452.96 Cours en différé.-1.78%
DJ INDUSTRIAL -1.30%34265.37 Cours en différé.-4.47%
FTSE 100 -1.20%7494.13 Cours en différé.2.71%
HANG SENG 0.00%24917.03 Cours en temps réel.6.49%
IBEX 35 -1.36%8694.7 Cours en différé.1.16%
LONDON BRENT OIL 0.37%87.7 Cours en différé.12.54%
NASDAQ COMP. -2.72%13768.921815 Cours en temps réel.-9.53%
SMI -1.63%12355.54 Cours en différé.-2.45%
SPI -1.63%15666.1 Cours en différé.-3.16%
SWITZERLAND SWISS LEADER -1.90%1974.54 Cours en différé.-2.72%
WTI 0.84%84.763 Cours en différé.12.73%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WTI
21/01Le pétrole se replie dans le sillage de la chute du marché boursier
AW
21/01Les actions américaines chutent à leur plus bas niveau depuis 2022, le Nasdaq perd 12% ..
MT
21/01Les actions canadiennes subissent 3 jours de pertes pour un total de 650 Pts
MT
21/01Les actions du secteur de l'énergie terminent près de leur plus bas niveau intrajournal..
MT
21/01Le nombre d'appareils de forage pétrolier aux États-Unis augmente d'une unité cette sem..
MT
21/01Suncor Énergie cherche des acheteurs pour ses actifs pétroliers et gaziers en Norvège
MT
21/01FIRST OIL : Compte des appareils de forage Baker Hughes
MT
21/01Les actions baissent à la mi-journée avec les rendements du Trésor, le pétrole brut et ..
MT
21/01Les valeurs énergétiques en baisse vendredi en raison de la chute du pétrole brut
MT
21/01Les marchés corrigent, la nervosité s'installe avant la Fed
AW
Plus d'actualités
Graphique WTI
Durée : Période :
Pétrole WTI (WTI) : Graphique analyse technique Pétrole WTI (WTI) | Zone bourse
Tendances analyse technique WTI
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreHaussière