Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Nyse  >  Walmart Inc.    WMT

WALMART INC.

(WMT)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La justice américaine accuse Walmart d'avoir alimenté la crise des opiacés

22/12/2020 | 22:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Washington (awp/afp) - Malgré les tentatives de Walmart d'allumer un contre-feu, la justice américaine a décidé de poursuivre le géant de la distribution, l'accusant d'avoir alimenté la crise des opiacés qui a fait des centaines de milliers de morts aux Etats-Unis.

Le ministère de la Justice demande "des sanctions au civil qui pourraient se solder en milliards de dollars", indique-t-il mardi dans un communiqué.

Selon le ministère, Walmart "a distribué illégalement des substances réglementées et sous ordonnance au plus fort de la crise des opiacés" dans les pharmacies que le groupe exploite à travers les Etats-Unis.

"Etant l'une des plus grandes chaînes de pharmacies et l'un des plus grands distributeurs de médicaments du pays, Walmart avait la responsabilité et les moyens d'aider à prévenir le détournement d'opiacés", a estimé Jeffrey Bossert Clark, procureur général adjoint par intérim, cité dans le communiqué.

"Au lieu de cela, et pendant des années, (Walmart) a fait le contraire: accepter des milliers d'ordonnances invalides dans ses pharmacies et omettre de signaler les ordonnances suspectes d'opiacés", a-t-il ajouté, soulignant que "ce comportement illégal a contribué à l'épidémie d'abus d'opiacés à travers les Etats-Unis".

La justice s'est appuyée notamment sur les déclarations de responsables du groupe ayant fait état d'une "énorme pression pour traiter les ordonnances".

Il fallait à tout prix "stimuler les ventes" et traiter vite les ordonnances pour fidéliser la clientèle, selon l'un d'entre eux.

Walmart a réagi en affirmant que les poursuites du ministère de la Justice étaient "entachées par des violations éthiques historiques et que ce procès invente une théorie juridique qui force, de manière illégale, les pharmaciens à se placer entre les patients et leurs docteurs, qui est truffé d'erreurs factuelles et qui sélectionne des documents en les sortant de leur contexte".

La dépendance aux médicaments opiacés a fait plus de 400.000 morts aux Etats-Unis entre 1999 et 2018.

Leur consommation a explosé à partir de 2013, conduisant le président Donald Trump à déclarer une "urgence de santé publique" en 2017.

Cette crise a même été jugée responsable de la baisse de l'espérance de vie aux Etats-Unis entre 2014 et 2017.

"Porter le chapeau" ___

L'annonce de la justice intervient deux mois jour pour jour après la plainte déposée par Walmart devant un tribunal du Texas.

Le groupe se disait alors victime d'une tentative injuste du gouvernement de lui faire "porter le chapeau" pour la surconsommation de médicaments opiacés ultra-addictifs.

Dans sa plainte, la chaîne de supermarchés - qui compte quelque 5.000 magasins aux Etats-Unis, avec presque tous des points pharmacie - estimait qu'en reprochant à ses pharmaciens de ne pas avoir refusé de fournir des opiacés prescrits par les médecins, le ministère de la Justice et l'agence américaine de régulation des médicaments, la DEA, mettaient les pharmaciens "dans une position intenable".

Poussés par un marketing agressif des laboratoires pharmaceutiques, auprès des médecins surtout, la prescription de médicaments anti-douleur opiacés, jusque-là réservés aux maladies graves, a explosé à la fin des années 1990.

Walmart accuse la DEA de chercher à se dédouaner de ses "profondes erreurs" dans la gestion de cette crise: des audits ont en effet conclu que l'agence fédérale n'avait pas, comme elle aurait dû, empêché les laboratoires de produire des quantités toujours plus importantes de ces médicaments ni, dans 70% des cas, retiré leur licence aux médecins dont les ordonnances étaient mises en cause.

A en croire la plainte, le ministère et la DEA s'acharnent contre Walmart, en dépensant depuis plusieurs années des sommes considérables pour une enquête qui, faute de déboucher sur des poursuites pénales, viserait maintenant à lui arracher des dommages substantiels au civil.

Le groupe a demandé au tribunal texan de dire clairement que le groupe et ses pharmaciens n'avaient pas les responsabilités légales que voudraient lui attribuer le gouvernement et la DEA.

Pour l'heure, cette plainte n'a pas abouti.

D'autres grands distributeurs de médicaments américains - comme Cardinal Health ou McKesson - ont été attaqués par le passé en justice par des autorités locales ou des Etats, qui les accusent d'avoir fermé les yeux sur des millions d'ordonnances de médicaments opiacés alors qu'ils les savaient addictifs.

Un règlement à l'amiable avait notamment été trouvé entre trois distributeurs et deux comtés de l'Ohio en octobre 2019.

afp/rp


© AWP 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CARDINAL HEALTH, INC. -1.97%52.2 Cours en différé.-0.58%
MCKESSON CORPORATION 0.06%172.31 Cours en différé.-0.93%
WALMART INC. -0.05%127.53 Cours en différé.-11.53%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur WALMART INC.
04/03BOURSE DE WALL STREET : Les valeurs à suivre à Wall Street
RE
04/03Les valeurs à suivre aujourd'hui à Wall Street Jeudi 4 mars 2021
AO
04/03WALMART  : sa filiale indienne Flipkart voudrait s'introduire en bourse aux Etat..
AO
01/03WALMART  : la cession du japonais Seiyu est finalisée
CF
19/02WALMART  : Credit Suisse optimiste sur le dossier
ZD
19/02WALMART  : RBC favorable sur le dossier
ZD
19/02PLANÈTE BOURSE  : La revue de presse du vendredi 19 février 2021
19/02Débuts hésitants en Europe entre indicateurs mitigés et bons résultats
RE
19/02Tokyo finit la semaine en repli, déçue par Wall Street
AW
19/02Wall Street : en recul avec Walmart et des statistiques
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur WALMART INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 552 Mrd - 462 Mrd
Résultat net 2021 18 622 M - 15 569 M
Dette nette 2021 45 586 M - 38 112 M
PER 2021 18,9x
Rendement 2021 1,71%
Capitalisation 361 Mrd 361 Mrd 302 Mrd
VE / CA 2021 0,74x
VE / CA 2022 0,72x
Nbr Employés 2 200 000
Flottant 2,06%
Graphique WALMART INC.
Durée : Période :
Walmart Inc. : Graphique analyse technique Walmart Inc. | WMT | US9311421039 | Zone bourse
Tendances analyse technique WALMART INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 39
Objectif de cours Moyen 159,44 $
Dernier Cours de Cloture 127,53 $
Ecart / Objectif Haut 41,1%
Ecart / Objectif Moyen 25,0%
Ecart / Objectif Bas -5,90%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Nom Titre
C. Douglas McMillon President, Chief Executive Officer & Director
Brett M. Biggs Chief Financial Officer & Executive Vice President
Gregory B. Penner Non-Executive Chairman
Clay Johnson Enterprise Chief Information Officer & EVP
Jerry R. Geisler Chief Information Security Officer & Senior VP
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
WALMART INC.-11.53%360 989
SEVEN & I HOLDINGS CO., LTD.14.48%34 633
ALIMENTATION COUCHE-TARD INC.-10.33%33 970
AVENUE SUPERMARTS LIMITED14.62%28 151
SM INVESTMENTS CORPORATION-0.86%26 238
COLES GROUP LIMITED-15.10%16 242