Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC.

(GS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Alimentaires: Matières premières: l'or et le cuivre dégringolent, le cacao

18/06/2021 | 18:09
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

souffre

Londres (awp/afp) - Le cour de l'or a fondu sur la semaine, pénalisé par la force du dollar et le changement de ligne de la Banque centrale américaine (Fed), plus agressive que ces derniers mois.

Jeudi, l'once d'or a touché 1.767,34 dollars, au plus bas depuis début mai.

En cause, la dernière réunion de la Fed, qui a ouvert la porte à une hausse de ses taux directeurs en 2023, un peu plus tôt que prévu jusqu'alors.

Comme pour toutes les autres matières premières libellées en dollar, la hausse du billet vert affecte le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.

Dans le cas de l'or, une action plus rapide de la Fed profite aux taux obligataires, valeur refuge, comme l'or, qui devient moins intéressant puisque le métal précieux ne verse pas de rendement.

"Le double poids des hausses du dollar et des taux obligataires était dur à supporter pour l'or", note Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank, qui se demande tout de même si la baisse des prix n'est pas trop marquée.

"Les taux restent plus bas que les prévisions d'inflation, ce qui devrait profiter à l'or", estime-t-il, même s'il prévient que l'or ne devrait pas repartir en hausse tout de suite.

Vers 15H50 GMT (17H50 à Paris) vendredi, l'once d'or s'échangeait pour 1.776,19 dollars, contre 1.877,53 dollars le vendredi précédent en fin de séance.

Le cuivre plombé par la Chine

Le cours du cuivre a subi une nouvelle correction cette semaine sur le London Metal Exchange (LME), sous l'effet d'un dollar plus fort et de l'interventionnisme chinois.

Pékin va puiser dans ses réserves nationales et mettre des métaux sur le marché pour atténuer la flambée des prix matières premières, qui menace la reprise de l'économie mondiale et pèse sur les entreprises du géant asiatique.

La mesure, annoncée jeudi devant la presse par un porte-parole de la puissante agence chinoise de planification économique, Meng Wei, concernera le cuivre, l'aluminium et le zinc.

Cette décision "a ajouté aux malheurs d'un dollar américain plus fort pour accélérer la chute" du métal rouge, a constaté Jeffrey Halley, de Oanda.

Les analystes de Goldman Sachs se sont voulu plus rassurants: "selon nous, aucune de ces mesures n'aura d'effet important ou durable sur les prix ni sur les perspectives fondamentales, qui restent orientées à la hausse dans un marché clairement déficitaire pour le reste de l'année et en 2022", ont-il écrit dans une note publiée vendredi.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 9.143,50 dollars vendredi à 15H50 GMT (17H50 à Paris), contre 10.003,50 dollars le vendredi précédent à la clôture.

La tonne d'aluminium valait dans le même temps 2.385 dollars et celle de zinc 2.832 dollars, accusant respectivement des baisses d'environ 3% et 7% sur la semaine.

L'étain, qui a touché un nouveau record lundi à 33.181 dollars la tonne, une première depuis 10 ans, revenait quant à lui sous les 30.000 dollars à 29.490 dollars.

Sale temps pour le cacao

Les cours du cacao étaient de nouveau sous pression, coincés par une offre prometteuse alors que les réserves sont déjà pleines.

"Les fortes pluies récentes dans les régions productrices de Côte d'Ivoire et au Ghana améliorent les perspectives de la récolte" à venir, ont expliqué dans une note les analystes de Société Générale, de quoi "exercer une pression à la baisse sur les prix".

Les deux pays représentent à eux seuls les deux tiers de la production mondiale de cacao.

Si la demande en Amérique du Nord et en Asie s'améliore, d'après l'analyste de Price Group Jack Scoville, le reprise en Europe reste lente et "les réserves sont là pour répondre à toute augmentation de la demande", a-t-il ajouté.

A Londres, la tonne de cacao pour livraison en septembre valait 1.630 livres sterling vers 15H50 GMT (17H50 à Paris), contre 1.622 livres sterling vendredi dernier en fin de séance. A New York, la tonne pour livraison au même mois valait au même moment 2.365 dollars, contre 2.402 dollars vendredi dernier.

js-bp/esp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) -0.20%0.70718 Cours en différé.-7.63%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) -0.06%1.3289 Cours en différé.-2.90%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) -0.01%0.7797 Cours en différé.-0.62%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.06%1.1296 Cours en différé.-7.33%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.04%0.013334 Cours en différé.-2.61%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.20%0.67954 Cours en différé.-5.13%
S&P GSCI COCOA INDEX 4.29%96.3473 Cours en différé.-9.64%
S&P GSCI COPPER INDEX 2 -0.19%675.7462 Cours en différé.23.25%
S&P GSCI ZINC INDEX 1.01%250.9645 Cours en différé.17.01%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 0.23%28.515 Cours en temps réel.67.52%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. 2.94%387.54 Cours en différé.42.76%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC.
02/12Goldman Sachs prévoit de nouveaux objectifs de rentabilité à moyen terme au début de l'..
ZR
01/12THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. : Détachement de dividende
FA
29/11Les marchés rebondissent timidement, Omicron dans le viseur
AW
19/11Deutsche Bank choisit Alexander Wynaendts comme nouveau président
DJ
19/11A Wall Street, troisième baisse d'affilée pour le Dow Jones, record pour le
AW
19/11SUEZ : Goldman Sachs Group au-dessus des 5%
CF
18/11SUEZ : Goldman Sachs en dessous de 5%
CF
17/11Goldman Sachs Asset Management mène un cycle de financement de 100 millions de dollars ..
MT
16/11Analyse - Les banques profitent de la création et de la disparition d'entreprises.
ZR
16/11Les banques qui ont aidé GE et d'autres à se développer profitent maintenant des ruptur..
ZR
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 58 852 M - 52 099 M
Résultat net 2021 21 432 M - 18 973 M
Dette nette 2021 302 Mrd - 268 Mrd
PER 2021 6,54x
Rendement 2021 1,69%
Capitalisation 129 Mrd 129 Mrd 114 Mrd
VE / CA 2021 7,34x
VE / CA 2022 9,37x
Nbr Employés 43 000
Flottant 36,7%
Graphique THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC.
Durée : Période :
The Goldman Sachs Group, Inc. : Graphique analyse technique The Goldman Sachs Group, Inc. | GS | US38141G1040 | Zone bourse
Tendances analyse technique THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 27
Dernier Cours de Cloture 387,54 $
Objectif de cours Moyen 450,47 $
Ecart / Objectif Moyen 16,2%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
David Michael Solomon Chairman & Chief Executive Officer
John Edward Waldron President & Chief Operating Officer
Stephen M. Scherr Chief Financial Officer & Executive Vice President
Marco Argenti Co-Chief Information Officer
George C. Lee Co-Chief Information Officer
Secteur et Concurrence