Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Danemark
  4. Nasdaq Copenhagen
  5. Royal Unibrew A/S
  6. Actualités
  7. Synthèse
    RBREW   DK0060634707

ROYAL UNIBREW A/S

(RBREW)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Royal Unibrew A/S : Parcours sans fautes

09/04/2021 | 11:58
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Nouvelle position du fonds Europa One, le brasseur danois Royal Unibrew compense sa taille intermédiaire par une gestion suprêmement bien inspirée. 

On retrouve au capital la très réputée fondation Augustinus, family office de la famille éponyme et de ses différentes branches, soit le même actionnaire de référence que chez d'autres grandes réussites de la cote danoise — parmi lesquels Scandinavian Tobacco Group, présenté en janvier dernier dans cette rubrique

zb_graphique_de_cours

La performance opérationnelle et financière de Royal Unibrew — ci-après "Royal" — sur la dernière décennie vaut bien tous les discours de présentation : le chiffre d'affaires double, le profit d'exploitation quadruple, quand la rentabilité des capitaux propres demeure solidement arrimée autour de 30%.

Ces développements impressionnants ont été obtenus sans augmentation de capital ni prise de risques au niveau de l'endettement. La dette nette quadruple, certes, mais elle représente à peine un an d'EBITDA et grosso modo un an et demi de profits cash, dits aussi "free cash-flows."

Le secret de Royal réside dans une stratégie de diversification opportuniste et astucieuse, à l'inverse par exemple du brasseur Molson Coors présenté la semaine dernière dans cette rubrique —  intéressant au demeurant, mais concentré sur ses deux franchises phares seulement.

Cette diversification se retrouve au catalogue de Royal, puisque le chiffre d'affaires est réalisé pour moitié avec des boissons alcoolisées, pour l'autre moitié avec des boissons non-alcoolisées ; sur les marchés adressés, avec le Danemark, la Finlande et les pays baltes qui représentent une même moitié du chiffre d'affaires, quand l'autre moitié est réalisée en Europe de l'Ouest et à l'international.

On saluera aussi le poids tout à fait conséquent — un tiers du chiffre d'affaires — des marques premium aux profils de marges beaucoup plus juteux. Pour les lecteurs français : un exemple de diversification de Royal dans le "soft drink" premium serait par exemple la marque Lorina, numéro un de la limonade en France.

Une autre voie explorée avec succès se trouve dans la production sous licence, par exemple pour Heineken ou PepsiCo, ou dans la distribution sur le modèle d'agence, par exemple pour les marques Johnny Walker ou Baileys, toutes deux propriétés de Diageo. ici, Royal met à la disposition de ses partenaires son outil industriel et son réseau de distribution, moyennant bien sûr rétribution. 

Chacun peut ainsi limiter son risque: le propriétaire de la marque n'engage pas de capitaux sur le terrain, tandis que le distributeur se dispense des coûteux et incertains investissements dans la publicité requis pour installer durablement une marque sur un marché. 

On soulignera au passage l'avantage compétitif des brasseurs bien en place comme Royal. Outre la notoriété de leurs marques, qui résulte de décennies d'investissements publicitaires impossibles à répliquer, le contrôle des circuits de distribution — véritables "coeurs du réacteur" de l'industrie des spiritueux et des biens de consommation en général — leur permet de verrouiller l'accès aux marchés qu'ils dominent.

Autre caractéristique remarquable de Royal, qu'on mettra au crédit de l'équipe dirigeante : le développement mené de main de maître, avec prudence et intelligence, puisque l'essentiel de la croissance — les deux tiers selon le management — est d'origine organique, avec seulement l'autre tiers qui découle des acquisitions. 

En termes de valorisation, la qualité se retrouve dans le prix pourrait-on dire, puisque le groupe cote à x25 ses profits pour un rendement sur dividende de 2%. L'intérêt de la situation réside donc surtout dans le potentiel de croissance externe resté inexploité.

Avec un levier moindre que ses pairs et un historique de création de valeur exceptionnel, ainsi qu'un lot conséquent d'opportunités d'acquisitions parmi les petits brasseurs indépendants suite à la pandémie, Royal tient en main une bonne série de cartes à jouer. 

Les perspectives des analystes qui suivent le groupe — dont le consensus est sondé en temps réel par Zonebourse — s'orientent justement en ce sens, puisqu'ils viennent à peine de réviser leurs estimations de résultats, déclenchant par là-même un momentum que Zonebourse entend bien exploiter en ajoutant l'action Royal Unibrew au fonds Europa One. 


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DIAGEO PLC -0.56%3608.5 Cours en différé.25.56%
EUROPA ONE I 0.38%133.56 Cours en clôture.28.13%
EUROPA ONE R 0.38%174.16 Cours en clôture.27.27%
HEINEKEN HOLDING N.V. -0.95%78.15 Cours en temps réel.1.43%
HEINEKEN N.V. -0.64%93.4 Cours en temps réel.2.39%
MOLSON COORS BEVERAGE COMPANY 0.16%43.62 Cours en différé.-3.47%
PEPSICO, INC. -0.35%160.61 Cours en différé.8.68%
ROYAL UNIBREW A/S -0.65%792 Cours en différé.12.09%
S&P GSCI CORN INDEX 2.49%458.2043 Cours en différé.10.80%
SCANDINAVIAN TOBACCO GROUP A/S 1.47%145.1 Cours en différé.39.39%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ROYAL UNIBREW A/S
25/08BOURSE DE PARIS : Prérentrée studieuse pour la Fed
25/08AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Adidas, Boohoo, Cembra, NIBE, Icade, Puma, Pets at Home...
23/08BOURSE DE PARIS : Prochain arrêt Jackson Hole, Wyoming
23/08EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Valneva, Sainsbury, Facebook, General Motors, BigBen, Alu..
05/07BOURSE DE PARIS : Vers l'infini et au-delà
05/07AVIS D'ANALYSTES DU JOUR  : Kering, Legrand, Rexel, Pernod Ricard, La Française des Jeux, ..
29/04ROYAL UNIBREW A/S : Détachement de dividende final
FA
05/03"Secoue-toi un peu, Jerome !"
05/03AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Adyen, Saint-Gobain, Carlsberg, Alten, Nexi, Alcon, RWE, UCB, H..
2020Des sorcières, des dragons et des pirates
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ROYAL UNIBREW A/S
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 8 449 M 1 318 M 1 135 M
Résultat net 2021 1 335 M 208 M 179 M
Dette nette 2021 3 493 M 545 M 469 M
PER 2021 28,8x
Rendement 2021 1,90%
Capitalisation 38 087 M 5 935 M 5 115 M
VE / CA 2021 4,92x
VE / CA 2022 4,19x
Nbr Employés 2 631
Flottant 82,9%
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 8
Dernier Cours de Cloture 792,00 DKK
Objectif de cours Moyen 856,88 DKK
Ecart / Objectif Moyen 8,19%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Lars Jensen President & Chief Executive Officer
Lars Vestergaard Chief Financial Officer
Walther Thygesen Chairman
Jais Stampe Li Valeur Deputy Chairman
Christian Sagild Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ROYAL UNIBREW A/S12.09%5 935
ANHEUSER-BUSCH INBEV-13.42%113 240
HEINEKEN N.V.2.39%62 747
AMBEV S.A.-2.75%42 737
CONSTELLATION BRANDS, INC.-1.87%40 884
BUDWEISER BREWING COMPANY APAC LIMITED-25.70%32 781