Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Renault
  6. Actualités
  7. Synthèse
    RNO   FR0000131906

RENAULT

(RNO)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Renault : supprime 2.000 emplois supplémentaires en France pour son virage électrique

16/09/2021 | 23:32
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
RENAULT SUPPRIME 2.000 EMPLOIS SUPPLÉMENTAIRES EN FRANCE POUR SON VIRAGE ÉLECTRIQUE

PARIS (Reuters) - Renault a annoncé jeudi soir son intention de supprimer jusqu'à 2.000 emplois supplémentaires en France dans le cadre de la restructuration de ses activités d'ingénierie et de support, ainsi que la production dans l'Hexagone de nouveaux véhicules dans le cadre de son virage électrique.

Ces réductions d'effectifs, annoncées à l'occasion de l'ouverture ces prochaines semaines de négociations avec les syndicats sur un accord social triennal pour 2022-2024, viennent s'ajouter aux 4.600 suppressions de postes déjà annoncées en 2020 pour tenter de sortir le groupe au losange du rouge.

"Renault Group réaffirme sa volonté de positionner la France au coeur de ses activités industrielles et de recherche et développement, en localisant sur le territoire national des technologies d'avenir créatrices de valeur", a indiqué le constructeur dans un communiqué.

Il a ajouté envisager la production de neuf nouveaux véhicules en France à horizon 2025, pour l'essentiel électriques dans le cadre du virage de Renault vers les modèles non thermiques. Le groupe estime qu'il réalisera 90% des ventes de la marque Renault en électrique d'ici 2030.

"Pour positionner son ingénierie au meilleur niveau de l'industrie automobile, le groupe doit continuer à adapter ses effectifs, impliquant 1.600 départs potentiels", a ajouté Renault. Dans la continuité des actions menées par le groupe pour maîtriser ses coûts, un recentrage des fonctions support, pouvant conduire à 400 départs en France, a été présenté.

Renault prévoit parallèlement 2.500 recrutements, soit 500 créations nettes d'emplois si l'on tient compte des suppressions de postes envisagées, ainsi que 10.000 formations et reconversions pour ses différents métiers.

Les neuf projets d'affectation de nouveaux véhicules aux usines françaises, dont certains sont déjà connus, sont conditionnés à la signature d'un accord, a précisé le groupe.

Renault prévoit de produire sa Mégane électrique, sa future Renault 5 électrique et la version électrique du nouveau Kangoo, sur le pôle industriel formé des usines de Douai et Maubeuge (Nord), auxquels viendraient s'ajouter un SUV électrique et un autre futur véhicule.

L'usine de Dieppe accueillerait de son côté la production d'une nouvelle Alpine et le site de Sandouville (Seine-Maritime), celle du nouveau fourgon Trafic électrique.

Quant au remplaçant du grand fourgon Master, il serait produit à Batilly (Moselle), ainsi qu'un véhicule "pour un partenaire". Renault fabrique déjà aujourd'hui une variante de son Master pour Renault Trucks et Nissan.

(Gilles Guillaume, édité par Tangi Salaün)

par Gilles Guillaume


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur RENAULT
27/10RENAULT SA : Bernstein persiste à l'achat
ZD
26/10La filière automobile française réfléchit à son futur électrique
AW
26/10Les ventes de l'équipementier automobile français Faurecia chutent en raison d'une pénu..
ZR
25/10Résumé des principales informations économiques du lundi 25 octobre
AW
25/10Une Tesla se place en tête des meilleures ventes européennes en septembre
AW
25/10RENAULT SA : UBS à l'achat
ZD
25/10RENAULT : Invest Securities abaisse sa cible, mais reste à l'Achat
AO
25/10RENAULT : Oddo réitère son conseil après les trimestriels
CF
25/10RENAULT : Invest Securities abaisse son objectif de cours
CF
22/10BOURSE DE PARIS : Paris stagne sur la semaine
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur RENAULT
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 46 411 M 53 851 M -
Résultat net 2021 517 M 600 M -
Dette nette 2021 2 022 M 2 347 M -
PER 2021 16,1x
Rendement 2021 0,08%
Capitalisation 8 522 M 9 876 M -
VE / CA 2021 0,23x
VE / CA 2022 0,17x
Nbr Employés 170 158
Flottant 61,0%
Graphique RENAULT
Durée : Période :
Renault : Graphique analyse technique Renault | RNO | FR0000131906 | Zone bourse
Tendances analyse technique RENAULT
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreNeutreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 19
Dernier Cours de Cloture 31,36 €
Objectif de cours Moyen 43,56 €
Ecart / Objectif Moyen 38,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Luca de Meo Chief Executive Officer
Clotilde Delbos Chief Financial Officer, Deputy CEO & Executive VP
Jean-Dominique Senard Chairman
Luc Julia Chief Scientific Officer
Frédéric Vincent EVP-IS Information Technology & Digital
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
RENAULT-11.88%9 930
TOYOTA MOTOR CORPORATION25.93%240 078
VOLKSWAGEN AG35.22%150 477
DAIMLER AG43.80%103 077
GENERAL MOTORS COMPANY37.78%83 285
GREAT WALL MOTOR COMPANY LIMITED30.45%77 760