Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Italie
  4. Borsa Italiana
  5. Moncler S.p.A.
  6. Actualités
  7. Synthèse
    MONC   IT0004965148

MONCLER S.P.A.

(MONC)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Les résultats d'entreprises ont soutenu les marchés malgré un repli de la tech

22/10/2021 | 23:05
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

à Wall Street

Actualisé avec clôture de Wall Street

NEW YORK (awp/afp) - Les marchés occidentaux ont été soutenus vendredi par des résultats d'entreprises encourageants et rassurés par un répit temporaire pour le groupe chinois endetté Evergrande, mais le secteur technologique a pesé sur la Bourse américaine.

Les indices européens ont fini dans le vert à Paris (+0,71%), Londres (+0,20%), Francfort (+0,46%) et Milan (+0,18%).

A New York, le Dow Jones a conclu sur un record pour la première fois depuis mi-août (+0,21%) mais le Nasdaq, à forte coloration technologique, a chuté de 0,82%, plombé par quelques grands noms de la tech. L'indice élargi S&P 500 s'est replié de son sommet de la veille (-0,11%).

Plus tôt, le promoteur chinois ultra-endetté, Evergrande, dont la faillite pourrait ébranler l'économie chinoise, a franchi une étape lui permettant d'éviter pour l'instant un éventuel défaut de paiement, ce qui a rassuré les investisseurs européens et asiatiques.

"Les investisseurs, pour l'instant du moins, se concentrent sur les perspectives de croissance économique restant au-dessus des moyennes à long terme et sur les bonnes surprises des bénéfices des entreprises", selon la revue hebdomadaire de NN Investment Partners.

Mais "le vrai test aura lieu dans les prochaines semaines, lorsque davantage d'entreprises productrices de biens publieront leur rapport".

Les investisseurs surveillent principalement l'impact de la hausse des coûts et les perturbations des chaînes d'approvisionnement sur les marges et les niveaux de production des entreprises.

Des inquiétudes subsistent quant au problème de déséquilibre entre l'offre, entravée par la hausse des prix de l'énergie et des pénuries de matérieux, et la demande relancée par de la stimulation monétaire et de la dépense publique.

"Le principal risque est que la croissance commence à décevoir l'année prochaine et que la persistance de l'inflation oblige les banques centrales à normaliser leur politique monétaire plus qu'elles ne le pensent actuellement nécessaire pour ancrer les anticipations d'inflation", souligne NN IP.

La tech américaine pénalise le Nasdaq

Le géant des semi-conducteurs Intel (-11,68% à 49,46 dollars) a pesé sur le secteur technologique.

Snap, maison mère du réseau social Snapchat, a aussi tiré le Nasdaq vers le bas (-26,60% à 55,13 dollars) entraînant également les poids lourds Facebook (-5,05% à 324,61 dollars) et Twitter (-4,91% à 62,19 dollars).

Continental abaisse ses prévisions

L'équipementier automobile allemand (+0,45% à 98,61 euros) a abaissé vendredi ses prévisions de ventes et de rentabilité pour 2021 en raison de "pénuries persistantes de semi-conducteurs et d'incertitudes sur les chaines d'approvisionnement".

L'Oréal bondit et emporte le luxe

L'action du géant français des cosmétiques a grimpé de 5,08% à 388,05 euros après que le groupe a confirmé sa reprise au troisième trimestre, dépassant même ses niveaux pourtant élevés de 2019, avec des ventes en progression dans toutes les catégories.

Ses commentaires sur sa forte croissance en Chine ont contribué à galvaniser le secteur du luxe en général, dont LVMH (+1,15% à 667,30 euros) et Hermès (+2,26% à 1.358 euros) à Paris, ou encore Burberry (+1,17% à 18,96 pence) à Londres et Moncler (+1,29% à 61,02 euros) à Milan.

Intercontinental recule

Le groupe hôtelier britannique Intercontinental (IHG) a perdu 2,92% à 4.850 pence. IHG a vu son revenu par chambre disponible grimper de 66% au troisième trimestre, porté par une hausse de la fréquentation, mais ce chiffre reste 21% sous ses niveaux d'avant la pandémie.

Futur réseau social de Trump

Un SPAC (Special Purpose Acquisition Company) destiné à fusionner avec le futur réseau social que veut créer l'ancien président Donald Trump en l'introduisant en bourse a grimpé en flèche.

L'action de Digital World Acquisition Corp, suspendue à plusieurs reprises pour volatilité sur le Nasdaq, s'est envolée de 107,03% à 94,20 dollars.

Du côté du pétrole, de l'euro et du bitcoin

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre a terminé en hausse de 1,08% à 85,53 dollars à Londres.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI) pour le mois de décembre a pris 1,52% à 83,76 dollars.

L'euro est remonté légèrement par rapport au dollar (+0,09% à 18H30 GMT) à 1,1634 dollar.

Le bitcoin lâchait 2,92% par rapport à la veille à 60.846 dollars.

bur-pan-vmt/els


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
BURBERRY GROUP PLC -6.04%1782.5 Cours en différé.-0.39%
CONTINENTAL AG -6.29%97.36 Cours en différé.-9.70%
DIGITAL WORLD ACQUISITION CORP. -0.12%43.1 Cours en différé.0.00%
FACEBOOK INC -2.33%333.12 Cours en différé.21.95%
HERMÈS INTERNATIONAL -3.17%1604 Cours en temps réel.82.36%
INTEL CORPORATION -1.97%48.78 Cours en différé.-0.12%
L'ORÉAL -3.18%402.3 Cours en temps réel.29.44%
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE -5.81%692 Cours en temps réel.35.45%
MONCLER S.P.A. -6.39%62.72 Cours en différé.25.09%
SNAP INC. 0.20%49.76 Cours en différé.-0.62%
TWITTER, INC. -0.95%47.07 Cours en différé.-13.07%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur MONCLER S.P.A.
10/11Les actions européennes terminent à un niveau record grâce à de solides bénéfices
ZR
10/11L'Europe finit dans le vert malgré la hausse de l'inflation aux USA
RE
09/11BOURSE DE PARIS : Le péril jeune ?
09/11AVIS D'ANALYSTES DU JOUR : Hermès, Veolia, Pernod Ricard, Korian, McPhy, Moncler, Vestas, ..
29/10MONCLER : hausse de 56% du chiffre d'affaires à neuf mois
CF
28/10Les ventes de Moncler supérieures aux attentes au 3e trimestre
RE
28/10Les ventes de Moncler supérieures aux attentes au T3
RE
28/10Les ventes de Moncler dépassent les attentes des analystes au troisième trimestre
ZR
22/10Les résultats d'entreprises ont soutenu les marchés malgré un repli de la tech
AW
22/10BOURSE DE PARIS : Grandeur et dépendance de la Tech
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur MONCLER S.P.A.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 1 979 M 2 239 M -
Résultat net 2021 380 M 430 M -
Tréso. nette 2021 163 M 185 M -
PER 2021 43,7x
Rendement 2021 0,88%
Capitalisation 16 908 M 19 133 M -
VE / CA 2021 8,46x
VE / CA 2022 6,99x
Nbr Employés 4 561
Flottant 78,6%
Graphique MONCLER S.P.A.
Durée : Période :
Moncler S.p.A. : Graphique analyse technique Moncler S.p.A. | MONC | IT0004965148 | Zone bourse
Tendances analyse technique MONCLER S.P.A.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 23
Dernier Cours de Cloture 62,72 €
Objectif de cours Moyen 61,60 €
Ecart / Objectif Moyen -1,78%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Remo Ruffini Chairman & Chief Executive Officer
Roberto Philippe Eggs Executive Director, COO & Chief Marketing Officer
Andrea Bonante Secretary & Head-Compliance
Marco Diego de Benedetti Vice Chairman
Nerio Alessandri Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
MONCLER S.P.A.25.09%19 133
LVMH MOËT HENNESSY LOUIS VUITTON SE35.45%394 500
LULULEMON ATHLETICA INC.31.19%59 270
V.F. CORPORATION-13.38%29 058
LI NING COMPANY LIMITED61.91%28 898
LEVI STRAUSS & CO.35.46%10 935