Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

LONDON STOCK EXCHANGE PLC

(LSE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Au Royaume-Uni, la pandémie a fait reculer les salaires des grands patrons

19/08/2021 | 06:22
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

LONDRES (awp/afp) - Les salaires des grands patrons au Royaume-Uni ont diminué en 2020, faisant preuve de modération en raison de la pandémie, mais l'écart avec celui d'un travailleur moyen reste très élevé, révèle jeudi le centre de recherche High Pay Centre.

Un directeur général d'une entreprise de l'indice vedette FTSE-100 de la Bourse de Londres a touché en moyenne 2,69 millions de livres en 2020, soit une baisse de 17% par rapport à 2019, selon cette étude.

C'est toutefois encore 86 fois plus que le salaire moyen d'un travailleur à temps plein.

Ce recul s'explique notamment par la décision de certains groupes de ne pas verser de bonus à leurs dirigeants ou d'en limiter la taille.

En moyenne, les bonus ont atteint 828.000 livres, contre 1,1 million en 2019. Et 64% des entreprises en ont versé, contre 89% l'année précédente.

L'étude montre en outre que les six groupes du FTSE-100 dirigés par une femme leur ont accordé une rémunération de 2,63 millions de livres, soit moins que les 2,8 millions versés aux directeurs généraux hommes.

Le patron le mieux payé en 2020 a été le français Pascal Soriot, à la tête du groupe pharmaceutique AstraZeneca, l'un des premiers à avoir proposé un vaccin contre le Covid-19. Le dirigeant a reçu au total 15,45 millions de livres.

La politique de rémunération du laboratoire avait été toutefois contestée par des actionnaires en assemblée générale en mai. Elle n'avait été validée que par 60% d'entre eux.

Brian Cassin, aux manettes du groupe irlandais de gestion de données Experian, arrive à la deuxième place avec 10,30 millions de livres.

La première femme du classement est Emma Walmsley, directrice générale du groupe pharmaceutique GSK (GlaxoSmithKline), avec 7,03 millions. Elle est à la 9e place, juste devant Tim Steiner, patron du spécialiste de la livraison alimentaire en ligne Ocado, l'un des grands gagnants de la pandémie, qui a touché 6,97 millions.

"Les plus faibles salaires cette année montrent que le système marche comme il devrait", souligne Luke Hildyard, directeur du High Pay Centre.

Mais "ce sont des sommes encore très généreuses pour des individus qui ont touché des millions de livres durant leur carrière, à un moment où en général le soutien du gouvernement à l'économie a été probablement plus important pour la survie et le succès des plus grandes entreprises britanniques que les décisions de leurs dirigeants", selon lui.

Au Royaume-Uni, les entreprises britanniques de plus de 250 employés sont obligées depuis l'an dernier de dévoiler l'écart de salaire entre le directeur général et le salarié moyen.

Le pays a mis en place en outre depuis plusieurs années le "say on pay" qui donne la possibilité aux actionnaires de s'exprimer sur les rémunérations des dirigeants, mais sans avoir de pouvoir contraignant.

afp/lk


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTRAZENECA PLC -1.14%8411 Cours en différé.14.84%
GLAXOSMITHKLINE PLC -1.90%1510.8 Cours en différé.12.58%
GLAXOSMITHKLINE PLC -1.39%41.02 Cours en différé.11.47%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC 0.38%6850 Cours en différé.-23.96%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
26/11L'unité de Gran Tierra Energy vend des actions de PetroTal pour 30,1 millions $.
MT
25/11Bruxelles accélère le rapatriement des services financiers au sein de l’UE
19/11Les marchés boursiers marquent le pas face au rebond de la pandémie
AW
19/11Ryanair va cesser d'être cotée à la Bourse de Londres
MT
19/11Rynair retire ses actions de la Bourse de Londres
AW
19/11RYANAIR : le retrait de la Bourse de Londres est confirmé
CF
15/11Royal Dutch Shell prévoit de modifier la structure de son actionnariat afin d'améliorer..
MT
10/11MARKS AND SPENCER : & Spencer relève son objectif annuel de bénéfice sous-jacent
AO
09/11Euronext abandonne LSEG Clearing au profit de la plateforme CC&G nouvellement acquise
MT
08/11STÉPHANE BOUJNAH : Euronext abandonnera le LSE pour la compensation d'ici 2024
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 6 901 M 9 199 M 8 126 M
Résultat net 2021 1 276 M 1 700 M 1 502 M
Dette nette 2021 5 549 M 7 398 M 6 535 M
PER 2021 31,5x
Rendement 2021 1,29%
Capitalisation 38 146 M 50 800 M 44 920 M
VE / CA 2021 6,33x
VE / CA 2022 5,80x
Nbr Employés 5 554
Flottant 58,4%
Graphique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Durée : Période :
London Stock Exchange plc : Graphique analyse technique London Stock Exchange plc | LSE | GB00B0SWJX34 | Zone bourse
Tendances analyse technique LONDON STOCK EXCHANGE PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 17
Dernier Cours de Cloture 6 850,00 GBX
Objectif de cours Moyen 9 037,81 GBX
Ecart / Objectif Moyen 31,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
David Adam Schwimmer Group Chief Executive Officer & Executive Director
Anna Olive Magdelene Manz Chief Financial Officer & Director
Donald Austin Robert Chairman
Anthony McCarthy Chief Information Officer
David Shalders Chief Operating & Integration Officer
Secteur et Concurrence