Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actions  >  Euronext Paris  >  Hermès International    RMS   FR0000052292

HERMÈS INTERNATIONAL

(RMS)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses ZonebourseRecommandations des analystes

Covid-19, ou quand le secteur du luxe perd de son éclat

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
30/07/2020 | 12:17

Paris (awp/afp) - Réputés pour leur résilience à toute épreuve, les grands groupes de luxe sont ébranlés par les effets de la pandémie de coronavirus, qui va laisser des traces profondes dans le modèle de ces colosses misant sur la reprise en Asie pour se refaire une santé.

"C'est inédit, on n'a jamais vu un tel choc. On sort d'années extraordinaires en termes de croissance, donc l'effet est d'autant plus fort", résume à l'AFP Arnaud Cadart, gérant de portefeuilles chez Flornoy & Associés.

Lundi, LVMH, numéro un mondial du luxe et première capitalisation boursière française, a annoncé un bénéfice net divisé par six au premier semestre. Sa marge opérationnelle, indicateur de sa rentabilité, s'est affaissée à 9% -- contre 21% un an plus tôt.

"Je ne crois pas avoir jamais vu un alignement des planètes qui soit aussi négatif", a commenté lors de la publication de ces résultats Jean-Jacques Guiony, le directeur financier du groupe dirigé par Bernard Arnault, qui regroupe 70 "maisons" (Louis Vuitton, Fendi, Dior, Givenchy, Guerlain, Hennessy ou encore Sephora).

La chute a été rude pour toutes les grandes maisons de luxe, abonnées à des croissances au beau fixe trimestre après trimestre. Mais en l'espace de quelques mois, la fermeture forcée de l'essentiel des magasins et sites de production dans le monde leur a fait perdre des milliards d'euros de ventes.

Les géants du secteur Kering et Richemont ont ainsi vu leur chiffre d'affaires s'effondrer respectivement de 43% et 47% entre avril et juin sur un an, tandis que celui du sellier-maroquinier Hermès a plongé de 41%.

"C'est une crise sans précédent. Nous devons traverser une tempête, mais nous sommes bien équipés", a commenté jeudi le gérant d'Hermès, Axel Dumas, lors de la publication des résultats semestriels.

Du côté des maisons italiennes, ce n'est pas meilleur: les ventes semestrielles de Salvatore Ferragamo ont été quasiment divisées par deux, et celles de Prada se sont effondrées de 40%.

"faire le dos rond"

A part réduire leurs dépenses ou dynamiser autant que possible les ventes en ligne - qui profitent du confinement et des restrictions de circulation - les groupes de luxe ont peu de leviers d'action face à une crise sanitaire qui touche simultanément l'ensemble de leurs marchés dans le monde.

"Il faut se mettre à l'abri: réduire les coûts, réduire le capex (les dépenses d'investissements, NDLR), protéger les actifs clé", met en avant auprès de l'AFP Luca Solca, analyste Luxe chez Bernstein.

Pour lui, le Covid-19 sera clairement "un accélérateur pour le développement du digital, tout comme pour l'intégration" au sein des grands groupes, de petits fournisseurs ou de sous-traitants afin de mieux sécuriser la production et les approvisionnements à l'avenir.

"Le court terme reste hyper incertain. Les groupes font le dos rond et attendent que la dynamique reprenne", résume Arnaud Cadart pour Flornoy & Associés.

Et même s'il y a "des signaux positifs en provenance de Chine, dans tous les autres bassins de consommation que sont le Japon, l'Europe, les Etats-Unis et les pays pétroliers, il y a énormément d'attentisme", met-il en garde.

C'est à ce début de reprise constatée sur le marché chinois que toutes les marques se raccrochent pour envisager un avenir un peu plus radieux, l'Asie (hors Japon) représentant en moyenne un tiers de leurs ventes mondiales.

"Il me semble que, malgré le Covid-19, l'appétit des consommateurs chinois pour les meilleures marques de luxe européennes reste très élevé", estime Luca Solca pour Bernstein.

Et au-delà de cette passe difficile, du point de vue des investisseurs et du marché, "le secteur du luxe reste recherché sur le long terme, et demeure une valeur sûre. Il faut juste que les gens puissent se permettre encore, financièrement, d'acheter des produits de luxe", juge Arnaud Cadart.

afp/lk

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CHRISTIAN DIOR SE -1.41%350.8 Cours en temps réel.-22.11%
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA -0.13%61.84 Cours en différé.-18.64%
HERMÈS INTERNATIONAL -0.11%737.2 Cours en temps réel.10.78%
KERING SA -1.16%569.9 Cours en temps réel.-1.47%
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE -2.17%401.05 Cours en temps réel.-1.03%
SALVATORE FERRAGAMO S.P.A. 0.47%12.71 Cours en différé.-32.53%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur HERMÈS INTERNATIONAL
18/09HERMES INTERNATIONAL : Hermès ouvre un nouveau magasin dans le quartier de Shins..
PU
18/09En bourse, des sorcières pour le goûter
16/09Les prévisions de SALVATORE FERRAGAMO profitent au luxe
AO
16/09HERMES INTERNATIONAL : Hermès va créer 250 emplois dans une nouvelle maroquineri..
DJ
15/09HERMES, plus forte hausse du CAC 40 à la mi-séance du mardi 15 septembre -
AO
02/09L'Europe boursière termine en hausse, portée par les espoirs de reprise
RE
02/09BOURSE DE WALL STREET : La hausse devrait continuer à Wall Street avec les "tech..
RE
21/08HERMES INTERNATIONAL : Le magasin Hermès de Denver, Colorado, change d'adresse e..
PU
10/08SBF120 : De Sartorius Stedim Biotech à DBV, la Santé fait le grand écart
03/08HERMÈS : les prévisions de résultats d'un analyste
CF
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur HERMÈS INTERNATIONAL
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 6 067 M 7 117 M -
Résultat net 2020 1 131 M 1 327 M -
Tréso. nette 2020 4 493 M 5 270 M -
PER 2020 69,4x
Rendement 2020 0,59%
Capitalisation 77 195 M 90 626 M -
VE / CA 2020 12,0x
VE / CA 2021 9,96x
Nbr Employés 15 698
Flottant 31,5%
Graphique HERMÈS INTERNATIONAL
Durée : Période :
Hermès International : Graphique analyse technique Hermès International | RMS | FR0000052292 | Zone bourse
Tendances analyse technique HERMÈS INTERNATIONAL
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 19
Objectif de cours Moyen 685,47 €
Dernier Cours de Cloture 738,00 €
Ecart / Objectif Haut 10,7%
Ecart / Objectif Moyen -7,12%
Ecart / Objectif Bas -46,5%
Révisions de BNA
Dirigeants
Nom Titre
Axel Dumas Co-Executive Chairman-Management Board
Henri-Louis Bauer Co-Executive Chairman-Management Board
Éric de Seynes Chairman-Supervisory Board
Éric Marie Joseph du Halgouët Executive Vice President-Finance
Charles-Éric Bauer Member-Supervisory Board
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapitalisation (M$)
HERMÈS INTERNATIONAL10.78%90 626
LVMH MOËT HENNESSY - LOUIS VUITTON SE-1.03%242 254
ESSILORLUXOTTICA-15.02%59 066
LULULEMON ATHLETICA INC.39.71%42 179
COMPAGNIE FINANCIÈRE RICHEMONT SA-18.64%37 976
VF CORPORATION-30.10%27 143