Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. Royaume-Uni
  4. London Stock Exchange
  5. Glencore plc
  6. Actualités
  7. Synthèse
    GLEN   JE00B4T3BW64

GLENCORE PLC

(GLEN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le coût de l'énergie fait flamber le cours des métaux industriels

15/10/2021 | 17:29
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Londres (awp/afp) - Les cours des métaux industriels se sont envolés à des records cette semaine, attisés par les coûts de l'énergie dont les mines et fonderies sont gourmandes, dans un contexte de forte demande lié à la reprise postpandémie.

La hausse récente des prix du gaz et du pétrole "met la pression sur les industries dont la consommation d'énergie est forte", estime Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

Le LME Index, un indice qui intègre les prix de l'aluminium, du cuivre, du plomb, du nickel, de l'étain et du zinc échangés sur le marché des métaux London Metal Exchange, a atteint jeudi un sommet historique à 4.623,4 points.

Cela représente une hausse de 35% depuis le début de l'année et un doublement depuis le creux de mars 2020, lorsque les premiers effets dévastateurs de la pandémie de Covid-19 se faisaient sentir et que les économies occidentales entraient en confinement.

Le LME index n'avait dépassé les 4.500 points que deux fois dans son histoire, en mai 2007.

La demande asiatique et européenne à l'approche de l'hiver dans l'hémisphère nord a provoqué une multiplication par trois du cours de référence du gaz en Europe depuis le début de l'été, et les cours du pétrole brut se sont appréciés de plus de 30% depuis août: un cocktail qui contraint certaines fonderies à réduire leur production.

Zinc et aluminium en tête

L'entreprise métallurgique belge Nyrstar, spécialiste du zinc, a ainsi annoncé mercredi "une réduction de la production dans ses trois fonderies européennes, jusqu'à 50% à partir d'aujourd'hui, en réponse à la flambée des prix de l'énergie".

"Les augmentations significatives du coût de l'électricité au cours des dernières semaines" et le poids des taxes carbone ne sont plus viables pour l'entreprise, justifie-t-elle dans un communiqué.

Le prix du zinc a fortement réagi en grimpant jusqu'à près de 25% cette semaine pour atteindre 3.944 dollars la tonne vendredi, du jamais vu depuis mai 2007.

Des "fonderies chinoises ont également réduit leur production", complète Anna Stablum, de Marex Spectron et la baisse des stocks de zinc du LME "ne montre aucun signe de ralentissement depuis six mois" constatent les experts d'Unicredit.

L'aluminium, qui évolue depuis lundi à des sommets en treize ans, connaît une situation analogue: à 3.215 dollars la tonne, il se rapprochait vendredi de son record historique datant de juillet 2008.

Très utilisé dans le transport et la construction, ses propriétés électriques le placent de plus en plus au centre de la transition climatique, avec comme point faible "l'énergie qui représente environ 40% de ses coûts de fabrication", selon Daniel Briesemann, analyste de Commerzbank.

Vers un contre-coup?

Entrant dans la confection de circuits électriques, le cuivre a de son côté repassé jeudi et vendredi la barre des 10.000 dollars la tonne, une première depuis quatre mois.

Bien aidé par un dollar en repli, le métal rouge a désormais en ligne de mire son record historique de mai, à 10.747,50 dollars la tonne.

L'étain, dont la petite taille de marché amplifie les mouvements de prix, a touché vendredi un nouveau record historique à 37.500 dollars la tonne.

Le métal blanc grisâtre, utile aux soudures de composants d'appareils électroniques comme les smartphones ou tablettes, enchaine les records depuis juillet.

Le nickel et le plomb profitaient dans une moindre mesure de cet environnement haussier.

Ces hausses en cascade "alimentent les pressions inflationnistes", explique à l'AFP Edward Moya, de Oanda, qui pourraient devenir "un obstacle majeur à la reprise économique mondiale".

Les indicateurs "d'un refroidissement de l'économie chinoise", comme l'impact similaire du coût de l'énergie en aval pour les industries achetant ces métaux, "ont cependant été ignorés par les acteurs du marché jusqu'à présent", répond M. Briesemann.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur GLENCORE PLC
02/12Glencore ajoute 15 actifs pour une révision interne, augmente le plafond de la dette ne..
MT
02/12Glencore affine ses ambitions en matière climatique
AW
02/12Résumé des principales informations économiques du jeudi 2 décembre
AW
02/12Principales informations avant-Bourse
AW
02/12S&P maintient la note à long terme de BHP sous surveillance négative, en signalant une ..
MT
30/11Le fonds activiste Bluebell exige que Glencore se sépare du charbon thermique
AW
30/11Résumé des principales informations économiques du mardi 30 novembre
AW
30/11PLANÈTE BOURSE : La revue de presse du mardi 30 novembre 2021
30/11BOURSE DE PARIS : Qui croire ?
30/11EN DIRECT DES MARCHES : TotalEnergies, Valneva, LDLC, Amazon, Lundin Energy, Volvo Car, Gl..
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur GLENCORE PLC
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 210 Mrd - 186 Mrd
Résultat net 2021 7 006 M - 6 193 M
Dette nette 2021 28 685 M - 25 356 M
PER 2021 8,26x
Rendement 2021 4,42%
Capitalisation 61 075 M 61 034 M 53 986 M
VE / CA 2021 0,43x
VE / CA 2022 0,38x
Nbr Employés 135 000
Flottant 75,5%
Graphique GLENCORE PLC
Durée : Période :
Glencore plc : Graphique analyse technique Glencore plc | GLEN | JE00B4T3BW64 | Zone bourse
Tendances analyse technique GLENCORE PLC
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 20
Dernier Cours de Cloture 4,66 $
Objectif de cours Moyen 5,63 $
Ecart / Objectif Moyen 21,0%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Gary Nagle Chief Executive Officer
Steven F. Kalmin Chief Financial Officer
Kalidas V. Madhavpeddi Chairman
Patrice E. Merrin Independent Non-Executive Director
Martin James Gilbert Senior Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
GLENCORE PLC51.03%61 034
BHP GROUP-5.19%140 349
RIO TINTO PLC-16.30%100 384
ANGLO AMERICAN PLC15.49%44 004
GRUPO MÉXICO, S.A.B. DE C.V.8.48%33 156
SAUDI ARABIAN MINING COMPANY (MA'ADEN)81.48%24 111