Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
  1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. ENGIE
  6. Actualités
  7. Synthèse
    ENGI   FR0010208488

ENGIE

(ENGI)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Production d'hydrogène renouvelable : comment ça marche ?

27/10/2021 | 11:28
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Comment produit-on l'hydrogène renouvelable ? Combien ça coûte ? Quels sont les défis à relever ? De l'électricité renouvelable à l'hydrogène vert en passant par l'électrolyse… on vous dit tout ici !

Première étape pour produire de l'hydrogène renouvelable : de l'électricité verte !

On distingue trois principales sources d'électricité décarbonée : l'eau, le vent et le soleil. L'hydroélectricité est la première source d'électricité renouvelable en France et dans le monde : cette technique exploite la force de l'eau pour la transformer en courant électrique, via des centrales hydrauliques installées sur des cours d'eau naturels ou des barrages. Deuxième sur le podium : l'éolien (terrestre ou marin), qui transforme l'énergie cinétique du vent en énergie mécanique, puis en électricité via des éoliennes. Enfin, l'électricité solaire arrive en troisième position, utilisant des parcs de panneaux photovoltaïques pour convertir la lumière en électricité. C'est à partir de cette énergie renouvelable que l'on va pouvoir produire de l'hydrogène renouvelable... D'accord, mais comment ?

>> Lire aussi : L'hydrogène, c'est quoi ? <<

De l'eau pour produire de l'hydrogène renouvelable...

Et oui ! L'hydrogène (H) est contenu dans la molécule d'eau (H2O). Pour séparer l'H2 de l'O, on a recours à ce qu'on appelle l'électrolyse de l'eau. C'est LA technique pour produire de l'hydrogène, qui consiste à « casser » des molécules d'eau à l'aide d'un courant électrique (via un électrolyseur), afin d'en extraire le dihydrogène H2. Pour que cet hydrogène soit considéré comme « vert » ou renouvelable, l'électricité utilisée doit être elle-même décarbonée.

Chiffre-clé

1 kg, c'est la consommation d'une voiture à hydrogène pour parcourir 100 km.

L'électrolyse de l'eau est-elle la seule technique de production d'hydrogène vert ?

Non ! Il existe une autre technique : la pyrogazéification, qui consiste à chauffer des matières organiques (biomasses ligneuses, bois en fin de vie, résidus de cultures, etc.) mais aussi des déchets carbonés divers (CSR, pneus usagés, plastiques non recyclables, boues de STEP séchées, etc.) à des températures comprises généralement entre 900 et 1 200 C° en présence d'une faible quantité d'oxygène. Ce processus permet d'extraire un gaz complexe contenant de l'hydrogène. Cette filière étant encore émergente, l'électrolyse reste la première technique de production à l'heure actuelle.

Quelle est la différence entre hydrogène renouvelable et hydrogène « bas carbone » ?

Ce qui les distingue, c'est leur « poids carbone », c'est-à-dire la quantité de gaz à effet de serre émis lors de la production, qui elle-même dépend de l'énergie utilisée. Lorsqu'on utilise pour l'électrolyse une électricité exclusivement d'origine renouvelable (hydraulique, éolienne ou photovoltaïque), c'est de l'hydrogène vert, dit « renouvelable ».

En revanche, l'hydrogène bas carbone est obtenu :

  • soit par vaporeformage du gaz naturel (qui consiste à « casser » la molécule de méthane à 700°C en utilisant des catalyseurs), avec captage et stockage du CO2,
  • soit par électrolyse avec l'électricité du réseau si celle-ci est suffisamment décarbonée.
Quels sont les défis de la production d'hydrogène renouvelable ?

Le principal frein au développement de l'hydrogène renouvelable est son coût de production. Comment le réduire ? Grâce à l'industrialisation et au déploiement à grande échelle de l'électrolyse. C'est pourquoi l'ADEME recommande « d'accompagner le développement des sources renouvelables électriques (hydraulique, éolien et photovoltaïque) par le déploiement d'électrolyseurs pour produire de l'hydrogène, en particulier dans les domaines de l'industrie et de la mobilité lourde ». La Stratégie nationale sur l'hydrogène en France prévoit d'accompagner cette industrialisation, en soutenant la fabrication des électrolyseurs par les PME, ETI et grands groupes sur tout le territoire.

L'impact de l'électrolyseur sur les coûts

L'électrolyseur joue un rôle clé dans le développement de la filière hydrogène, sa conception et construction ayant un impact direct sur les coûts. Selon le rapport 2020 de l'International Renewable Energy Agency (IRENA)1, « l'augmentation de la taille des électrolyseurs à 20MW (contre 1MW actuellement) pourrait réduire les coûts de plus d'un tiers ». Une fabrication accrue de piles et une optimisation des systèmes pourraient également avoir un impact significatif sur les coûts. Toujours selon l'IRENA, « la trajectoire nécessaire pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C pourrait rendre les électrolyseurs environ 40 % moins chers d'ici 2030 ».

1 : « Green hydrogen cost reduction », IRENA, décembre 2020

Disclaimer

Engie SA published this content on 27 October 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 27 October 2021 09:27:06 UTC.


© Publicnow 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur ENGIE
26/11ENGIE X COP26 : Claire Waysand répond aux questions de Gaspard G.
PU
25/11ENGIE : s'associe aux dispositifs déployés par le ministère de l'Égalité entre les femmes ..
PU
25/11ENGIE : mobilisé contre les violences faites aux femmes
PU
24/11ENGIE : Jean-Pierre Clamadieu ouvre la Conférence de Paris 2021
PU
24/11L'entreprise solaire française Photosol attire les offres d'Engie et d'EQT
MT
23/11ENGIE : Réduire les émissions de méthane, une priorité au quotidien pour le secteur gazier..
PU
23/11ENGIE : les ménages ont échappé à une hausse de 19,1% des prix du gaz en décembre
AO
23/11MULTIPHLY : première unité d'électrolyse à haute température de plusieurs megawatts
PU
23/11Neste va commencer la construction d'un système d'électrolyse dans une raffinerie néerl..
MT
19/11ENGIE : Axel Mazella, Alexia Fancelli, Faodren Le Coq et Alex Caizergues vainqueurs de l'E..
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ENGIE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 61 115 M 69 170 M -
Résultat net 2021 2 964 M 3 355 M -
Dette nette 2021 24 836 M 28 110 M -
PER 2021 11,5x
Rendement 2021 6,05%
Capitalisation 30 926 M 34 996 M -
VE / CA 2021 0,91x
VE / CA 2022 0,90x
Nbr Employés 171 000
Flottant 72,4%
Graphique ENGIE
Durée : Période :
ENGIE : Graphique analyse technique ENGIE | ENGI | FR0010208488 | Zone bourse
Tendances analyse technique ENGIE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesHaussièreHaussièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 18
Dernier Cours de Cloture 12,80 €
Objectif de cours Moyen 16,07 €
Ecart / Objectif Moyen 25,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Catherine MacGregor Chief Executive Officer
Judith Hartmann CFO, Executive VP-United Kingdom & Ireland
Jean-Pierre Clamadieu Chairman
Yves Le Gélard Chief Information & Digital Officer
Shankar Krishnamoorthy EVP-Strategy Innovation & Industrial Development
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ENGIE2.20%34 996
NATIONAL GRID PLC15.86%48 276
ELECTRICITÉ DE FRANCE-5.62%43 477
SEMPRA-4.50%38 857
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-16.67%36 733
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP INCORPORATED10.79%32 180