ELECTRICITÉ DE FRANCE

(EDF)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

La France sollicite EDF pour limiter la hausse de l'électricité

13/01/2022 | 20:50

PARIS, 13 janvier (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé jeudi un relèvement du volume d'électricité nucléaire vendu à prix réduit par EDF à ses concurrents, afin de limiter la hausse des tarifs réglementés de l'électricité (TRV) à 4% au 1er février.

Dans un communiqué, EDF a précisé que l'impact de ces mesures sur son résultat opérationnel (Ebitda) 2022 était estimé à environ 8,4 milliards d'euros sur la base des prix de marché au 31 décembre 2021, à 7,7 milliards au 12 janvier 2022.

En attendant de connaître l'impact final de ces mesures en fonction des prix du marché, le groupe a retiré ses perspectives 2022 sur son Ebitda et son endettement financier net et promis de communiquer à nouveau à ce sujet au plus tard le 18 février lors de la publication de ses résultats annuels.

Le gouvernement a décidé d'augmenter de 100 à 120 térawatts-heure (TWh) les volumes qu'EDF doit céder à ses concurrents dans le cadre du dispositif Arenh (accès régulé à l'électricité nucléaire historique), qui assure un prix d'achat préférentiel aux producteurs alternatifs.

Cette décision évitera à ces derniers de devoir payer des prix très élevés sur les marchés de gros dans un contexte de faible disponibilité du parc nucléaire français et de tensions sur l'approvisionnement gazier de l'Europe, ce qui aurait eu pour effet d'augmenter les tarifs appliqués aux clients particuliers.

Bercy et le ministère de la Transition écologique ont fait valoir dans un communiqué que le relèvement des volumes d'Arenh permettrait à l'ensemble des consommateurs - particuliers, collectivités et professionnels - de bénéficier "de la compétitivité du parc électronucléaire français".

Le gouvernement a également relevé le prix de l'Arenh de 42 à 46,2 euros/MWh, en accord avec Bruxelles, afin de limiter l'impact pour EDF.

"Nous serons aux côtés d'EDF pour les aider à passer cette difficulté", a déclaré sur LCI Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique.

"On peut comparer à ce qui s'est passé avec le choc pétrolier. C'est une mesure temporaire. On ne peut pas prévoir ce qu'il va se passer dans les années qui viennent mais les mesures que nous prenons permettent d'éviter qu'il y ait un report massif l'année prochaine de hausse d'électricité", a-t-elle ajouté.

LE "POISON" DE L'ARENH

Le relèvement des volumes d'Arenh constitue un coup dur pour EDF alors que le groupe - détenu à 84% par l'Etat français - demande depuis plusieurs années une suppression du dispositif, qu'il compare à un "poison" en faisant valoir qu'il le contraint à s'endetter et limite sa capacité d'investissement tout en subventionnant ses concurrents.

Le plafonnement des tarifs de l'électricité annoncé à l'automne devait à l'origine se traduire pour l'essentiel par une baisse de la taxe sur l'électricité (TICFE), une mesure que la flambée des prix sur les marchés de gros - qui s'est accentuée depuis – a rendu insuffisante même avec une réduction à son niveau minimum, dont le coût pour les finances publiques atteint pourtant déjà quelque huit milliards d'euros.

Le gouvernement a souligné que, sans son intervention, la hausse des tarifs de l'électricité aurait atteint 35%.

Il "continuera à suivre avec la plus grande attention l'évolution de la situation des marchés de l'énergie au cours des prochaines semaines et veillera à ce que les mesures prises aujourd'hui soient pleinement répercutées par les fournisseurs à leurs clients", selon le communiqué diffusé jeudi.

Bruno Le Maire a également indiqué que le plafonnement des tarifs de l'électricité ne donnerait pas lieu à un "rattrapage conduisant à une nouvelle hausse en 2023". (Reportage Benjamin Mallet et Jean-Stéphane Brosse)


© Reuters 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ELECTRICITÉ DE FRANCE 0.00%8.478 Cours en temps réel.-14.16%
ENGIE 0.20%12.808 Cours en temps réel.-1.78%
ENI SPA 0.47%14.178 Cours en différé.15.55%
ON SEMICONDUCTOR CORPORATION 2.00%57.3 Cours en différé.-17.20%
TOTALENERGIES SE 1.80%54.93 Cours en temps réel.20.88%
Toute l'actualité sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
25/05BOURSE DE PARIS : On brûle les idoles
25/05EN DIRECT DES MARCHES : TotalEnergies, Stellantis, EDF, Sodexo, Technip Energies, Glencore..
25/05Klépierre nomme Stéphane Tortajada au poste de directeur financier
DJ
25/05BONDS : S&P place la note "BBB" d'EDF sous surveillance avec implications négatives
DJ
25/05S&P place EDF en France sous surveillance négative en raison des problèmes nucléaires e..
MT
24/05NEOEN : inauguration d'un parc éolien dans les Vosges
CF
23/05Dalkia (EDF) cède ses activités en Russie
AW
22/05GUYANE : le centre spatial se rêve plus vert et plus compétitif
AW
21/05Nouvelle semaine noire pour EDF, dont l'avenir sera au menu du nouveau
AW
21/05Le salon du survivalisme boosté par les crises sanitaire et énergétique
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur ELECTRICITÉ DE FRANCE
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 78 227 M 83 532 M -
Résultat net 2022 -6 565 M -7 010 M -
Dette nette 2022 64 976 M 69 382 M -
PER 2022 -4,25x
Rendement 2022 -
Capitalisation 31 672 M 33 819 M -
VE / CA 2022 1,24x
VE / CA 2023 1,11x
Nbr Employés 163 423
Flottant 15,0%
Graphique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Durée : Période :
Electricité de France : Graphique analyse technique Electricité de France | EDF | FR0010242511 | Zone bourse
Tendances analyse technique ELECTRICITÉ DE FRANCE
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 16
Dernier Cours de Clôture 8,48 €
Objectif de cours Moyen 10,68 €
Ecart / Objectif Moyen 25,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Jean-Bernard Levy Chairman & Chief Executive Officer
Xavier Rene Louise Girre Executive Director-Finance
Christophe Salomon Group Chief Information Officer
Laurence Parisot Independent Director
Claire Pédini Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
ELECTRICITÉ DE FRANCE-14.16%33 819
NATIONAL GRID PLC15.78%56 183
SEMPRA ENERGY26.05%52 407
ABU DHABI NATIONAL ENERGY COMPANY PJSC-6.06%37 958
PUBLIC SERVICE ENTERPRISE GROUP, INC.2.10%34 015
ENGIE-1.78%33 033