CREDIT SUISSE GROUP AG

(CSGN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Perte de 1,6 milliard au menu de Credit Suisse au 4e trimestre

25/01/2022 | 17:34

Zurich (awp) - Les déconvenues se succèdent pour Credit Suisse, contrainte d'inscrire une provision pour litiges de 500 millions de francs suisses au 4e trimestre. Embourbée dans les affaires Archegos et Greensill, secouée par le départ du controversé président António Horta-Osório, la grande banque va subir une perte avant impôts de quelque 1,6 milliard de francs suisses.

En publiant un avertissement sur résultats, le numéro deux bancaire helvétique confirme que les trois derniers mois de l'année seront toujours marqués au fer rouge des scandales. Le demi-milliard de provisions sera dévolu à "un certain nombre de cas" et concernent "principalement" des litiges dans l'activité de banque d'affaires, affirme le géant zurichois, sans toutefois entrer dans les détails.

Au troisième trimestre, Credit Suisse avait déjà provisionné 500 millions de francs suisses pour des litiges.

Au premier semestre, la grande banque avait subi des pertes de plus de 5 milliards de francs suisses suite à la débâcle du fonds spéculatif américain Archegos. Credit Suisse procède également à la liquidation des fonds Greensill, du nom de la société d'affacturage britannique en faillite. Jusqu'ici, les remboursements ont atteint près des deux tiers des 10 milliards de dollars placés par les investisseurs.

Les provisions constituées au quatrième trimestre seront partiellement compensées par 225 millions de francs suisses de ventes immobilières. Une perte avant impôts d'environ 1,6 milliard de francs suisses est attendue, en prenant compte de la dépréciation - annoncée en novembre - de 1,6 milliard pour un écart d'acquisition (goodwill) lié principalement au rachat de Donaldson, Lufkin & Jenrette en 2000.

Dans les activités opérationnelles, la division de banque d'affaires sera déficitaire au dernier partiel 2021. Credit Suisse s'efforce de redimensionner cette unité, notamment en abandonnant l'unité dévolue aux fonds spéculatifs, Prime Services, à l'origine de l'affaire Archegos. Le conseil d'administration et la direction souhaitent ainsi réduire l'exposition au risque de l'établissement.

Reflux dans la gestion de fortune

Activité stratégique du groupe, la gestion de fortune a pâti d'un ralentissement dans les deux divisions - bientôt fusionnées - Wealth Management et Asia Pacific, cette dernière ayant souffert de conditions de marché difficiles. Un "modeste" reflux d'argent frais est à attendre pour le quatrième trimestre. Ces sorties seront plus que compensées par la collecte dans la gestion d'actifs, précise le communiqué.

Une des rares nouvelles positives annoncées mardi par Credit Suisse est à chercher du côté de la capitalisation. L'objectif de ratio de fonds propres durs (CET1) de 14% a été dépassé pour 2021. Le ratio de levier devrait quant à lui être supérieur à 6%.

Les états financiers complets du 4e trimestre et de l'exercice 2021 seront dévoilés le 10 février.

Les analystes semblaient accueillir cette énième série de mauvaises nouvelles sans surprise aucune. Pour la Banque cantonale de Zurich, la liquidation de l'héritage toxique de la banque d'affaires de Credit Suisse risque de s'éterniser. Vontobel constate que les résultats sont inférieurs aux attentes.

Les investisseurs se sont montrés davantage contrariés face à ces annonces peu engageantes. Dans un SMI en hausse de 0,54%, l'action a terminé en baisse de 0,94% à 8,20 francs suisses, après avoir touché un plancher pluriannuel à 8,15 francs suisses en début de séance. Le titre a cédé presque 9% depuis janvier et plus de 22% l'année dernière. Malgré cette chute du cours, le consensus des analystes ne recommande toujours pas d'acheter le titre, préférant un positionnement neutre.

L'exercice 2021 restera comme un annus horribilis pour la banque aux deux voiles, qui a vu de multiples affaires éclater, entachant clairement sa réputation.

Dernier scandale en date, la démission du président António Horta-Osório après huit mois. Le Portugais, qui devait redresser Credit Suisse, a contrevenu à plusieurs reprises aux règles de quarantaine mises en place pour lutter contre le coronavirus. Il a été remplacé par Axel Lehmann.

fr/rq


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CREDIT SUISSE GROUP AG -1.69%6.528 Cours en différé.-25.16%
DONALDSON COMPANY, INC. -0.30%49.87 Cours en différé.-15.59%
SMI -2.33%11309.49 Cours en différé.-10.07%
Toute l'actualité sur CREDIT SUISSE GROUP AG
05:16Moody's abaisse la perspective du Credit Suisse à négative après de faibles performance..
MT
19/05CREDIT SUISSE : Moody's confirme 'A1', baisse la perspective à "négative"
AW
19/05Bourse Zurich: le SMI plonge après une séance dans le rouge vif
AW
19/05L'actionnaire Artisan Partners déclare que le Credit Suisse devrait envisager un nouvea..
MT
19/05Un actionnaire du Credit Suisse réclamerait un nouveau CEO
MT
19/05PRESSE : Artisan Partners réclame le départ de Thomas Gottstein de Credit Suisse
AW
19/05La BNS va relever son taux directeur en septembre, selon UBS
AW
19/05CREDIT SUISSE GROUP AG : JP Morgan maintient son opinion vendeuse
ZD
19/05EMPRUNT : Sparebank 1 SMN lève 175 millions de francs, échéance 2027
AW
19/05Le nombre d'administratrices progresse dans les entreprises suisses
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CREDIT SUISSE GROUP AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 18 778 M 19 327 M 18 255 M
Résultat net 2022 311 M 320 M 302 M
Dette nette 2022 - - -
PER 2022 37,6x
Rendement 2022 2,16%
Capitalisation 16 686 M 17 175 M 16 221 M
Capi. / CA 2022 0,89x
Capi. / CA 2023 0,81x
Nbr Employés 51 030
Flottant 90,1%
Graphique CREDIT SUISSE GROUP AG
Durée : Période :
Credit Suisse Group AG : Graphique analyse technique Credit Suisse Group AG | CSGN | CH0012138530 | Zone bourse
Tendances analyse technique CREDIT SUISSE GROUP AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreBaissière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne CONSERVER
Nombre d'Analystes 21
Dernier Cours de Clôture 6,53 CHF
Objectif de cours Moyen 7,56 CHF
Ecart / Objectif Moyen 15,8%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Thomas Gottstein Chief Executive Officer
David Richard Mathers Chief Financial & Information Officer
Axel P. Lehmann Chairman
Joanne Hannaford Chief Operating & Technology Officer
Thomas Grotzer Global Head-Compliance
Secteur et Concurrence