Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

CREDIT SUISSE GROUP AG

(CSGN)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le rapport Archegos met en lumière les errements de Credit Suisse

29/07/2021 | 17:34
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Zurich (awp) - Appât du gain à court-terme, prise de risque "vorace" ou encore signaux d'alerte ignorés, Credit Suisse en prend pour son grade après le fiasco Archegos. Les experts mandatés par le numéro deux bancaire helvétique ne mâchent pas leurs mots dans leur rapport de 172 pages, tout en soulignant que les graves manquements constatés n'ont rien d'illicite.

Le géant bancaire zurichois a publié jeudi les conclusions de ces investigations lancées après la débâcle du fonds spéculatif américain Archegos, dont le défaut de paiement remonte au 25 mars. Cette affaire a coûté à la banque 4,4 milliards de francs suisses au 1er trimestre et 594 millions supplémentaires au 2e partiel, plombant la performance.

Les événements ayant mené à l'affaire Archegos ne révèlent pas d'"activités frauduleuses" ou ne sont pas entachés d'une quelconque "mauvaise intention" de la part des employés concernés, affirme la grande banque dans un communiqué distinct.

Conduite par le cabinet Paul, Weiss, Rifkind, Wharton & Garrison, l'enquête repose sur plus de 80 entretiens et la consultation de 10 millions de documents et données. Les conclusions sont corrosives pour la banque aux deux voiles et mettent en lumière l'incurie de l'unité Prime Services, intégrée à la division de banque d'affaires, dans la gestion des risques.

Déroulé sur plus d'une vingtaine de pages, le récit détaillé de l'affaire démontre comment certains employés de Credit Suisse ont accordé dès 2017 de nombreux passe-droits à Archegos, au mépris des règles internes du groupe et minimisant le risque que représentait l'illiquidité croissante du portefeuille du "hedge fund", qui apparaissait jusqu'à fin 2020 comme une véritable poule aux oeufs d'or. Les relations d'affaires entre Archegos et Credit Suisse remontent à 2003.

Intervenu en février 2020, le décès inattendu du chef de Prime Services aurait même accentué ce biais, Credit Suisse ayant remplacé ce responsable par une personne issue de la vente et du marketing étant jusqu'alors directement chargée de la relation client avec Archegos. "L'équipe est dirigée par un vendeur qui apprend le travail" sur le tas, aurait affirmé aux enquêteurs l'une des personnes interrogées.

Un sursaut tardif

A l'interne, certains spécialistes du risque vont néanmoins demander des comptes et exprimer leurs réserves auprès de la hiérarchie. Pendant de longs mois, ces avertissements ne seront pas suivis d'effets significatifs.

Credit Suisse serre finalement la vis à l'aube de 2021, mais visiblement trop tard. Lorsque la principale participation d'Archegos, le groupe de medias ViacomCBS, commence à s'effondrer en mars, le fonds spéculatif est en mesure de combler un premier appel de marge de 175 millions de dollars.

La dégringolade de 20% de l'action du groupe chinois Tencent Music Entertainment est celle de trop pour le hedge fund, qui se voit dans l'impossibilité de verser 2,7 milliards supplémentaires réclamés par le groupe zurichois. Le 24 mars, le grand patron de la banque d'affaires de Credit Suisse et le directeur des risques, tous deux siégeant au comité exécutif, sont avertis de la débâcle. Ils entendent parler d'Archegos pour la première fois, affirme le rapport.

Suite à cette affaire, le géant bancaire zurichois a renforcé les fonctions de gestion du risque, notamment en recrutant de nouvelles personnes, et passé en revue les expositions importantes du groupe. Le rapport salue ces efforts mais demande que les mesures soient "intégrées grâce à une application cohérente et continue".

"Si la banque a déjà pris une série de mesures décisives pour renforcer le cadre de gestion des risques, nous sommes déterminés à tirer toutes les leçons qui s'imposent et à améliorer encore nos fonctions de contrôle pour en sortir renforcés", affirme le nouveau président António Horta-Osório, cité dans le communiqué.

Les 23 personnes désignées comme directement responsables de ces pertes ne vont cependant pas s'en tirer sans heurts. La banque a décidé d'"actions" allant du licenciement au remboursement de bonus perçus, pour un montant total de 70 millions de dollars (63,6 millions de francs suisses), en passant par la suppression de rémunération variable.

A la Bourse, l'action Credit Suisse a terminé en recul de 1,98% à 9,11 francs suisses, dans un SMI en hausse de 0,11%.

fr/al/ol


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur CREDIT SUISSE GROUP AG
24/09Le Credit Suisse met à jour les chiffres de mortalité de COVID-19 et les implications p..
MT
24/09Les actions de Vail Resorts augmentent dans un volume d'échange élevé après que Credit ..
MT
24/09Bourse Zurich: dans le rouge pour la dernière séance de la semaine
AW
24/09Les actions d'International Game Technology augmentent après le relèvement de l'objecti..
MT
24/09PRESSE : Credit Suisse a vendu des bonds Evergrande l'année dernière
AW
24/09EMPRUNT : la Banque royale du Canada lève 150 millions de francs sur 8 ans
AW
24/09À l'approche des élections, les grandes fortunes allemandes se tournent vers la Suisse
RE
24/09La faîtière de la gestion d'actifs AMAS salue la forte croissance de 2020
AW
24/09Bourse Zurich: les indices creusent leurs pertes en fin de matinée
AW
24/09L'exposition d'UBS à Evergrande est "insignifiante" (Ralph Hamers)
AW
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CREDIT SUISSE GROUP AG
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 22 482 M 24 310 M 20 733 M
Résultat net 2021 539 M 583 M 497 M
Dette nette 2021 - - -
PER 2021 43,7x
Rendement 2021 1,89%
Capitalisation 22 169 M 23 957 M 20 444 M
Capi. / CA 2021 0,99x
Capi. / CA 2022 1,01x
Nbr Employés 49 240
Flottant 90,9%
Graphique CREDIT SUISSE GROUP AG
Durée : Période :
Credit Suisse Group AG : Graphique analyse technique Credit Suisse Group AG | CSGN | CH0012138530 | Zone bourse
Tendances analyse technique CREDIT SUISSE GROUP AG
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreBaissièreNeutre
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 22
Dernier Cours de Cloture 9,19 CHF
Objectif de cours Moyen 11,00 CHF
Ecart / Objectif Moyen 19,7%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Thomas Gottstein Chief Executive Officer
David Richard Mathers Chief Financial Officer
António Mota De Sousa Horta-Osorio Chairman
James Walker Chief Operating Officer
Thomas Grotzer Global Head-Compliance
Secteur et Concurrence