1. Accueil Zonebourse
  2. Actions
  3. France
  4. Euronext Paris
  5. Carrefour
  6. Actualités
  7. Synthèse
    CA   FR0000120172

CARREFOUR

(CA)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFonds 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Le Covid et l'e-commerce, pain bénit pour les entrepôts

22/01/2022 | 08:02

PARIS (awp/afp) - En 2021, l'essor de l'e-commerce et la crise sanitaire ont entraîné une ruée sur les entrepôts en France, avec des loyers qui pourraient s'envoler...

"La demande d'entrepôts en France a encore de beaux jours devant elle !", commente auprès de l'AFP Pierre-Louis Dumont, directeur exécutif industriel et logistique au cabinet de conseil en immobilier d'entreprise CBRE.

Selon le groupement Immostat, dont les chiffres font référence pour l'immobilier d'entreprise, la demande placée, c'est-à-dire le nombre de mètres carrés d'entrepôts nouvellement loués ou vendus pour être occupés, a connu en 2021 sa meilleure année depuis 2017.

Autre symbole de cette santé, le groupe Argan, qui loue des entrepôts à la grande distribution (Carrefour, Casino, Auchan...), à des logisticiens (FM, Geodis...) ou à Amazon, a vu ses revenus locatifs grimper de 10% en 2021.

Une progression dopée par la livraison au géant américain de l'e-commerce d'un gigantesque entrepôt de 185.000 mètres carrés sur quatre étages, près de Metz.

"Il y a une très forte demande, portée d'abord par l'adoption de l'e-commerce, qui oblige à changer les réseaux de distribution, et ensuite par le fait que tout le monde a besoin de le faire en même temps", résume Pierre-Louis Dumont.

La pandémie a été un "accélérateur de tendance" pour la France, qui avait moins adopté l'e-commerce que ses voisins, note-t-il.

Or, pour passer à l'e-commerce et pouvoir livrer très rapidement ses produits aux clients, une entreprise doit réorganiser sa chaîne d'approvisionnement, faire davantage de stocks et utiliser plus de petits entrepôts à proximité des villes, pour la logistique dite du "dernier kilomètre".

Loyers en hausse ?

D'où la multiplication de petits entrepôts au coeur des villes. Même si leur poids économique est marginal, et devrait le rester selon Laetitia Dablanc, directrice de recherche à l'université Gustave Eiffel. "Ça restera une niche, mais qui va rester longtemps très active", dit-elle à l'AFP.

Autre explication, avancée par François Le Levier, du cabinet CBRE: "Les investisseurs ont mis le frein sur les classes d'actifs traditionnelles, comme le bureau, l'hôtel... qui ont subi de plein fouet la crise sanitaire, et se sont reportés sur les entrepôts logistiques."

Et en 2022, le secteur devrait continuer à attirer malgré une offre qui peine à suivre.

Construire de nouveaux entrepôts, très gourmands en foncier, va devenir de plus en plus difficile, du fait de la loi française contre l'artificialisation des sols.

"Il n'y a pas de limitation pour l'instant, mais ils (les entreprises du secteur, NDLR) savent que ça risque de leur arriver, donc ils regardent comment on fait des entrepôts à étages", remarque Laetitia Dablanc.

Autre obstacle: l'opposition fréquente des riverains, comme dans le Gard ou près de Nantes, où des mobilisations ont dissuadé l'implantation d'entrepôts Amazon.

"C'est toujours plus agréable pour les habitants d'avoir à côté de chez eux une résidence seniors ou un immeuble de bureaux qu'un entrepôt avec des camions qui vont et viennent", souligne Pierre-Louis Dumont.

Du coup, les loyers pourraient grimper en flèche.

D'autant que beaucoup de bailleurs sont des investisseurs, qui achètent des portefeuilles dans toute l'Europe, avec des objectifs de rentabilité financière.

Pour eux, "il y a une croissance importante des valeurs locatives à aller chercher, par la rareté du foncier et la loi sur l'artificialisation des sols", relève François Le Levier.

av/pa/er


© AWP 2022
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AMAZON.COM, INC. 4.03%2221.55 Cours en différé.-33.37%
ARGAN 1.48%109.8 Cours en temps réel.-7.04%
ARGAN, INC. 0.65%40.49 Cours en différé.4.65%
CARREFOUR -0.62%19.155 Cours en temps réel.19.71%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON SA -0.23%17.54 Cours en temps réel.-24.06%
Toute l'actualité sur CARREFOUR
26/05Le rachat de Grupo BIG par Carrefour obtient le feu vert du régulateur brésilien
DJ
26/05BOURSE DE PARIS : Le CAC 40 attendu en léger repli après les minutes de la Fed
DJ
26/05EN DIRECT DES MARCHES : Vivendi, Renault, Nvidia, Nestlé, Snowflake, Carrefour, Twitter, A..
26/05BOURSE DE PARIS : Calme plat pour l'ascension ?
26/05CARREFOUR : le régulateur brésilien autorise le rachat de Grupo BIG, sous condition
DJ
25/05CARREFOUR : Approbation
PU
25/05L'autorité antitrust brésilienne approuve l'acquisition de Grupo BIG par Carrefour
RE
25/05L'autorité antitrust brésilienne approuve sous conditions l'acquisition de Grupo BIG pa..
RE
25/05CARMILA : acquisition d'un centre commercial à Malaga
CF
25/05Carmila acquiert un centre commercial à Malaga pour 24,6 millions d’euros
AO
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur CARREFOUR
Plus de recommandations
Données financières
CA 2022 78 986 M 84 731 M -
Résultat net 2022 1 203 M 1 290 M -
Dette nette 2022 7 710 M 8 271 M -
PER 2022 12,2x
Rendement 2022 3,19%
Capitalisation 14 418 M 15 466 M -
VE / CA 2022 0,28x
VE / CA 2023 0,25x
Nbr Employés 319 565
Flottant 73,3%
Graphique CARREFOUR
Durée : Période :
Carrefour : Graphique analyse technique Carrefour | CA | FR0000120172 | Zone bourse
Tendances analyse technique CARREFOUR
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesBaissièreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACCUMULER
Nombre d'Analystes 19
Dernier Cours de Clôture 19,28 €
Objectif de cours Moyen 21,51 €
Ecart / Objectif Moyen 11,6%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Alexandre Bompard Chairman & Chief Executive Officer
Matthieu Malige Chief Financial Officer
Miguel Ángel González Gisbert Global Chief Technology Officer
Charles Edelstenne Independent Director
Mathilde Lemoine Independent Director
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
CARREFOUR19.71%15 466
SEVEN & I HOLDINGS CO LTD3.84%36 408
AVENUE SUPERMARTS LIMITED-23.42%29 843
SM INVESTMENTS CORPORATION-11.45%19 236
COLES GROUP LIMITED-1.90%16 641
ALBERTSONS COMPANIES, INC.0.20%15 818