Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA

(BCGE)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésAgendaSociétéFinancesDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteur

Selon la BCGE l’économie suisse pourrait surprendre par sa résilience

11/06/2020 | 15:13
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

La Suisse, grâce aux qualités intrinsèques de son économie, devrait rapidement se reprendre après le choc du Covid-19. Ce scénario a été défendu hier en conférence par Valérie Lemaigre, l'économiste en chef de la Banque Cantonale de Genève, qui est revenue en détail sur les statistiques récentes et sur les scénarios attendus pour la Confédération cette année et la suivante.

Au premier trimestre, le PIB de la Suisse a chuté de 2.6% consécutivement aux chocs d'offre et de demande auxquels les économies mondiales ont fait face en mars. Toutefois, la contraction du PIB est plus forte dans les pays où les mesures de confinement ont été longues et radicales à l'image de la France, l'Espagne et l'Italie. Cette contraction est également liée à l'exposition des économies aux secteurs les plus touchés, notamment l'événementiel, le tourisme avec la restauration - l'hôtellerie ou encore les transports et la construction.

 

 

Dépression du consommateur Suisse

Face à ce choc global, les Gouvernements et les Banques Centrales ont agi rapidement et massivement afin d'éviter une perte durable de la confiance des acteurs économiques en particulier des consommateurs. A cet égard, le consommateur suisse fait grise mine : il est en moyenne plus déprimé que ses homologues de la zone euro. Cependant, ce sentiment pessimiste est surtout lié aux emplois des secteurs les plus touchés qui représentent environ 10%.

 

 

Une répartition sectorielle défensive

Le bilan de l'économie Suisse serait donc à nuancer. Le scénario de reprise pourrait s'inscrire dans un cadre favorable en raison d'une structure sectorielle défensive. Les prévisions économiques de la BCGE nous montrent en effet que le PIB helvétique devrait très vite retrouver son niveau d'avant crise a contrario du PIB de la Zone Euro. 

L'économie Suisse est globalement exposée aux secteurs pharmaceutique et alimentaire qui de facto sont plus défensifs et ont été moins impactés lors de cette crise sanitaire. La Confédération est en outre moins orientée sur le tourisme que ses voisins latins comme la France pour qui, ce secteur génère près de 7,4% de la richesse nationale.

 

 

Maîtrise de l'appréciation du Franc Suisse

Par ailleurs, le Franc Suisse n'a pas particulièrement été sous pression lors de cette crise sanitaire devenue crise économique. L'intervention de la Banque Nationale Suisse (BNS) d'une envergure de 53 MrdsCHF, a en effet permis de stabiliser le Franc Suisse, valeur refuge par excellence, et d'éviter de menacer les exportations de la Suisse vers l'Europe, dans l'hypothèse d'un choc trop important.

Selon Valérie Lemaigre, "la tendance ne devrait pas s'inverser, puisque la tendance du Franc Suisse est avant tout lié à ses fondamentaux" et croît en moyenne de 2,9% par an.

Dans le même temps, nous avons assisté à une dépréciation du Dollar qui pourrait se poursuivre à court terme, la BCGE prévoyant un cours de 1.17 de l'EUR/USD au cours des 12 prochains mois.

Enfin, la banque genevoise ne redoute pas une forte inflation en complément de la sortie de crise.

Le mot de la fin de Valérie Lemaigre ? "L’économie suisse pourrait ainsi surprendre par une résistance qui s’est déjà manifestée après les crises de 2008 et 2011".


© Zonebourse.com 2020
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
23/11BCGE : Urs Ziegler nommé à la tête de la division de gestion d'actifs
AW
19/11BANQUE CANTONALE DE GENEVE : Interview de Manuel Leuthold
PU
11/11PARTICIPEZ À NOTRE PROCHAINE CONFÉRE : comment vous préparer aux évolutions de demain?»
PU
04/11RATING BCGE : Standard & Poor's relève à "AA-", perspective stable
AW
02/11Bien choisir sa caisse de pension
PU
27/10BCGE : Bernhard Urech nommé à la tête de la filiale Loyal Finance
AW
27/10PETITES CAPITALISATIONS : l'innovation comme relais de croissance
PU
13/10Rebond de 2,8% du PIB romand attendu en 2021 (banques cantonales)
AW
05/10BANQUE CANTONALE DE GENEVE : “Black swan”, “grey rhino” or just mo..
PU
20/09BANQUE CANTONALE DE GENEVE : BCGE L'essentiel de la finance 2021
PU
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Plus de recommandations
Données financières
CA 2020 367 M 396 M 351 M
Résultat net 2020 105 M 113 M 100 M
Dette nette 2020 2 028 M 2 192 M 1 941 M
PER 2020 10,9x
Rendement 2020 2,36%
Capitalisation 1 175 M 1 273 M 1 125 M
VE / CA 2019 10,2x
VE / CA 2020 8,62x
Nbr Employés 824
Flottant 25,1%
Graphique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Durée : Période :
Banque Cantonale de Genève SA : Graphique analyse technique Banque Cantonale de Genève SA | BCGE | CH0350494719 | Zone bourse
Tendances analyse technique BANQUE CANTONALE DE GENÈVE SA
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreNeutreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Dirigeants et Administrateurs
Blaise Goetschin Chief Executive Officer
Frédéric Vernet Chief Financial & Risk Officer
Manuel Leuthold Chairman
Daniel Stocco Head-Information Technology
Jean-Marc Joris Head-Operations Division