Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

APPLE INC.

(AAPL)
  Rapport
SynthèseCotationsGraphiquesActualitésNotationsAgendaSociétéFinancesConsensusRévisionsDérivésFondsCommunauté 
SynthèseToute l'actualitéReco analystesAutres languesCommuniquésPublications officiellesActualités du secteurAnalyses Zonebourse

Au procès Theranos, plus de fascination que de biotechnologie

25/09/2021 | 06:46
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

SAN JOSÉ (awp/afp) - La révolution des diagnostics promise par Elizabeth Holmes, la fondatrice de Theranos, n'a jamais convaincu les experts du secteur, mais elle a conquis de nombreuses personnes, de la Silicon Valley au sommet de l'armée, qui se retrouvent maintenant à témoigner dans le procès de la star déchue des biotechnologies.

"Je pensais que ce serait le prochain Apple", a résumé vendredi devant les jurés Adam Rosendorff, qui fut un temps le directeur du laboratoire de l'entreprise.

Theranos prévoyait de produire des outils de diagnostic plus rapides et moins chers que ceux des laboratoires traditionnels. Des méthodes nouvelles devaient permettre de réaliser des centaines d'analyses à partir de quelques gouttes de sang.

Mais les machines n'ont pas fonctionné, et la charismatique Elizabeth Holmes risque la prison pour fraude.

"C'était tellement nouveau, j'étais vraiment impressionné par ce que disait Mademoiselle Holmes", a raconté mercredi l'ancien ministre américain de la Défense Jim Mattis, qui commandait les forces armées américaines au Moyen-Orient quand il a rencontré l'ex-patronne, en 2011.

Le rêve vendu par Theranos intéressait le général pour répondre aux situations de crise, quand il faut diagnostiquer rapidement de nombreux blessés dans des zones de guerre.

"Surréaliste"

Jim Mattis a donc investi près de 85.000 dollars dans la start-up, à titre personnel. Et il a accepté de rejoindre le conseil d'administration de la société en 2013, où il est resté jusqu'en 2016, un an après des révélations choc dans le Wall Street Journal.

Il a assuré à la cour qu'il insistait sur la nécessité de faire tester la technologie de Theranos par des entités indépendantes.

Mais quand le scandale a éclaté, il pensait qu'il s'agissait d'un problème de communication ou même d'un "journaliste agressif". "Quand j'y repense aujourd'hui, je suis déçu par le manque de transparence", a-t-il déclaré.

D'autres personnalités ont été séduites par Elizabeth Holmes, qui avait fondé Theranos en 2003, à 19 ans.

L'ancien secrétaire d'Etat Henry Kissinger, un autre ex-membre du conseil d'administration de Theranos, ou encore le magnat des médias Rupert Murdoch, qui avait investi dans la start-up, figurent sur la liste des potentiels témoins du procès-fleuve.

L'ascension de l'entreprise "semblait se jouer dans un univers parallèle où de plus en plus de personnes influentes, qui manquaient de contexte technique, rejoignaient l'aventure", se souvient Jenny Rooke, fondatrice de Genoa Ventures, qui investit notamment dans des solutions de diagnostics.

"Personne dans notre industrie n'a jamais considéré que (Theranos) faisait partie de notre industrie", a-t-elle ajouté. "C'était surréaliste".

"Nerveuse"

"J'ai fait face à beaucoup d'exagérations ridicules de la part de divers entrepreneurs au fil des années, mais Holmes semblait porter la malhonnêteté encore plus loin", a écrit Kara Swisher, journaliste du New York Times, dans une tribune.

En 2014, la fortune de la dirigeante était évaluée à 3,6 milliards de dollars par Forbes. C'était alors la plus jeune milliardaire n'ayant pas hérité de sa fortune.

Réputée pour son regard d'acier et ses manières délibérées, elle portait régulièrement un pull noir à col roulé... Comme Steve Jobs, le fondateur d'Apple, son idole.

Elle était "intelligente, éloquente, déterminée", a indiqué Jim Mattis.

Quand les problèmes techniques se sont accumulés, et que certains employés ont tenté de plaider pour des délais supplémentaires, la façade s'est fissurée.

"Elle était très nerveuse. Elle ne se contrôlait pas aussi bien que d'habitude. Elle tremblait un peu", a relaté Adam Rosendorff, au sujet d'un entretien avec son ex-patronne, quelques jours avant un lancement commercial.

"Pour les problèmes de tests, elle m'a dit qu'on pourrait toujours se servir des instruments conventionnels, approuvés par les autorités, au lieu des appareils de Theranos", a-t-il précisé.

Le salarié a fini par quitter la start-up, estimant que la direction "se souciait plus de lever des fonds que de s'occuper des patients".

gc-jm-juj/rle/cn


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -0.53%148.69 Cours en différé.12.06%
THE NEW YORK TIMES COMPANY 0.00%55 Cours en différé.6.24%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Toute l'actualité sur APPLE INC.
23/10Attention aux idées reçues!
23/10Apple met en place les concessions promises sur l'App Store
AW
23/10Les résultats des géants de la technologie pourraient constituer un nouveau test pour l..
ZR
22/10Les valeurs technologiques reculent après le plongeon de Snap
MT
22/10Les valeurs technologiques en baisse vendredi alors que les fabricants de puces pèsent ..
MT
22/10Les valeurs du jour à Wall Street - Snap envoie par le fond les géants américains du se..
AO
22/10Résumé des principales informations économiques du vendredi 22 octobre
AW
22/10Goldman Sachs estime que l'alignement sur les tarifs d'abonnement de Google n'aura qu'u..
MT
22/10Wall Street ouvre en ordre dispersé, Intel et Snap pèsent
RE
22/10Point marchés-Les "techs" sous pression à Wall Street, l'Europe monte
RE
Plus d'actualités
Recommandations des analystes sur APPLE INC.
Plus de recommandations
Données financières
CA 2021 367 Mrd - 315 Mrd
Résultat net 2021 93 949 M - 80 691 M
Tréso. nette 2021 76 159 M - 65 412 M
PER 2021 26,6x
Rendement 2021 0,58%
Capitalisation 2 458 Mrd 2 458 Mrd 2 111 Mrd
VE / CA 2021 6,50x
VE / CA 2022 6,31x
Nbr Employés 147 000
Flottant 99,0%
Graphique APPLE INC.
Durée : Période :
Apple Inc. : Graphique analyse technique Apple Inc. | AAPL | US0378331005 | Zone bourse
Tendances analyse technique APPLE INC.
Court TermeMoyen TermeLong Terme
TendancesNeutreHaussièreHaussière
Evolution du Compte de Résultat
Consensus
Vente
Achat
Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d'Analystes 43
Dernier Cours de Cloture 148,69 $
Objectif de cours Moyen 166,31 $
Ecart / Objectif Moyen 11,9%
Révisions de BNA
Dirigeants et Administrateurs
Timothy Donald Cook Chief Executive Officer & Director
Luca Maestri Chief Financial Officer & Senior Vice President
Arthur D. Levinson Independent Chairman
Kevin M. Lynch Vice President-Technology
Jeffrey E. Williams Chief Operating Officer
Secteur et Concurrence
Var. 1janvCapi. (M$)
APPLE INC.12.06%2 457 870
XIAOMI CORPORATION-31.93%72 619
SHENZHEN TRANSSION HOLDINGS CO., LTD.-5.67%17 983
WINGTECH TECHNOLOGY CO.,LTD-1.01%14 359
FIH MOBILE LIMITED32.63%1 298
DORO AB (PUBL)40.69%184