Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Communauté  >  Forum

Forum Général
AccueilGénéralActionsIndicesDevisesMatières premièresProduits de BourseActualités 
MonaSo dans GENERAL - Il y a 12 ans arrow option
L'immo. en France & Maese!
(Trading)
FRANCE : l'immobilier ne sera pas épargné
En France, on cultive l'art de l'exeption. En permanence. Ce qui arrive ailleurs ne peut pas arriver en France. Ce n'est pas possible. On l'avait déjà vu avec le " fameux " nuage de Tchernobyl qui avait poliment " éviter " la France. Enfin presque, parcequ' à l'arrivée les politiques et autres guignols du même acabit avait fini par avouer que le nuage de Tchernobyl était finalement bien passé par la France. Probablement pour des raisons touristiques. En matière immobilière, c'est exactement la même chose depuis un certain temps. Les " spécialistes " qui n'en sont pas, aiment à répéter que la situation n'est absolument pas comparable à celle des USA et de l'Espagne, et qu'il n' y a donc pas le moindre risque. Ce type de discours entendu est exactement le même que celui tenu il y a encore peu par l'Espagne justement. Depuis, cette dernière est en crise profonde, et ce alors que les politicards espagnols avait inciter le bon peuple à devenir propriétaire en avançant, haut et fort, que l' économie était florissante, que cela allait durer, et que c'était donc le moment ou jamais. Le " bon peuple ", sur ces bonnes paroles, s'étaient alors précipiter en masse pour acheter...à crédit bien évidemment. Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs, et aujourd'hui c'est évidemment la catastrophe en Espagne. Le marché s'est littéralement effondré en seulement quelques mois, mettant évidemment à mal toute l'économie du pays. Mais bon c'est en Espagne, et pas en France. La situation n'est pas comparable. Jamais comparable on vous dit. Sauf que les mêmes causes produisent les mêmes effets, et qu'on voit donc mal ce qui est tellement différent.

Tellement peu différent que le PDG en personne de Kaufman & Broad, vient de plomber l'ambiance. Il vient en effet d'annoncer que le marché du logement ralentissait sensiblement à l'heure actuelle, et que les perspectives anticipées ne seraient pas tenues au deuxième trimestre. Selon le promoteur immobilier, les acheteurs seraient dans l'attente d'une part, et feraient en outre les frais de la frilosité des banques déjà bien mal en point. Bref c'est le scénario classique et on voit mal pourquoi la France, pays de l' exeption à tous les niveaux, serait finalement épargné par une crise en la matière. Les français sont en train de faire le grand écart depuis un bon moment, et il ne semble pas plus à l'aise dans cette exercice que leurs homologues étrangers.

Le discours actuel des politicards et autres " spécialistes " est parfaitement en ligne et c'est pourquoi il y a quand même de quoi s'inquiéter. On commence à dire qu'il n' y a pas le moindre problème, en hurlant haut ef fort à qui veut bien l'entendre, qu' une situation n'est pas comparable à une autre. Par la suite, on évoque timidement, mais en faisant en sorte de garder son sang froid, qu'il y a effectivement quelques problèmes, mais que la situation est parfaitement en mains, que l'atterrissage se fera parfaitement en douceur, et que tout va donc bien dans le meilleur des mondes. Enfin troisième phase, c'est celle de l'Espagne actuellement. Le château de cartes s'éffondrent et les politicards qui faisaient mine de mâitriser une situation qui ne pouvait l'être se cachent. En France nous sommes actuellement en phase 2. A suivre...
maese et 3 autres membres participent à cette discussion
macinvest - Il y a 12 ans arrow option
Alex
Je ne sais si pas ce post vient de toi, mais c'est une bonne argumentation !

Cependant, tu ne fais pas état d'une partie importante du discours. Le PDG de KOF annonce en effet vouloir faire baisser le cout des opérations immobilières en arrétant la folle spéculation sur le foncier (les terrains); les groupes nationaux ont en effet fait les cow boy en surenchérissant les propositions de leur concurrents, amenant ainsi les propriétaires fonciers à attendre des offres toujours plus hautes... ce qui bien évidemment à joué sur la hausse des prix au m². Pour leur part, les promoteurs locaux avaient largement anticipé que cette spéculation anormale allait tôt ou tard jouer des tours au gros promoteurs "plein de cash" accumulé depuis la fin de la crise en 1991. Et désormais ce sont eux qui vont voir leur trésorerie fondre comme neige au soleil à cause des stocks de logements neufs dans des programmes achevés qui propose un prix au m² beaucoup trop élevé pour la classe moyenne française.

Les promoteur locaux eux, ayant anticipé ce début de crise, se sont concentré sur le cout de leurs opérations et proposent désormais des programmes avec un prix au m² en dessous des prix du marché, ce qui permet à leurs clients de voir leurs dossiers de pret acceptés plus facilement par les banques !

Le PDG à aussi déclaré vouloir faire baisser les coûts de construction... là aussi quand ont a trop de cash et que l'immobilier se porte bien ont construit sans faire attention. Mais il faut savoir que le béton coute cher, de plus en plus cher, et que les groupes nationaux n'ont jamais cherché à en utiliser moins. Les promoteurs locaux ont eux déjà trouvé de nombreuses alternatives et ont déjà un temps d'avance sur les mastodontes... Un marché énorme leur est donc désormais ouvert, celui d'une classe moyenne qui ne peut acheter à des prix fous, mais à un prix correcte et décent.
2
  
sierra - Il y a 12 ans arrow option
cela fait 1 an que je disais que l'immo la crise arrivait
Alors, reprenons durant l'été je disais que l'immo en Espagne allait mal(au sujet de sacyr avec eiffage) disant plus les moyens.

Par contre dans la mentalité espagnole , les gens achètent leur apparts lors de leur mariage.

Kof aussi ailleurs j'avais dit plein de logements faits durant une période euphorique(avant la crise des subprime)
Des logements de trop !!
Des programmes rachetés par les bques.
Là cercle vicieux les bques malades prêtent encore plus difficilement.
Des programmes arrêtés et pour attendre on mure les fenêtres.
Une demande en inadéquation avec la réelle. petite villa avec jardinet.
Mais tout va bien peuple de France, les fonds se gaveront délocaliseront.............
2
  
macinvest - Il y a 12 ans arrow option
Sierra, du mal à cerner ton propos
Il serait fort agréable de lire des posts dans lesquels les gens s'expriment clairement, car je ne doute pas que ton argumentation soit fondée mais elle est incompréhensible.

Cordialement !
2
  
acrouan - Il y a 12 ans arrow option
CHUUT!!! Vous faites baisser KOF de -14.82%!!! @+++
1
  
maese - Il y a 12 ans arrow option
bonsoir a tous
et oui c´est vrai la crise du logement fait beaucoup de mal en espagne, il y a trop de logement et pas d´argent pour acheter, au debut de l´annee les banque offraient des hypotheque pour 45 ans, c´est fini cela, l´argent est trop chere maintenant.
les jeunes achetent le logement quant ils se marient, ben l´espagnol reste chez ses parents jusqu´a l´age de 33ans en moyenne.....je ne vous raconte pas.....
comme j´ai dit assez peu, euribor tue, l´espagnol depense 65% de son salaire pour payer son apart, l´interet du credit represente la moitier de ce payement.
les chantiers sont arretes, les travailleur de la construction (comme partout) son des etrangers (europe de l´est) maintenant qu´ils sont au chaumage, ils derangent.
les prix baissent, et baisse, mon camarade de cuisine etait sur le point d´acheter un logement, il y a 2 mois, pour €175,000 le vendeur (un ami a lui) a negocier une baisse de €25,000. acepter par le proprio, mais il n´a pas encore acheter car le vendeur a dit ¨qu´avec les temps qui courrent il va trouve €25,000 supplementaire.
le gouvernement central accuse les mairie pour avoir facilite les permit de construction sur des terrains non aptp, les accusation de corruption tombent, les maires et autre idiles en prison, des milliars d´€ dans les mauvaises mains (corruption), la chase aux sorcieres a commencer, tous le monde sait que 98% des mairies practiquent se genre de negoces mais maintenant ils faut des boucs emissaire et ca ne sera pas le gouvernement central. maintenant cet le logement pas etonne que d´ici peu quelques terrains de golf (trop c´est trop) vont avoir des problemes.
les anglais n´achetent plus de peur que la villa est construite sur des terrains qui peuvent etre exproprie d´ici peu pour avoir des permit ilegaux.
enfin j´arrete la, l´immobilier est en crise, le pays est en crise, c´est la faute a l´€ (qu´ils disent) c´est la faute a l´europe (qu´ils disent). salut.
maese.
2
  
Voir les 5 réponses précédentes
sierra - Il y a 12 ans arrow option
Chut kof perd 17%
Je n'en suis pas responsable !!
Je disais plus haut que cela faisait 1 an en gros la crise était là sur l'immo.
Trop de constructions , du n'importe quoi!!

S'il a accusé une perte de 70% sur le 1er trimestre!!!!

La crise immo en Espagne existe , mais comme le nuage de tchernobyl çà ne s'arrête pas à la frontière!!

En ce mompent sur le net des ventes flash sur des apparts.

Corruption des maires avec les promoteurs ce n'est pas qu'en Espagne! (Marbella tout le conseil municipal a été viré) cela date de 2 ans!

Ceux qui voudraient acheter sont trop justes , les bques ne prêtent plus aussi facilement (par manque de liquidité)

Ceux qui peuvent attendent patiemment, nous risquons d'aller plus bas qu'en 1991.
Pourquoi payer cher ce qu'on peut avoir moins cher!
2
  
MonaSo - Il y a 12 ans arrow option
T'es sûr de n'y être pour rien??
1
  
maese - Il y a 12 ans arrow option
hola sierra
-------------------------
Corruption des maires avec les promoteurs ce n'est pas qu'en Espagne! (Marbella tout le conseil municipal a été viré) cela date de 2 ans!
-------------------------
c´est vrais, marbella a commencer il y a deux tous les idiles sont tombes ainsi que la moitier des suivant et c´est pas finis car a marbella nous ne parlons pas de millions mais de milliards d´€, la semaine dernieres se fue le tour du voisin de marbella, Estepona, avant hier Alhaurin. et sa continue... salut maese
2
  
maese - Il y a 12 ans arrow option
L´immobilier en espagne ,..suite
jeudi dernier, la segonde immobiliaire espagnol Martinsa Fadesa, solicite un credit de 150 millions€ pour payer de echeance qui viennent a terme le 18/07, credit qui lui est refuse, pourqoi, simplement parce qu´elle a des dettes de 5,100 millions, le bruit arrive a la bourse, la cotisation tombe, tombe encore lundi, puis est suspendue de la bourse, en trois jours la valeur a perdu 60% (+/-) avec elle, dans la chute, les banques Caixa et Banco Popular a qui l´immo doit le +, l´immo employe environ 880, cette semaine 300 d´entre eux reseverons la carte de licenciment. salut a tous. maese.
1
  
MonaSo - Il y a 12 ans arrow option
Merci Maese
C'est contagieux ton truc là, il peut passer les pyrénées facile! C'est déjà fait je crois, en France aussi l'immo baisse et ça ne fait que commencer.

A bientôt.
  
  
  • Publier
    loader