Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Age : 62
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : Faurecia S.E.
Biographie : Currently, Michel Favre holds the position of Group Chief Financial Officer & Executive VP at Faurec

Faurecia confirme ses objectifs 2021 après une croissance de 12,2% au T1

19/04/2021 | 09:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

(Actualisation: commentaire d'analyste, déclarations du directeur financier sur la pénurie de semi-conducteurs, réaction de marché)

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'équipementier automobile Faurecia a confirmé lundi ses objectifs pour 2021, alors que ses ventes ont progressé de plus de 12% au premier trimestre en données organiques, soit un peu moins que la production automobile mondiale.

"La croissance organique des ventes a été solide au sein de nos différentes activités, malgré la pénurie de composants durant ce trimestre. La croissance a été particulièrement forte en Chine, où nos ventes ont dépassé les ventes pré-Covid du premier trimestre 2019", a indiqué le directeur général de Faurecia, Patrick Koller, cité dans un communiqué.

Sur les trois premiers mois de l'année, les ventes de la société ont augmenté de 8,9% sur un an, à 4 milliards d'euros. Hors effets de change et de périmètre, les ventes ont enregistré une croissance de 12,2%, alors que la production automobile mondiale a progressé de 12,8% au premier trimestre, selon des données de IHS Markit citées par Faurecia.

Important effet défavorable du "mix" géographique

Le groupe a indiqué que cette sous-performance de 60 points de base par rapport à la production automobile était due à un important effet défavorable du "mix" géographique, estimé à environ 900 points de base. Cet impact s'explique par la moindre exposition de Faurecia à l'Asie, la seule région où la production automobile a enregistré une croissance au premier trimestre. Cette région représente environ 20% des revenus de Faurecia alors qu'elle constitue près de 45% de la production automobile mondiale,

Faurecia juge que le retournement de cet effet défavorable et le démarrage de la production de nouveaux programmes dans son activité de sièges ("seating") contribueront à accélérer la croissance de ses ventes au deuxième trimestre ainsi que sa surperformance par rapport à la production automobile mondiale.

Oddo BHF qualifie la performance du groupe sur ce premier trimestre de "très solide" et juge qu'elle envoie un signal positif sur l'atteinte des objectifs annuels de l'industriel.

Pour l'ensemble de 2021, Faurecia a confirmé anticiper une production automobile mondiale de 76,6 millions de véhicules et a réitéré l'ensemble de ses objectifs. Le groupe continue d'anticiper des ventes d'au moins 16,5 milliards d'euros et une surperformance organique de l'évolution de la production automobile de plus de 600 points de base. Il prévoit également une marge opérationnelle d'environ 7% et un flux de trésorerie net de l'ordre de 500 millions d'euros. La société compte également abaisser son ratio de dette nette rapportée à l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) à moins de 1,5 à la fin de l'exercice.

Visibilité "limitée" sur la pénurie de semi-conducteurs

Le directeur financier, Michel Favre, a indiqué lors d'une conférence téléphonique avec des analystes, que l'équipementier pâtissait toujours d'une visibilité "limitée" sur la pénurie de semi-conducteurs, avec une communication "erratique" de la part de ses clients sur ce sujet.

Au premier trimestre, cette pénurie a notamment eu un impact de plus de 9 millions d'euros dans la division Clarion Electronics, qui représente environ 5% des ventes du groupe, a pointé Michel Favre.

Faurecia a par ailleurs confirmé l'ensemble de ses objectifs de plus long terme. Pour 2022, l'équipementier anticipe un chiffre d'affaires d'au moins 18,5 milliards d'euros, une marge opérationnelle de 8% et un flux de trésorerie net représentant 4% du chiffre d'affaires. Pour 2025, Faurecia table sur des revenus supérieurs ou égaux à 24,5 milliards d'euros, une marge opérationnelle représentant plus de 8% de ses ventes et un flux de trésorerie correspondant à près de 4,5% de ces mêmes ventes.

A la Bourse de Paris, la publication du groupe est acceuillie tièdement par le marché, l'action Faurecia cédant 0,4% à 48,31 vers 9h45 alors que l'indice SBF 120 s'adjuge 0,2% dans le même temps.

Le début de l'année 2021 de Faurecia a été marqué par son émancipation de son actionnaire de référence, PSA, après la fusion de ce dernier avec Fiat Chrysler. Le mois dernier, Stellantis, le constructeur issu du mariage entre les deux groupes automobiles, a distribué à ses actionnaires sa participation d'environ 39% au capital de Faurecia, augmentant sensiblement le flottant de l'équipementier automobile.

-Julien Marion, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 94; jmarion@agefi.fr ed: VLV - ECH

COMMUNIQUES FINANCIERS DE FAURECIA :

http://www.faurecia.com/fr/finance

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

April 19, 2021 03:54 ET (07:54 GMT)

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.