Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Pays de résidence : Non renseigné
Principales sociétés : Danone S.A.
Biographie : Juergen Esser holds the position of Chief Financial, Technology & Data Officer at Danone SA.

Danone confirme ses objectifs 2021 mais se préoccupe de la poussée d'inflation

19/10/2021 | 09:51
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

(Actualisation: commentaires du directeur financier sur les perspectives du groupe et sur son plan de restructuration, précisions sur le chiffre d'affaires, les rachats d'actions propres et cours de Bourse)

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Danone a confirmé mardi ses perspectives pour 2021 mais a fait part de ses préoccupations concernant l'accélération de l'inflation des prix des produits et des coûts logistiques. Le groupe agroalimentaire a établi ces projections après avoir enregistré une hausse de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, notamment soutenue par des effets de change positifs.

Dans un communiqué, Danone a réitéré prévoir un retour à la croissance rentable au second semestre et une marge opérationnelle courante "globalement en ligne avec celle de 2020". Le groupe a toutefois souligné être, comme l'ensemble du secteur, touché par l'accélération de l'inflation.

"Si au départ celle-ci concernait surtout le coût des matières premières, elle s'est généralisée et affecte désormais l'ensemble de notre chaîne d'approvisionnement, dans de nombreuses régions du monde", a indiqué le directeur financier de Danone, Juergen Esser, cité dans le communiqué du groupe.

Le propriétaire des marques Evian et Blédina s'attend à une accélération généralisée de l'inflation des prix du lait, des ingrédients, des emballages et des coûts logistiques d'ici à la fin de l'année.

"Dans ce contexte, nous redoublons nos efforts en matière de productivité et d'initiatives prix afin d'atténuer l'impact de cette inflation sur notre performance", a expliqué Juergen Esser.

Les difficultés qui touchent les chaînes d'approvisionnement devraient d'ailleurs se poursuivre en 2022, a prévenu le dirigeant lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes. "Nous ne pouvons pas nous attendre à ce que l'année prochaine soit plus facile que cette année", a ajouté Juergen Esser.

Recul des volumes

Sur la période de juillet à septembre, le spécialiste français des produits laitiers a réalisé un chiffre d'affaires de 6,16 milliards d'euros, en hausse de 5,8% en données publiées et de 3,8% en données comparables par rapport au troisième trimestre de 2020.

L'activité du groupe a notamment bénéficié d'un effet de change positif sur le trimestre, de +0,8%, "notamment lié à l'appréciation du renminbi chinois, du peso mexicain et de la livre sterling face à l'euro, alors que le dollar américain et les autres devises des pays émergents sont restés plutôt stables par rapport à l'an dernier".

"Le chiffre d'affaires publié intègre également une contribution organique de +0,7% des pays en hyperinflation", a précisé Danone.

Au troisième trimestre, les volumes ont reculé de 0,8% sur un an, a précisé Danone.

D'après le consensus établi par Factset, les analystes tablaient en moyenne sur un chiffre d'affaires de 6,07 milliards d'euros au troisième trimestre.

Dans le détail, le chiffre d'affaires des produits laitiers et d'origine végétale a progressé sur un an de 5,2% en données publiées et de 4,1% en données comparables, à 3,27 milliards d'euros. La branche de nutrition spécialisée, qui regroupe nutrition infantile et médicale, a vu son chiffre d'affaires trimestriel croître de 4,6% en données publiées et de 2,9% en données organiques, à 1,78 milliard d'euros. La division eaux a réalisé un chiffre d'affaires de 1,11 milliard d'euros, en hausse de 9,6% en données publiées et de 4,6% en données comparables.

Séminaire investisseurs en mars prochain

Danone a par ailleurs annoncé la tenue d'un séminaire dédié aux investisseurs le 8 mars prochain. Il s'agira de la première présentation stratégique du directeur général, Antoine de Saint-Affrique, qui a pris ses fonctions le mois dernier.

"Il est bien trop tôt pour que je puisse formuler un plan d'action structuré et crédible", a souligné mardi le dirigeant dans un propos introductif lors d'une conférence téléphonique dédiée aux analystes.

L'application en Europe du plan de restructuration "Local First", initié par l'ancien directeur général, Emmanuel Faber, a démarré au début octobre. Son processus devrait être terminé dans la région d'ici à la fin de l'année, a expliqué Juergen Esser.

Annoncé en novembre 2020, ce plan prévoit notamment la réduction d'environ 1.500 à 2.000 postes au niveau mondial. Au début septembre, le quotidien Les Echos avait rapporté que le plan devrait porter sur environ 1.600 emplois nets, chiffre que Danone n'a pas souhaité commenter.

Danone a en outre indiqué mardi avoir racheté au 15 octobre pour 673 millions d'euros d'actions propres dans le cadre du programme lancé en juillet dernier. Ce programme de rachat d'actions porte sur un montant total allant jusqu'à 800 millions d'euros et doit être conduit d'ici à la fin de l'année.

Vers 9h35, l'action Danone perdait 0,5% à 57 euros, dans un marché parisien à l'équilibre.

-Alice Doré, Agefi-Dow Jones; +33 (0)1 41 27 47 90; adore@agefi.fr ed: VLV - ECH

COMMUNIQUES FINANCIERS DE DANONE:

https://www.danone.com/fr/investor-relations.html

Agefi-Dow Jones The financial newswire

(END) Dow Jones Newswires

October 19, 2021 03:50 ET (07:50 GMT)

share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader