Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Informations  >  Barons de la Bourse  >   L'actualité des Barons de la bourse

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'infoLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Franco-libanaise
Date de naissance : 09/03/1954
Principales sociétés :
Aucune connexion disponible
Biographie : Il a été PDG de Renault de 2005 à 2019 mais également PDG de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. <...

Renault met en danger l'alliance avec Nissan, selon une source japonaise

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
12/06/2019 | 07:11
RENAULT MET EN DANGER L'ALLIANCE AVEC NISSAN, SELON UNE SOURCE JAPONAISE

TOKYO (Reuters) - Les récentes manoeuvres de Renault contre les réformes de gouvernance que veut adopter son partenaire Nissan ont mis en danger l'alliance entre les deux constructeurs, a déclaré mercredi à Reuters une personne au fait de l'opinion de la firme japonaise.

La marque au losange a laissé entendre ce mois-ci qu'elle bloquerait l'adoption des réformes de gouvernance de Nissan, secoué par le scandale Carlos Ghosn, si elle n'était pas mieux représentée dans la nouvelle organisation.

La firme japonaise, qui a confirmé lundi avoir reçu une lettre de Renault l'informant de son intention de s'abstenir lors de votes relatifs aux changements de gouvernance qu'elle soumettra à son assemblée générale à la fin du mois, a jugé "hautement regrettable" la position du constructeur français.

"Je dois dire qu'ils mettent en danger l'alliance", a dit la source en parlant de Renault. "Ils doivent faire très attention à ne pas contrarier le peuple et les investisseurs japonais", a-t-elle ajouté.

"Renault a déclaré que l'alliance était importante et irréversible mais ce qu'ils essaient de faire, c'est de briser cette alliance", a poursuivi la source.

La menace brandie par le constructeur français, qui détient 43,4% de Nissan, est une nouvelle preuve de l'aggravation des tensions entre les deux partenaires, dont l'alliance vieille de 20 ans est sous pression depuis l'arrestation en novembre dernier de Carlos Ghosn, ex-président des deux groupes et architecte de cette alliance.

Les liens entre Nissan et Renault ont été une nouvelle fois mis à l'épreuve par le projet, avorté la semaine dernière, de rapprochement entre le constructeur français, dont l'Etat détient 15%, et le groupe italo-américain Fiat Chrysler Automobiles.

(Linda Sieg; Jean Terzian pour le service français)

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
FIAT CHRYSLER AUTOMOBILES -0.72%11.258 Cours en différé.-8.44%
NISSAN MOTOR CO., LTD. -0.06%504.1 Cours en clôture.0.28%
RENAULT -2.87%28.735 Cours en temps réel.-29.86%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10Suiv.