Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Les Barons de la Bourse

Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
AccueilToute l'actualitéLes news les plus luesBiographies des Barons
Nationalité : Française
Date de naissance : 18/03/1961
Principales sociétés : Lagardere SA
Biographie : Arnaud Lagardère, fils de Jean-Luc Lagardère est une des figures du milieu des affaires.

En...

Lagardère trébuche en bourse après les révélations du Monde

26/07/2021 | 12:16
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Lagardère dégringole de plus de 4% lundi et se classe ainsi dernier du SBF 120, avec un cours de 20,20 euros par action. Le groupe de médias, propriétaire notamment d'Europe 1, du JDD et de Paris Match est délaissé par les investisseurs en raison des informations du Monde, qui a révélé vendredi dernier que le Parquet National Financier (PNF) avait ouvert une information judiciaire en avril "pour des chefs d’abus de biens sociaux, d’achat de votes, de comptes inexacts et de diffusion d’information fausse ou trompeuse", affirme le quotidien. Un juge d'instruction aurait ainsi été nommé.

Dans un court communiqué publié samedi, Lagardère a "fermement" contesté "tout achat de vote et, plus généralement, toute d'infraction ou irrégularité mentionnée dans l'article du Monde". La société a ajouté qu'elle "respect[ait] la loi et se défendra vigoureusement contre toute allégation contraire".

"Lagardère SA déplore enfin la fuite dans la presse d'informations qui résulteraient d'une procédure d'instruction, en méconnaissance du secret de l'instruction qui est protégé pénalement, et a demandé à ses conseils d'engager toute procédure judiciaire en conséquence de cette violation", a ajouté le groupe dans son communiqué.

Cette procédure fait suite à une plainte déposée en février dernier par Amber Capital, le fonds activiste actionnaire de Lagardère SA, qui réclamait le changement de statut de la société pour mettre fin au système de commandite. Il était soutenu dans sa quête par Vivendi, autre actionnaire de référence du groupe.

Fin avril, soit à peu près au même moment que l'ouverture de l'information judiciaire du PNF, le groupe d'Arnaud Lagardère faisait la paix avec ses actionnaires en acceptant d'abandonner la commandite, qui permettait au dirigeant de garder un veto sur toutes les décisions du groupe avec seulement 7% du capital, pour se transformer en société anonyme. En échange, l'homme d'affaires a vu sa participation portée à 14% et a été élu PDG de la nouvelle société.


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader