Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Zone euro: l'activité du secteur privé à son plus bas historique en mars

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
03/04/2020 | 11:05

Bruxelles (awp/afp) - L'activité du secteur privé dans la zone euro a chuté en mars à son plus bas niveau historique, conséquence de la pandémie de coronavirus, selon une deuxième estimation de l'indice PMI composite publiée vendredi par le cabinet Markit. L'indicateur s'affiche à 29,7 points, contre 31,4 points lors de la première estimation fin mars, et 51,6 points en février.

Il s'agit, souligne Markit, du "plus bas niveau de l'histoire de l'enquête". L'activité est particulièrement faible en Italie (20,2 points) et en Espagne (26,7), les deux pays européens les plus touchés par l'épidémie. Il s'affiche à 37,3 en Irlande, 35,0 en Allemagne et 28,9 en France.

Lorsque le PMI, qui reflète la confiance des directeurs d'achats des entreprises, est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse. Elle diminue s'il est inférieur à ce seuil.

Le précédent record baissier de l'indice PMI composite (36,2) avait été enregistré au cours de la crise financière mondiale, en février 2009. "Les mesures destinées à freiner la propagation du Covid-19 mises en oeuvre par les gouvernements européens" ont "fortement pesé sur la demande et sur l'activité économique", est-il expliqué dans un communiqué.

Elles ont aussi "pesé sur la confiance, celle-ci s'étant en effet repliée à son plus bas niveau historique dans tous les pays couverts par l'enquête", est-il ajouté. Le secteur des services a particulièrement souffert, avec une chute spectaculaire de l'indice de 52,6 points en février à 26,4 en mars, "son plus bas niveau historique".

Selon Chris Williamson, économiste chez Markit, ces chiffres sont "conformes (...) à un taux de contraction annuel du PIB proche des 10%" dans la zone euro. "Les données PMI de la zone euro semblent en outre vouées à poursuivre leur courbe baissière dans les prochains mois", explique-t-il.

Mais il est "impossible d'estimer précisément le coût économique total du Covid-19 tant que la durée et l'ampleur de la pandémie nous sont encore largement inconnues", ajoute-t-il.

afp/vj

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
02:42Coronavirus-Un seul nouveau cas de contamination signalé en Chine
RE
02:09Sanofi-les actions ordinaires de regeneron seront proposées aux prix unitaire de 515 dollars
RE
02:07Sanofi-les recettes brutes de 11,1 milliards de dollars permettront d'accroître la capacité du groupe à réaliser sa stratégie d'innovation et de croissance
RE
02:03Sanofi annonce céder 21,6 millions d'actions regeneron
RE
01:59Trump accuse Twitter d'interférer dans l'élection présidentielle US
RE
01:40RD Congo-Attaque de djihadistes présumés dans le nord-est, 17 morts
RE
01:38Vallourec - jefferies relève l'objectif de cours à 35 euros contre 0,95 centimes d'euro
RE
01:25Eurofins scientific - jefferies relève sa recommandation à "acheter" contre "conserver", objectif de cours à 700 euros contre 430 euros
RE
00:55Twitter invite ses utilisateurs à vérifier la véracité d'un message de Trump
RE
26/05Trump va prendre des mesures à l'égard de la Chine pour Hong Kong
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"