Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street : un sentiment de panique commence à se propager

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
24/02/2020 | 15:26
La Bourse de New York devrait ouvrir en forte baisse lundi matin, les investisseurs se ruant vers des actifs jugés moins risqués face au regain d'inquiétudes entourant le coronavirus.

Une demi-heure avant l'ouverture,les contrats à terme sur les grands indices américains laissent redouter une ouverture sur des pertes de près de 3%, un mouvement de reflux inhabituel sur les marchés américains.

La multiplication, pendant le week-end, de foyers épidémiques de Covid-19 en dehors de la Chine suscitent de vives inquiétudes quant à la vitesse de propagation de la maladie.

En Italie, la Bourse de Milan chute actuellement de 5,5%, préoccupée par l'annonce de la mort de trois personnes dans le pays et de la contamination de plus de 80 personnes.

'Si la situation semble s'améliorer en Chine, les deux semaines qui viennent vont se révéler particulièrement importantes afin de savoir si les autorités européennes sont en mesure d'endiguer rapidement la flambée épidémique ou s'il faut redouter une rapide propagation du virus', avertissent les stratèges d'UBS.

Conséquence, les marchés perdent en sérénité et les investisseurs se reportent massivement sur l'or et les obligations d'Etat, actifs sécurisants par excellence

Les rendements obligataires sont toujours orientés à la baisse, le 10 ans américain perdant plus de huit points de base à 1.3860%.

En dépit de ce début d'accès de panique, les analystes de Credit Suisse disent maintenir leur objectif de fin d'année de 3600 points pour le S&P 500, ce qui correspond à un gain de presque 8% pour les 10 prochains mois.

'Avec des rendements à peine (...) au-dessus de leurs plus bas historiques, le marché obligataire semble signaler l'existence d'un risque autour de l'économie ou d'une menace liée à des facteurs macro (coronavirus, élections américaines)', prévient toutefois la banque d'affaires suisse.

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
CREDIT SUISSE GROUP AG -1.14%7.626 Cours en différé.-41.81%
DJ INDUSTRIAL -1.69%21052.53 Cours en différé.-24.97%
NASDAQ 100 -1.41%7528.113802 Cours en différé.-10.53%
NASDAQ COMP. -1.53%7373.08309 Cours en différé.-14.18%
S&P 500 -1.51%2488.65 Cours en différé.-22.97%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
04/04Coronavirus-Le nombre de décès augmente de 20% au Royaume-Uni
RE
04/04Coronavirus-La Grande-Bretagne probablement confinée jusqu'à fin mai-expert
RE
03/04Wall Street : l'envol du WTI ne suffit pas, chute small caps
CF
03/04Wall Street recule face à la montée brutale du chômage
RE
03/04Wall Street rattrapée par la remontée brutale du chômage aux Etats-Unis
AW
03/04CAC40 : triste fin de semaine, la hausse du pétrole sans effet
CF
03/04BOURSE DE PARIS : Paris déprimée par l'emploi américain
AW
03/04Point marchés-L'Europe ploie sous le coup du coronavirus malgré la hausse du pétrole
RE
03/04Les valeurs à suivre lundi 6 avril à la Bourse de Paris
AO
03/04BOURSE DE LONDRES : Londres plombée par l'impact économique de la pandémie
AW
Dernières actualités "Marchés"