Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Indices / Marchés

Actualités : Indices / Marchés
Toute l'infoSociétésMarchésForexCryptomonnaiesMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Wall Street ouvre en baisse après des résultats décevants, dont Netflix

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
18/07/2019 | 15:56

New York (awp/afp) - La Bourse de New York a débuté la séance en baisse jeudi, lestée par les résultats décevants de quelques grands noms de la cote, dont Netflix, et un regain d'inquiétudes sur les négociations sino-américaines.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, lâchait 0,09% à 27.194,18 points vers 14H05 GMT.

L'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, cédait 0,24%, à 8.165,82 points tandis que l'indice élargi S&P 500 perdait 0,12%, à 2.980,86 points.

Wall Street avait terminé en baisse mercredi, minée par les actions des grandes banques américaines qui ont averti que leurs marges devraient être rognées par la baisse imminente des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed): le Dow Jones avait lâché 0,42% et le Nasdaq 0,46%.

Jeudi, la séance était notamment marquée par la chute du titre de Netflix (-11,14%), le géant de la vidéo en ligne ayant subi un revers inattendu au deuxième trimestre en attirant bien moins de nouveaux abonnés que prévu: 2,7 millions là où il en attendait 5 millions.

L'assureur santé UnitedHealth, membre du Dow Jones, perdait de son côté 1,58% après avoir fait part d'un bénéfice inférieur aux attentes.

Les résultats de Morgan Stanley (+0,30%) et d'IBM (+2,66%) étaient mieux accueillis.

La banque d'affaires est parvenue à dépasser les attentes au deuxième trimestre, en dépit d'une baisse de son bénéfice et de ses revenus sur fond de trou d'air pour les activités de courtage et de conseils aux grandes entreprises.

Même s'il n'est pas parvenu à enrayer la diminution de son chiffre d'affaires pour la période avril-juin (-4,2%), le groupe informatique a aussi présenté des résultats meilleurs que prévu et maintenu ses prévisions pour 2019.

'Problèmes difficiles'

"Les tensions persistantes entre les Etats-Unis et la Chine, illustrées par des informations de presse selon lesquelles les négociations se heurtent aux restrictions sur les technologies de Huawei, pèsent sur l'état d'esprit des investisseurs", remarquent par ailleurs les analystes de Wells Fargo.

Selon le Wall Street Journal, Pékin voudrait que Washington allège les sanctions entourant le géant chinois des télécoms et permette aux entreprises américaines de vendre certains composants à Huawei. Mais aucun consensus n'a encore émergé.

Dans une interview à la chaine CNBC, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a reconnu qu'il restait des "problèmes difficiles" à résoudre dans les discussions mais qu'elles se poursuivaient. Il devait d'ailleurs s'entretenir au téléphone dans la journée avec le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer et leurs homologues chinois, a-t-il souligné.

Parmi les autres groupes ayant dévoilé leurs chiffres trimestriels, le groupe de ventes en ligne eBay et le cigarettier Philip Morris International s'appréciaient de respectivement 5,32% et 6,97% après avoir fait part des résultats trimestriels dépassant les attentes et avoir relevé leurs prévisions pour l'ensemble de l'année.

Le producteur d'aluminium et de bauxite américain Alcoa est tombé dans le rouge au deuxième trimestre, pâtissant d'une lourde charge liée à la cession d'une participation dans une coentreprise en Arabie saoudite.

Mais hormis ces éléments exceptionnels, Alcoa affiche une petite perte par action de 1 cent, soit mieux que les 13 cents de perte anticipés par les marchés. Son titre prenait 3,40%.

Sur le marché obligataire, le taux d'intérêt sur la dette américaine à dix ans montait un peu, à 2,063% contre 2,045% la veille à la clôture.

jum/dho/ved

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
DJ INDUSTRIAL -0.78%28992.41 Cours en différé.1.59%
EBAY INC. 1.35%38.2 Cours en différé.5.79%
INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORPORATION -0.91%149.84 Cours en différé.11.79%
MORGAN STANLEY -2.47%52.42 Cours en différé.2.54%
NASDAQ 100 -1.88%9446.687755 Cours en différé.10.25%
NASDAQ COMP. -1.79%9576.590101 Cours en différé.8.67%
NETFLIX, INC. -1.54%380.07 Cours en différé.17.46%
PHILIP MORRIS INTERNATIONAL 2.52%89.64 Cours en différé.5.35%
S&P 500 -1.05%3337.75 Cours en différé.3.31%
UNITEDHEALTH GROUP -0.23%301.43 Cours en différé.2.53%
WELLS FARGO & COMPANY 0.76%47.7 Cours en différé.-11.34%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Marchés"
12:16ACCOR : plus forte baisse du CAC 40 à la mi-séance du lundi 24 février 2020
AO
11:56Agenda AOF / Sociétés France - Semaine du lundi 24 février 2020
AO
11:31Bourse Zurich: les indices aggravent leurs pertes à l'approche de la mi-journée
AW
11:31Les Bourses mondiales effrayées par la propagation du coronavirus
AW
11:15CAC 40 : lourd repli, le coronavirus inquiète toujours plus
CF
10:23La crainte d'une pandémie fait plonger les Bourses en Europe
RE
09:51INQUIÈTE DU CORONAVIRUS, LA BOURSE DE FRANCFORT PLONGE (DAX : -3,21%)
AW
09:47BOURSE DE LONDRES : Londres chute de plus de 3%, secouée par le coronavirus
AW
09:35BOURSE DE PARIS : Paris s'affole face au coronavirus
AW
09:30Bourse Zurich: les investisseurs préoccupés par la propagation du coronavirus
AW
Dernières actualités "Marchés"