Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Wall St entame en baisse la première séance de la semaine

18/10/2021 | 16:14
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
WALL STREET EN BAISSE À L'OUVERTURE

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York recule lundi dans les premiers échanges après la déception sur la croissance économique chinoise et la hausse des prix du pétrole qui alimente les craintes d'inflation.

Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones perd 255,37 points, soit 0,72%, à 35.039,39 points. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,5% à 4.449,16 points. Le Nasdaq Composite cède -0,3% à 14.852,53 points.

L'annonce du ralentissement plus marqué que prévu de la croissance du produit intérieur brut de la Chine au troisième trimestre, tombée au plus bas en un an, est propice à des prises de bénéfices après la nette progression des actions la semaine dernière.

La tendance baissière est également alimentée par les inquiétudes sur la hausse de l'inflation qui pourrait amener les banques centrales à resserrement leur politique monétaire plus tôt que prévu.

La chute inattendue de la production industrielle aux Etats-Unis (-1,3%) alors que le consensus Reuters la donnait en hausse de 0,2% incite aussi à la prudence.

Dans les jours à venir, les investisseurs suivront de près les publications des entreprises américaines comme Johnson & Johnson, Netflix, Tesla ou Intel. Et selon les données Refinitiv, les bénéfices des sociétés du S&P 500 sont attendus en hausse de 32%.

En Bourse, Walt Disney cède 2,62%, la plus forte baisse du Dow Jones, après la dégradation de la recommandation de Barclays à "pondération en ligne".

(Laetitia Volga, édité par Nicolas Delame)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
08:05Les actions russes devraient se redresser en 2022, compte tenu des problèmes géopolitiques.
ZR
07:59Petit rebond technique à la Bourse de Tokyo, malgré la Fed et le variant Omicron
AW
07:56Rebond en vue pour les actions après une nouvelle séance difficile
RE
07:32BOURSE DE PARIS : Jerome, ce grand fou
07:26Analyse - Le Japon souhaite accélérer le lancement du yen numérique alors que la Chine ajoute une touche géopolitique.
ZR
07:22CHINE : L'activité manufacturière se contracte en novembre, selon Caixin
RE
07:17ENERGIE : année record en 2021 pour les renouvelables, doivent mieux faire
AW
06:42Les actions indiennes augmentent grâce à de solides données sur le PIB
ZR
06:31CHINE : l'activité manufacturière se contracte en novembre
AW
04:27Les actions indiennes ne devraient pas récupérer leurs récentes pertes, une correction est probable.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"