Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Louis Lefeuvre

Analyste
Suivre
Quand il n’a pas des crampons aux pieds ou une raquette dans la main, Louis Lefeuvre, jeune rouennais passionné par les mécanismes de la finance, se plonge dans les écrits des célèbres économistes. Alternant à l'ESSEC, Louis a déjà, du haut de son jeune âge, fondé 2 sociétés et un média. Ouvert, méticuleux et animé d'une soif d'apprendre, il met son talent rédactionnel et sa curiosité au service de l'information Zonebourse, en attendant de voguer vers l'entrepreneuriat ou le monde de la gestion.

Un peu d’Éco : Comprendre la stagflation

06/10/2021 | 14:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3

Nous connaissons la monotonie d’un long cours portant sur des théories économiques vieilles de plusieurs dizaines d'années et nous y avons également, sur nos bancs universitaires, somnolé de nombreuses heures. Alors pas d’inquiétude, notre objectif à travers ce papier est de décrypter de façon simple, pédagogique et imagée l’actualité économique afin de pouvoir mieux la comprendre et l'interpréter.

Depuis quelques  semaines, nous entendons de plus en plus parler de stagflation. Autrement dit une situation économique souffrant simultanément d’une forte hausse des prix (inflation) et d’une croissance économique (PIB) faible ou nulle. Cette association tant redoutée inquiète grandement les marchés. Ce qui est plutôt compréhensible puisqu’il s’agit sûrement de l’une des pires situations économiques possibles.

Pour mieux comprendre ce risque, revenons rapidement sur les mécanismes économiques de base :

Comme tout actif, l’argent ou le “cash” ne déroge à aucune règle. L’argent à d’abord une valeur, qu'elle soit nominale, c’est-à-dire inscrite sur la face d’une pièce ou d’un billet (1€ = 1€) ou une valeur d’échange, appelée valeur réelle (1€ = 1,2$ = 1 baguette de pain). Mais plus surprenant, l’argent à également un coût et une rémunération

Je m'explique. Si nous possédons 100€, nous pouvons prêter cette somme suivant un certain taux d’intérêt. Ce taux d'intérêt fonctionne de la façon suivante. Le taux sans risque (taux de la BCE soit 0% actuellement) auquel nous ajoutons une prime de risque (Rf + Prime de risque). La prime de risque sert théoriquement à rémunérer le risque pris. Car le taux sans risque, qui comme son nom l’indique, est considéré comme tel car nous prêtons de l’argent et sommes certain de le récupérer. Or lorsque nous prêtons de l'argent, non pas à un état mais un particulier ou une entreprise, nous n’avons aucune garantie de nous faire rembourser. Autrement dit, il existe un risque d’où la prime de risque. Ainsi, moins les chances de nous faire rembourser sont importantes, plus la prime de risque sera élevée. En d’autres termes, plus le remboursement est incertain, plus les taux d'intérêt seront élevés (Rf + Prime de risque). Encore faut-il que quelqu’un accepte de nous prêter son argent… 

Néanmoins, si nous pouvons prêter notre argent et donc le rémunérer, il existe également un coût. Ce coût n’est autre que l’inflation. Si nous avons 100€ et que le taux d’inflation est de 2%, l’année suivante nous aurons toujours, en valeur nominale, 100€. Cependant nous n’aurons plus que 98€ en valeur réelle ou pouvoir d’achat pour simplifier.

Le but est donc d’avoir un taux d'intérêt toujours plus élevé que le taux d’inflation, afin que l’argent ne perde pas en valeur réelle. Aujourd'hui aux USA, le taux d’inflation est à 5,4% quand le taux d'intérêt des bons du Trésor Américain 10 ans est de 1,5%. C’est en partie ce qui explique la crainte d’une hausse des taux, car dans une situation économique “normale”, les taux d'intérêt réels sont positifs. En d’autres termes, le taux d'intérêt sans risque (US10Y) mois l’inflation doit être supérieur à 0.

Donc pour résumer :

  • Taux d’intérêt = Rémunération de l’argent
  • Inflation = Coût de l’argent
  • Valeur réelle = Taux d’intérêt - Inflation
  • Valeur nominale = Valeur nominale

Rémunération - Coût = Taux d'intérêt - Inflation = 1% - 2% = -1%

Rémunération - Coût = Taux d'intérêt - Inflation = 2% - 1% = +1%

Maintenant, voyons voir le rôle de la croissance du PIB dans tout ça. Comme vous le savez probablement, le Produit Intérieur Brut représente la croissance des richesses d’un pays. C’est en quelque sorte le revenu. Concernant notre stagflation, nous comprenons l’impact de l’inflation, mais nous avons également vu que la rémunération était fonction des taux d'intérêts et non de la croissance du PIB. Le problème de stagflation devrait donc être une forte inflation et de faible taux, ce qui rémunère mal l’argent. Cependant quand nous parlons de stagflation nous parlons de croissance économique et non de croissance financière. Le principe est relativement proche des graphiques vus ci-dessus, nous n’avons qu'à remplacer les taux d'intérêts par le PIB. 

[1ère année] Croissance PIB plus importante que croissance de l’inflation :

  • Croissance du PIB = +2%
  • Inflation =  +1%
  • Revenu - Coût = 2% - 1% = +1%

 

[2ème année] Hypothèse 1, Croissance PIB plus importante que croissance de l’inflation :

  • Croissance du PIB = +2%
  • Inflation =  +1%
  • Revenu - Coût = 4% - 2% = +2%

 

[2ème année] Hypothèse 2, Croissance PIB inférieur à la croissance de l’inflation :

  • Croissance du PIB = +1%
  • Inflation =  +2%
  • Revenu - Coût = 1% - 2% = -1%

 

Ainsi, si la croissance économique est inférieure à l’inflation, il n’y aucune création en terme de valeur réelle, voire pire il y’a une perte de valeur. Le parallèle est à prendre avec des pincettes, mais nous pouvons simplifier ceci par “le pays perd du pouvoir d’achat”. Ceci entraîne une dévaluation de sa monnaie. Ce qui signifie, moins d’importations, hausse des coûts de production, baisse de la consommation, chômage… Mais dans notre époque actuelle et encore plus suite à la crise du Covid-19, l'inquiétude est surtout due aux niveaux d’endettement des états qui atteignent des records historiques et donc l'incapacité de rembourser. Mais ça nous le verrons une autre fois...


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
3
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AUSTRALIAN DOLLAR / EURO (AUD/EUR) 0.43%0.6387 Cours en différé.-0.67%
BRITISH POUND / EURO (GBP/EUR) 0.18%1.20172 Cours en différé.0.90%
CANADIAN DOLLAR / EURO (CAD/EUR) 0.35%0.707214 Cours en différé.1.44%
INDIAN RUPEE / EURO (INR/EUR) 0.28%0.011873 Cours en différé.0.38%
S&P GSCI SILVER INDEX 2.32%1206.836 Cours en différé.3.76%
US DOLLAR / EURO (USD/EUR) 0.28%0.884095 Cours en différé.0.36%
Réagir à cet article
Descroue - Il y a 3 mois arrow option
Comment réagit l immobilier dans cette période?
  
  
ssylvain - Il y a 3 mois arrow option
Stagflation avec 5 à 6% de croissance PIB 2021 et idem estimée 2022 dans les zones Europe, US et Asie ??
Franchement ! Heureusement que les banques centrales ont la tête et l'analyse froide !
  
  
soww - Il y a 3 mois arrow option
y faut vite mettre le troc en place entre les êtas 🤣
  
  
  • Publier
    loader