Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
803
Abonnés
Du même auteur
Plus d'articles

Un krach pétrolier, quel krach pétrolier ?

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
24/04/2020 | 09:02

Le bilan hebdomadaire n'est que légèrement négatif sur les marchés européens avant la séance de vendredi, ce qui tient presque du miracle après le krach pétrolier de mardi. Les entreprises continuent à publier leurs chiffres du 1er trimestre et à abandonner leurs objectifs 2020 pour cause de Covid-19 en prévenant que le second trimestre sera affreux. La routine quoi.

Pour clôturer la semaine, je voulais aborder la question des différences de performances entre indices. Sur les marchés financiers, il est de notoriété publique que Wall Street donne le "la". Et il est de bon ton d'affirmer que les autres indices adoptent généralement un comportement moutonnier en suivant la tendance américaine, mais sans parvenir à imprimer un rythme et une régularité aussi élevés. C'est en partie vrai. Sur les marchés occidentaux par exemple, le Nasdaq est loué pour son incroyable résistance (il ne perd que 3,8% depuis le 1er janvier, et gagnait même du terrain avant l'épisode pétrolier).

Mais il faut rendre à César ce qui lui appartient. Pour l'instant, le meilleur marché 2020 n'est pas à New York mais à Copenhague. Le petit indice OMX Copenhagen 20 gagne 1,6% depuis le début de l'année. Ce qui lui vaut les faveurs de Bloomberg, tandis que le bureau de recherche AlphaValue met régulièrement en relief l'exception danoise. Ce +1,6% est douloureux pour le -25% du CAC40 et illustre les écarts qui peuvent intervenir entre indices, même sur des laps de temps très courts. L'OMX Copenhagen a bénéficié des très beaux parcours des fleurons de la santé danois (Ambu, Coloplast, Novo Nordisk et Genmab principalement). Notez que l'indice OMX est propriété… du Nasdaq.

4 Indices

Mais d'autres indices affichent des performances atypiques. C'est le cas du TecDax, le "mini-Nasdaq" allemand, qui regroupe les valeurs technologiques emblématiques outre-Rhin. Figurez-vous qu'il ne cède que 3,8% depuis le début de l'année. Les 30 valeurs qui le composent affichent des parcours assez disparates, mais au global, l'indice tient bon. Il profite des vives progressions de deux poids lourds, Wirecard et Qiagen, et d'autres dossiers plus petits liés à la santé (Drägerwerk, CompuGroup) ou à des situations spéciales (RIB Software, racheté par Schneider Electric). Ces exemples illustrent la nécessité pour les investisseurs de sortir des frontières pour optimiser leurs portefeuilles.

Après avoir ouvert notre esprit aux autres marchés européens, retour sur un quotidien plus rude, toujours rythmé par l'évolution du coronavirus et les milliards engagés pour contrer ses effets. L'UE a finalement accepté de monter un fonds d'urgence doté de 1 000 Mds€, mais n'a pas réussi (surprise !) à avancer sur ses pommes de discorde habituelles. Aux Etats-Unis, la Chambre des représentants a voté un paquet de 484 Mds$ qui comprend le soutien aux PME tant débattu ces derniers jours.

L'ambiance est toujours à l'accumulation des publications des résultats trimestriels sur les marchés, comme vous le constaterez plus bas.

Le CAC40 perd 1,6% à 4379 points à l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

L'indice Ifo allemand du climat des affaires (10h00) et les commandes de biens durables aux Etats-Unis (14h30) sont les deux indicateurs majeurs à considérer ce jour. Ce matin, la banque centrale chinoise a une fois de plus réduit son taux d'intérêt à moyen terme.

L'euro glisse à 1,077 USD. L'once d'or est ferme à 1723 USD. Le pétrole remonte, à 17,644 USD pour le WTI et 22,22 USD pour le Brent. Le T-Bond affiche 0,59% de rendement sur 10 ans. Le Bitcoin est en légère hausse à 7517 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • BAE Systems : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 550 GBp.
  • Beazley : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours ajusté de 611 à 575 GBp.
  • Dassault Systèmes : Credit Suisse réduit son objectif de cours de 178 à 154 EUR.
  • Davide Campari : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 6,50 EUR.
  • Diageo : Jefferies passe de conserver à sousperformance en visant 2200 GBp.
  • Heineken : Jefferies passe d'acheter à conserver en visant 75 EUR.
  • Hikma : Goldman Sachs passe d'acheter à neutre en visant 2400 GBp.
  • Lagardère : HSBC passe d'acheter à conserver en visant 18 EUR.
  • Meggitt : Société Générale passe de conserver à vendre en visant 205 GBp.
  • Pernod Ricard : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 150 à 125 EUR. Credit Suisse abaisse son objectif de cours de 190 à 157 EUR.
  • Rémy Cointreau : Jefferies passe de conserver à sousperformance en visant 89 EUR.
  • Rolls-Royce : Société Générale passe de conserver à vendre en visant 246 GBp.
  • Royal Unibrew : Jefferies passe de conserver à acheter en visant 530 DKK.
  • Safran : Société Générale passe de conserver à vendre en visant 67 EUR.
  • Saint-Gobain : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours ajusté de 23,80 à 23,10 EUR.
  • Sodexo : Morgan Stanley passe de souspondérer à surpondérer en visant 90 EUR.
  • Sulzer : Baader Helvea passe d'acheter à accumuler en visant 90 CHF.
  • Worldline : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 73 à 76 EUR.

L’actualité des sociétés

(Pour un point plus détaillé sur les nouvelles des sociétés, cliquez ici)

Standard and Poor's a abaissé de stable à négative la perspective d'évolution de la notation crédit de BNP Paribas et Crédit Agricole. Saint-Gobain renonce finalement à son dividende 2019 et anticipe un deuxième trimestre 2020 "difficile avant un redressement au second semestre". Vinci ne tiendra pas ses objectifs 2020 de progression du chiffre d’affaires et du résultat. Bouygues obtient un contrat de 100 M€ pour la modernisation de la centrale allemande d'InfraLeuna. La FDA approuve MenQuadfi de Sanofi, un vaccin méningococciqueEuronext a acquis 70% du dépositaire central danois VP Securities, pour un montant d'environ 150 M€. Les actions Gaussin sont regroupées. Deinove lance Luminity, un nouvel actif cosmétique. Adocia obtient des résultats préliminaires positifs en phase Ib avec ADO09 (M1Pram) chez des diabétiques de type 1. Wallix accélère son internationalisation. Mauna Kea accède à 6 M€ de financement de la BEI. Ils communiquent sur les conséquences du Covid-19. Umalis (activité), Fromageries Bel (assemblée générale), CBo Territoria (activité), Global Bioenergies (assemblée générale), Ramsay Générale de Santé (activité), Lagardère (assemblée générale). Valeo, Sopra Steria, Gecina, Casino, Axway, Bureau Veritas, Genkyotex, Groupe Guillin, SES-imagotag, Abionyx, Ordissimo, Groupe Flo, Orapi, Fountaine Pajot, Savencia, WeAccess, Carmila, Ipsos, Compagnie des Alpes, SpineGuard, Amplitude Surgical, Agta Record, UV Germi, Boiron, Lisi, Stef, Guerbet, Orchestra, Econocom, Linedata, Sword, Vilmorin, Coface, DLSI, ont publié leurs comptes.  

Lufthansa espère boucler la semaine prochaine un plan de soutien avec le gouvernement allemand, doté de 10 Mds€ et ainsi éviter la faillite. Expedia va lever 3,2 Mds$, dont 2 Mds$ de dette auprès des fonds Apollo et Silver Lake, comme de récentes rumeurs le laissaient penser. Intel suspend à son tour ses prévisions 2020, compte tenu des incertitudes actuelles. Amazon.com dans le collimateur du Congrès US après des révélations du Wall Street Journal sur l'utilisation des données des vendeurs tiers. De nouvelles rumeurs circulent sur une réduction des effectifs de Boeing, notamment ceux liés à la fabrication du B787. Polémique autour de résultats préliminaires sur un échec du remdesivir de Gilead contre le Covid-19 : les données issues d'un test en Chine ont été publiées prématurément sur le site de l'OMS avant d'être retirées. Mediaset a acquis 4,1% supplémentaires du groupe allemand ProSiebenSat.1, dont il détient désormais 24,9% des droits de vote. Takeda va vendre sa division santé grand public, selon Nikkei. J. C. Penney serait en négociations avancées pour une faillite "ordonnée", en accord avec ses créanciers. Eli Lilly devrait commencer des tests rapidement sur un traitement expérimental du Covid-19 utilisant des anticorps présents dans le sang des personnes qui ont guéri de la maladie.

Ça publie. Nestlé, Verizon, Sanofi, American Express, Air Liquide, ENI, Neste Oyj, Svenska Cellulosa, Castellum

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
3D SYSTEMS CORPORATION -0.58%6.81 Cours en différé.-22.17%
AIR LIQUIDE -1.73%130.35 Cours en temps réel.3.29%
AMAZON.COM, INC. 0.40%2890.3 Cours en différé.56.42%
AMPLITUDE SURGICAL -1.25%1.575 Cours en temps réel.-6.80%
BEAZLEY PLC -0.98%423.4 Cours en différé.-23.78%
BNP PARIBAS -0.89%36.28 Cours en temps réel.-31.33%
BOUYGUES -0.19%32.13 Cours en temps réel.-15.18%
CAC 40 -0.84%5007.14 Cours en temps réel.-16.24%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON -4.55%31.71 Cours en temps réel.-23.96%
COFACE S.A. 3.18%6.17 Cours en temps réel.-43.76%
COLOPLAST A/S -1.15%1028 Cours en différé.24.40%
COMPUGROUP MEDICAL SOCIETAS EUROPAEA 0.14%73.05 Cours en différé.14.59%
D.L.S.I. 0.92%10.95 Cours en temps réel.-34.04%
DASSAULT SYSTÈMES SE -0.32%153.9 Cours en temps réel.5.02%
DAVIDE CAMPARI-MILANO S.P.A. -1.25%7.718 Cours en différé.-5.18%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 1.18%8.954 Cours en différé.-45.44%
DIAGEO PLC -1.88%2690 Cours en différé.-15.95%
DRÄGERWERK AG & CO. KGAA 3.31%78 Cours en différé.40.04%
ECONOCOM GROUP SE -2.21%1.77 Cours en différé.-27.22%
ELI LILLY AND COMPANY 0.35%163.87 Cours en différé.24.68%
ENI SPA -0.53%8.674 Cours en différé.-37.35%
EURONEXT N.V. 0.32%92.8 Cours en temps réel.27.74%
EXPRESS, INC. -1.39%1.42 Cours en différé.-70.84%
GAUSSIN SA -1.68%1.16 Cours en temps réel.502.28%
GECINA -0.54%111.5 Cours en temps réel.-30.14%
GROUPE GUILLIN 0.00%20.7 Cours en temps réel.27.31%
HSBC HOLDINGS PLC -1.44%383.5 Cours en différé.-35.21%
IPSOS SA -0.91%21.75 Cours en temps réel.-24.87%
J. C. PENNEY COMPANY, INC. 4.62%0.34 Cours en différé.-69.64%
LAGARDÈRE SCA -0.08%12.77 Cours en temps réel.-34.28%
LONDON BRENT OIL -1.15%42.26939 Cours en différé.-34.98%
MEDIASET -0.69%1.59 Cours en différé.-40.23%
MEGGITT PLC -4.32%310 Cours en différé.-52.80%
MORGAN STANLEY 0.38%47.79 Cours en différé.-6.51%
NESTE OYJ -0.82%35.1 Cours en différé.13.15%
NOVO NORDISK A/S -0.71%436.6 Cours en différé.12.92%
ORCHESTRA HOLDINGS INC. 1.31%1552 Cours en clôture.27.95%
PERNOD RICARD -0.97%142.45 Cours en temps réel.-10.63%
PROSIEBENSAT.1 MEDIA SE -3.90%10.23 Cours en différé.-26.46%
RAMSAY GÉNÉRALE DE SANTÉ 0.86%17.5 Cours en temps réel.4.17%
ROLLS-ROYCE HOLDINGS PLC -10.02%263.2 Cours en différé.-61.48%
ROYAL UNIBREW A/S 0.71%566.8 Cours en différé.-7.08%
RÉMY COINTREAU 0.81%124.5 Cours en temps réel.13.70%
SAFRAN -0.94%90.7 Cours en temps réel.-34.11%
SAINT-GOBAIN 0.30%33.04 Cours en temps réel.-9.48%
SANOFI SA -1.04%91 Cours en temps réel.1.54%
SCHNEIDER ELECTRIC SE -0.43%97.86 Cours en temps réel.6.95%
SODEXO 0.64%63.24 Cours en temps réel.-40.14%
SPINEGUARD SA -6.65%0.1895 Cours en temps réel.-21.69%
SULZER LTD -2.16%74.85 Cours en différé.-30.69%
TECDAX PERFORMANCE INDEX 9:00-20:00 0.10%2995.16 Cours en différé.-0.66%
THE GOLDMAN SACHS GROUP, INC. -0.09%197.4 Cours en différé.-14.15%
UMALIS GROUP -10.67%2.68 Cours en temps réel.-21.18%
UV GERMI -2.14%9.15 Cours en temps réel.122.09%
VALEO -3.01%23.5 Cours en temps réel.-25.18%
WALLIX GROUP -0.81%14.7 Cours en temps réel.-0.54%
WIRECARD AG 4.08%3.2265 Cours en différé.-97.00%
WORLDLINE 0.62%78.28 Cours en temps réel.23.96%

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Patple13 - Il y a 2 mois arrow option
J'aime beaucoup vos articles, toujours pertinents, et surtout, contrairement à d'autres, genre Nicolas Chéron de chez Binck, vous n'avez pas les chevilles enflées et montrez un humour réjouissant alors que Chéron en a autant qu'un ménhir breton.
5
1
FTWJ - Il y a 2 mois arrow option
Il y aura toujours des ânes pour louer ou descendre les analystes et chercher des héros ou des coupables ailleurs que dans leur cerveau vide d'idées
  
  
MYCKEL - Il y a 2 mois arrow option
Il serait bien qu'il y ai une fois une vrai étude sur le marché pétrolier en ce moment...En effet , comment avec une perte de moitié de ses puits de shales , les US arrivent-ils encore à produire autant de pétrole ? et quid de la quantité de gaz qui va avec ?Ou en sommes nous exactement de la production de pétrole et ou va t-on avec des capex réduit de plus de 35% des grandes compagnies depuis de longues années maintenant ?
  
  
  • Publier
    loader