Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs

Un Thanksgiving heureux pour les bourses européennes

25/11/2021 | 17:42
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Les marchés européens ont terminé la séance de jeudi en légère hausse, alors que Wall Street était fermé pour les célébrations de Thanksgiving. Le CAC 40 s'est adjugé +0,48% à 7 075,87 points, et l'Euro Stoxx 50 a progressé de 0,37% à 4 292,01 points.

Les inquiétudes autour de l'épidémie de covid-19, alors que de plus en plus de pays prennent de nouvelles mesures de restriction, n'ont pas découragé les investisseurs, qui ont eu tendance à se tourner vers les valeurs défensives.

L'inflation n'a pas plus entamé leur moral aujourd'hui, en dépit des propos tenus par certains responsables de la Fed et de la BCE lors de leurs dernières réunions respectives. Dans ses "minutes", la banque centrale américaine a révélé hier soir que plusieurs de ses cadres se sont dits favorables à un resserrement monétaire accéléré et à une remontée des taux plus rapide que prévue si l'inflation venait à persister.

En revanche, le conseil des gouverneurs de la BCE a exclu de son côté une hausse des taux dès 2022. Le compte-rendu de la réunion d'octobre, publié cet après-midi, affirme en effet que l'institution doit conserver des marges de manœuvre au-delà de décembre car elle pourrait ne pas disposer de toutes les données nécessaires pour prendre position.

Au cours de la conférence de presse qui a suivi, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a toutefois reconnu que l’inflation pourrait rester élevée plus longtemps que prévu en raison des problèmes d'approvisionnement et des prix élevés des matières premières.

Du côté des statistiques, seule la seconde estimation de la croissance du PIB allemand au troisième a animé la séance. Celle-ci a été revue en baisse à +1,7%, contre +1,8% en première estimation.

Sur les marchés, Pernod Ricard (+2,45%) a profité de la bonne publication de Rémy Cointreau (+13,43%). Les valeurs défensives telles que Worldline (+1,92%), Dassault Systèmes (+1,92%) ou Hermès (+1,69%) ont été recherchées, alors que les industrielles ArcelorMittal (-0,97%) ou Michelin (-0,5%) ont été délaissées.


© AOF 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Sociétés"
21:35Boehringer Ingelheim, partenaire de VIK, l'application pour accompagner les patients atteints de Fibrose Pulmonaire Idiopathique (FPI)
PU
21:15ATARI : Rapport financier semestriel 2022
PU
21:15SAP SE : Jefferies reste à l'achat
ZD
21:09Bain Capital étudie une offre pour une participation dans l'unité de prestations de Sodexo - sources
ZR
21:05CATANA : CA 1er TRIMESTRE 2021/2022
PU
20:49Attaque de drones près de l'aéroport d'Abou Dhabi, les Houthis revendiquent
RE
20:45ONE SWISS BANK 2021 : la perte nette sera plus élevée qu'en 2020
AW
20:11Attaque de drones près de l'aéroport d'Abou Dhabi, les Houthis revendiquent
RE
20:09EDF-La décision gouvernementale sur les tarifs est "un choc"-PDG
RE
19:58IDI : Un début d’année 2022 marqué par un investissement dans les centres d’art numérique
AL
Dernières actualités "Sociétés"