Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: l'inflation devrait revenir à un niveau normal au second semestre 2022

24/10/2021 | 17:02
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

New York (awp/afp) - L'inflation aux Etats-Unis devrait revenir autour de 2% au second semestre 2022, a assuré dimanche la ministère américaine de l'Economie, Janet Yellen sur CNN.

Poussée par les difficultés mondiales d'approvisionnement, notamment en semi-conducteurs, le manque de main d'oeuvre et une demande qui reste forte pour les produits, les prix à la consommation s'affichaient encore en septembre en hausse de 5,4% par rapport à la même période en 2020.

Ils ont aussi de nouveau accéléré en septembre par rapport au mois précédent, de 0,4% contre 0,3% en août.

Mais les hausses des prix d'un mois à l'autre "sont déjà beaucoup retombées par rapport aux taux très importants observés au printemps et au début de l'été", a indiqué Mme Yellen.

"Le taux d'inflation sur un an va continuer à être élevé jusque l'année prochaine (...) mais je m'attends à ce qu'il s'améliore d'ici la moitié ou la fin de l'année prochaine", a-t-elle ajouté.

La banque centrale américaine, qui a entre autres missions la lutte contre l'inflation, vise un taux d'environ 2%.

"Je ne pense pas qu'on soit en train de perdre le contrôle sur l'inflation", a affirmé dimanche la ministre.

Les Américains "n'ont plus vu de hausses de prix aussi élevées depuis longtemps", a-t-elle reconnu.

Mais "au fur et à mesure que nous sortirons de la pandémie, je m'attends à ce que les goulots d'étranglement (qui freinent le déplacement des marchandises et font augmenter les tarifs, NDLR) se résorbent et à ce que les Américains retournent au travail", a indiqué Mme Yellen.

Les dépenses prévues dans les plans massifs d'investissements en cours de négociations au Congrès n'alimenteront pas outre-mesure cette inflation car "elles sont étalées sur dix ans, pas sur une seule année", a aussi affirmé la responsable.

afp/rp


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
03:48Woodside est convaincu que les actionnaires soutiendront la fusion avec la branche pétrolière de BHP
ZR
03:00JO de Pékin-La GB envisage un boycott ministériel-Telegraph
RE
02:01Le Japon revoit à la baisse son PIB du T3
RE
01:39Reprise des discussions sur le nucléaire iranien jeudi, la France découragée
RE
01:05Nestlé va céder sa participation dans L'Oréal pour un montant de 10 milliards de dollars.
ZR
00:57La banque centrale d'Australie voit un potentiel dans la monnaie numérique de gros.
ZR
00:51JO de Pékin-L'Australie n'enverra pas de représentants officiels-Premier ministre
RE
00:30Coronavirus-Un nouveau couvre-feu instauré en Martinique
RE
07/12Ukraine-Poutine et Biden conviennent de consultations sur les "questions sensibles"-Kremlin
RE
07/12DEVISES : le $ profite peu de l'accord sur le déficit fédéral
CF
Dernières actualités "Economie & Forex"