Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA: l'activité manufacturière de Chicago dérape en novembre (ISM)

30/11/2021 | 17:07
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Washington (awp/afp) - La croissance de l'activité manufacturière de la région de Chicago a été ralentie en novembre par de nouvelles commandes en baisse, et l'indice la mesurant est tombé à son plus bas niveau depuis février, selon l'enquête ISM publiée mardi.

L'indice est tombé à 61,8 points en novembre, contre 68,4 points en octobre, selon cette enquête réalisée auprès des directeurs d'achats par la fédération ISM. Cette chute est bien plus forte qu'attendue, puisque les analystes anticipaient une croissance plus modérée en novembre qu'en octobre, mais ne voyaient l'indice reculer qu'à 67 points.

L'activité est en croissance lorsque l'indice est supérieur à 50 points, se contracte lorsqu'il est inférieur. Ainsi, un indice supérieur à 50 points, mais en recul par rapport au mois précédent, signifie que la croissance de l'activité a ralenti. Les industriels continuent de regonfler leurs stocks, dont le niveau est même au plus haut depuis trois ans. La production accélère également.

En revanche, les autres composantes de l'indice chutent, et notamment les carnets de commande. Les entreprises ont, en revanche, toujours des difficultés à trouver de la main d'oeuvre.

Les livraisons ont été plus lentes. Quant aux prix, ils restent très élevés, mais reculent cependant un peu par rapport aux mois précédents. Et près de 65% des responsables interrogés ont indiqué n'avoir pas relevé d'amélioration quant aux difficultés de la chaîne d'approvisionnement.

Cependant, Joe Biden et les responsables de poids lourds de la distribution aux Etats-Unis comme le géant Walmart, qui étaient reçue à la Maison Blanche pour faire un point sur ce sujet, avaient indiqué lundi que la situation commence à s'améliorer.

Les difficultés mondiales d'approvisionnement provoquent des retards et pénuries, qui devraient mettre des mois à se résorber, d'autant plus que la demande est forte de la part des consommateurs américains. Et aux Etats-Unis aussi, la main d'oeuvre manque dans la production, la logistique, la livraison, etc.

Les goulets d'étranglement tout au long de la chaîne d'approvisionnement font grimper les prix, et l'inflation aux Etats-Unis est désormais au plus haut depuis 31 ans. En octobre, les prix ont augmenté de 6,2% par rapport à octobre 2020, après 5,4% en septembre, selon l'indice CPI.

afp/vj


© AWP 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
12:50FRANCE : Marion Maréchal-Pen sur le point de lâcher la présidente du RN ?
RE
12:42Caterpillar dépasse les estimations de revenus trimestriels
ZR
12:23ALLEMAGNE : recul du PIB au 4e trimestre, +2,8% en 2021
AW
12:20Le bénéfice d'Autoliv dépasse les prévisions
ZR
12:16Le Fonds monétaire international met en garde contre une reprise déséquilibrée en Chine
RE
12:14Stellantis confirme le remboursement anticipé d'un emprunt de 6,3 milliards d'euros
RE
12:13Christel Heydemann prendra la direction générale d'Orange en avril
RE
11:59RPT-Le FMI met en garde contre une reprise déséquilibrée en Chine
RE
11:39Les actions indiennes progressent grâce à l'énergie et au secteur bancaire
ZR
11:37ZONE EURO : La croissance du crédit aux entreprises s'est poursuivie en décembre
RE
Dernières actualités "Economie & Forex"