Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'actualitéEconomieDevises & ForexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

USA-Waller (Fed) évoque une possible réponse plus agressive face à l'inflation

19/10/2021 | 23:41
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

WASHINGTON, 19 octobre (Reuters) - Si l'inflation continue d'augmenter à son rythme actuel au cours des prochains mois, plutôt que de décliner comme cela est attendu, les responsables de la Réserve fédérale américaine (Fed) pourraient devoir adopter une "réponse plus agressive" l'an prochain, a déclaré mardi l'un de ses gouverneurs.

Dans des remarques prononcées devant l'Institut de recherche de politique économique de Stanford, Christopher Waller a précisé qu'il continuait pour l'heure de penser que l'économie américaine avait traversé le pire de la dernière vague de l'épidémie de coronavirus.

La pénurie de main-d'oeuvre et les problèmes d'approvisionnement vont selon lui s'atténuer avec le temps, a-t-il ajouté, tandis que "l'escalade de l'inflation sera transitoire" et que les prix vont revenir l'an prochain vers l'objectif de la Fed de 2%.

Cela signifierait qu'un quelconque relèvement des taux d'intérêt n'aurait pas lieu avant un "certain temps", a déclaré Christopher Waller, en écho à l'avis exprimé par la majorité de ses collègues de la Fed.

Attendre pour relever les taux, d'ici fin 2022 ou fin 2023 selon les avis au sein de la Fed, pourrait permettre de donner davantage de temps à l'économie américaine pour se rapprocher du plein-emploi, l'un des objectifs majeurs de la banque centrale.

Mais Christopher Waller a estimé que les risques évoluaient, se disant désormais "grandement préoccupé" par l'hypothèse que le rythme élevé de la hausse des prix se prolonge. (Reportage Howard Schneider et Ann Saphir; version française Jean Terzian)


© Reuters 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie & Forex"
05:13Les actions indiennes ouvrent en hausse grâce à la progression des métaux et à l'apaisement des craintes liées à l'Omicron.
ZR
04:31Chine-La croissance des exportations a ralenti en novembre
RE
04:30Oil Search, axée sur la PNG, obtient l'accord des actionnaires pour un rachat de 6,2 milliards de dollars par Santos.
ZR
04:01Arkema - jp morgan dégrade sa recommandation à "neutre" contre "surperformance"
RE
03:50Le bitcoin repasse au-dessus de 50 000 dollars, le marché se calme après l'agitation du week-end.
ZR
03:10Syrie-Incendies dans le port de Latakia après une "agression" israélienne
RE
02:49JO de Pékin-La Nouvelle-Zélande n'enverra pas de représentants diplomatiques
RE
01:21Qantas prévoit d'atteindre 115 % des niveaux de capacité intérieure préCOVID d'ici avril.
ZR
01:18Les consommateurs britanniques profitent des rabais du Black Friday pour faire leurs achats de Noël en avance.
ZR
00:51La SPAC liée à l'entreprise de médias sociaux de Trump fait l'objet d'une enquête réglementaire.
ZR
Dernières actualités "Economie & Forex"