Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Trackinsight: Wall Street en baisse avant la réunion de la Fed

20/09/2021 | 12:15
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook

Wall Street dans le rouge pour la deuxième semaine consécutive et la chute du géant de l'immobilier chinois Evergrande sont les principaux événements de la semaine dernière.

Semaine du 13 au 19 Septembre 2021

Wall Street a de nouveau fini dans le rouge pour la deuxième semaine consécutive, marquée par la journée des 4 sorcières où expirent simultanément les options et contrats à terme sur actions et indices. L’indice phare S&P 500 a décroché de -0.57%, tandis que le Dow Jones Industrial Average finissait sur une note neutre. Les petites valeurs ont cette fois-ci surperformé les grandes capitalisations (Russell 2000 en hausse de +0.42%). Les valeurs technologiques ont faibli, poussant le Nasdaq Composite dans le rouge (-0.47%), en raison de données macros plutôt positives : ce qui renforce les inquiétudes sur la date et l’intensité de la réduction des rachats d’actifs de la Réserve Fédérale.

Les actions chinoises repartent à la baisse avec la faillite du groupe Evergrande en ligne de mire

Le marché actions chinois est retombé lourdement, sur fond de ralentissement économique lié à la pandémie et de craintes persistantes d’un nouveau serrage de vis réglementaire. Pékin accentue maintenant la pression sur les casinos à Macao. Par ailleurs, le géant de l’immobilier chinois, Evergrande, a perdu quasiment 30% en bourse cette semaine. Avec plus de 300 millards de dollars d’endettement, le groupe a effectivement annoncé qu’il pourrait rapidement être en défaut de paiement. Ce qui a forcé la banque centrale à injecter massivement des liquidités dans le système bancaire afin de tenter de calmer les marchés.

L’indice Shanghai Composite a abandonné -2.41% dans la foulée. En revanche, la plupart des autres marchés asiatiques ont clôturé en territoire positif (Nikkei à Tokyo : +0.39%, Kospi à Séoul : +0.47%, Nifty à la bourse nationale indienne : +1.24%).

En Europe, l’orientation des indices actions est restée baissière (MSCI EMU : -0.97%, FTSE : -0.93%).

Les matériaux de base et les services d’utilité publique dans le rouge vif, rebond de l’énergie

Le secteur des matériaux de base a amplifié ses pertes (-3.22%), avec les valeurs minières particulièrement touchées par la chute des matières premières (contrats à terme sur le cuivre : -4.63%, sur l’aluminium : -3.03%). Les services d’utilité publique ont également entraîné le marché large vers le bas (-3.11%), tout comme les valeurs industrielles (-1.56%) et les services de communication (-1.24%), plombés par le décrochage de Facebook (-3.69%). Les technologies de l’information ont reculé de -0.68% en raison des craintes sur le resserrement de la politique monétaire américaine. Le titre Apple a perdu -1.95%, mais Microsoft a cependant réussi à bondir de +1.41%, après que le groupe ait augmenté son dividende de 11% et révélé un programme de rachat d’actions de 60 milliards de dollars.

Parmi les onze principaux secteurs d’activité du S&P 500, seulement deux sont parvenus à finir dans le vert. L’énergie affiche la meilleure performance de la semaine (+3.31%), soutenue par les prix élevés du pétrole et du gaz naturel (brut WTI en progression hebdomadaire de +3.23%). Les dernières statistiques révèlent effectivement une baisse plus importante que prévu des stocks de pétrole brut aux Etats-Unis. Les biens de consommation discrétionnaire se sont également bien comportés (+0.54%), même si Amazon a glissé de -0.19%.

Nouvelle remontée des taux

A l’image de la semaine dernière, les emprunts d’Etat ont pâti de la lente remontée des taux. Le rendement de la référence américaine à 10 ans est ainsi passé de +1.341% à +1.363%. Le bund allemand à 10 ans a repris 5 points de base à -0.28% tandis que le rendement de l’OAT de même échéance redevenait positif à +0.053%.

Cette hausse des taux renforce le dollar (EUR-USD en baisse hebdomadaire de -0.82%) et fragilise l’or (cours spot en chute de -1.86% à 1’754.34 dollars l’once), les obligations d’entreprise de notation « investissement » (-0.14% en Europe, -0.32% outre-Atlantique) et la dette émergente (-1.31% en devises locales). A contre-courant, les titres à haut rendement ont bien résisté, avec une progression de +0.19% en Europe et de +0.10% aux Etats-Unis.

Trouvez et comparez plus de 7000 ETF avec nos outils gratuits :


© www.trackinsight.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
APPLE INC. -0.53%148.69 Cours en différé.12.06%
AUSTRALIAN DOLLAR / US DOLLAR (AUD/USD) 0.01%0.7464 Cours en différé.-3.02%
BRITISH POUND / US DOLLAR (GBP/USD) 0.05%1.3758 Cours en différé.0.85%
CANADIAN DOLLAR / US DOLLAR (CAD/USD) 0.03%0.8085 Cours en différé.2.95%
EURO / US DOLLAR (EUR/USD) -0.03%1.1643 Cours en différé.-4.82%
INDIAN RUPEE / US DOLLAR (INR/USD) -0.17%0.013337 Cours en différé.-2.42%
KOSPI COMPOSITE INDEX -0.04%3006.05 Cours en temps réel.4.76%
LONDON BRENT OIL 1.41%85.7 Cours en différé.63.93%
NASDAQ COMP. -0.82%15090.200353 Cours en temps réel.18.06%
NEW ZEALAND DOLLAR / US DOLLAR (NZD/USD) -0.02%0.7153 Cours en différé.-0.36%
NIKKEI 225 0.34%28804.85 Cours en temps réel.4.96%
RUSSELL CO., LTD. -0.29%3460 Cours en clôture.20.14%
S&P 500 -0.11%4544.9 Cours en différé.20.77%
S&P GSCI COPPER INDEX 2 -1.98%690.3831 Cours en différé.27.27%
S&P GSCI CRUDE OIL INDEX 2.33%459.0594 Cours en différé.70.96%
S&P GSCI PETROLEUM INDEX 1.03%301.0043 Cours en différé.67.66%
WTI 2.23%84.151 Cours en différé.70.78%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader