Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Anthony BONDAIN

Rédacteur en Chef
Suivre
Suivre sur
Parce que les informations financières se consomment comme les viennoiseries, chaudes et à l'heure du petit déjeuner, Anthony Bondain se lève à l'aube pour vous servir le Morning Meeting tous les matins.
Journaliste financier et boursier depuis plus de deux décennies, inimitable éditorialiste et leader flegmatique, il est rédacteur en chef de ZoneBourse.

Bourse de Paris : The Endless Summer

06/08/2021 | 09:00
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

L'été sans fin des marchés actions se poursuit début août avec de nombreux indices qui défrichent des terres vierges, preuve que la planète finance tourne plus rond que la planète sanitaire en ce moment. Les derniers résultats trimestriels de grandes entreprises européennes tombent ce matin, avant l'annonce en début d'après-midi des chiffres mensuels de l'emploi américain, qui animeront la toute fin de semaine boursière.

Les investisseurs, les petits comme les gros, ont toujours un appétit débordant pour les actions. A ce stade, on pourrait presque parler de gloutonnerie. Après le coup de mou – relatif - qui a duré de la mi-juin à la mi-juillet, les résultats des entreprises au second trimestre 2021, dopés par une base de comparaison ultra-favorable, ont fourni le carburant nécessaire pour une reprise du mouvement haussier. Résultat hier, il a fallu ressortir la sémantique de l'ivresse des sommets avec une kyrielle de pics boursiers pour les indices tels que le S&P500, le Nasdaq ou le CAC40 intégrant les dividendes, celui dont on parle moins que le CAC40 "classique". Ce dernier a terminé à 6781 points hier. Pour l'anecdote, il ne lui manque que 2,41% pour rejoindre son record du 4 septembre 2000, précisément 6944,77 points en séance. Mais en réalité en comptabilisant les dividendes, l'indice phare de la bourse de Paris vole déjà de plus hauts en plus hauts depuis plusieurs mois.

Il n'y a pas grand-chose à redire sur le beau parcours des actions. Les entreprises cotées ont généralement su composer avec les contraintes sanitaires, du moins celles qui ont pu continuer à travailler, et les résultats du premier semestre 2021 sont en très grande majorité meilleurs que ceux du premier semestre 2019, après la parenthèse 2020. Certaines zones d'exubérance persistent, comme la frénésie des introductions en bourse, les valorisations retenues à cette occasion et la volatilité des actions des nouveaux entrants. Les investisseurs signent souvent un chèque en blanc sur la base de prévisions financières qui sont à la croisée des chemins du marketing, de la prophétie et de la réalité. Ce matin, l'IPO de Bukalapak en Indonésie se solde par une hausse de 25% et celle de Kakao Bank en Corée par un +40%. Ce sont des signes supplémentaires que les investisseurs sont prêts à prendre des risques importants, ou que les banques d'affaires sont devenues incapables de fixer le juste prix pour ces opérations. Mais je pense que la première explication est la bonne.

Le gros morceau du jour en bourse est programmé à 14h30 : ce sont les chiffres officiels de l'administration pour le marché du travail aux Etats-Unis en juillet. Taux de chômage, évolution de l'emploi salarié et rémunérations sont au programme. Cette statistique est traditionnellement très attendue, mais elle l'est encore plus en ce moment car elle a de l'importance pour l'évolution de la politique monétaire de la Fed. Paradoxalement, alors que les économistes multiplient les anticipations sur les chiffres qui vont paraître, il est très difficile de prévoir la réaction des marchés car les intérêts en jeu sont parfois contradictoires. Par exemple, des statistiques trop favorables pourraient accélérer le calendrier de réduction des mesures de soutien de la banque centrale américaine, ce que les financiers ne voient pas d'un très bon œil puisqu'elles sont synonymes de surabondance de liquidités. A contrario, de mauvais chiffres contribueraient à maintenir l'interventionnisme monétaire. Je me garderai donc de faire des pronostics, mais je rappelle qu'avec une lecture économique basique, un marché du travail qui s'améliore est en général plutôt bon signe.

Le CAC a démarré la séance en baisse de 0,13% à 6772 points. En référence au titre estival, la bande-annonce de The Endless Summer, un film mythique des années 60.

Les temps forts économiques du jour

Les productions industrielles allemande (8h00) et française (8h45) de juin sont programmées ce matin, avant à 14h30 les chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis en juillet.

L'euro reste faible à 1,1822 USD. L'once d'or se maintient à 1801 USD. Le pétrole progresse très modérément, à 71,37 USD le baril de Brent et à 69,15 USD le baril WTI. Le Bitcoin s'échange autour de 40 166 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adidas : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 320 à 375 EUR.
  • Assicurazioni Generali : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 16,50 à 17 EUR.
  • Bankinter : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 5 EUR.
  • Bayer : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 74 à 60 EUR.
  • Beiersdorf : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 120 à 25 EUR. Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 88 à 96 EUR.
  • BP Plc : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 342 GBp.
  • Bureau Veritas : AlphaValue reste à alléger avec un objectif de cours relevé de 26,30 à 26,70 EUR.
  • Cairn Energy : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 235 GBp.
  • Compass : Morgan Stanley passe de pondération en ligne surpondérer.
  • Eurofins : Crédit Suisse relève son objectif de cours de 95 à 117 EUR. Barclays relève son objectif de cours de 90 à 125 EUR.
  • Hugo Boss : Goldman Sachs reste neutre avec un objectif de cours relevé de 40,70 à 50,50 EUR.
  • Indra : Goldman Sachs passe de vendre à neutre en visant 9,50 EUR.
  • Jenoptik : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 37 EUR.
  • Meggitt : Bernstein passe de surperformance à performance de marché en visant 800 GBp.
  • Morphosys : Deutsche Bank passe d'acheter à conserver.
  • Nestlé : Julius Bär relève son objectif de cours de 127 à 130 CHF.
  • Novo Nordisk : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 375 à 415 DKK.
  • Outokumpu : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 4,50 à 4,80 EUR.
  • PageGroup : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 620 à 680 GBp.
  • Sthree : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 540 à 570 GBp.
  • Siemens : Credit Suisse reste à surperformance avec un objectif de cours relevé de 167 à 71 EUR.
  • Sodexo : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne.
  • Stellantis : Deutsche Bank reste acheteur avec un objectif relevé de 20 à 30 EUR.
  • Swisscom : Credit Suisse relève son objectif de cours de 465 à 484 CHF.
  • Symrise : Liberum reste à conserver avec un objectif relevé de 102 à 110 EUR.
  • Synthomer : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 550 GBp.
  • Unilever : Morgan Stanley passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 4200 GBp.
  • Zalando : J.P. Morgan reste neutre avec un objectif de cours relevé de 100 à 107 EUR.

En France

Annonces importantes

  • Crédit Agricole cède sa filiale serbe Crédit Agricole Srbija à Raiffeisen.
  • TotalEnergies étudie une prise de participation dans un projet éolien en mer du Nord, selon Bloomberg.
  • Qatar Airways a reçu l'ordre de son régulateur de maintenir au sol 13 A350 d'Airbus en raison de la dégradation rapide des surfaces des fuselages. L'industriel a par ailleurs annoncé la livraison de 344 appareils en sept mois, pour 33 commandes nettes.
  • Amundi écope de 32 M€ d'amende de l'AMF pour des agissements de salariés remontant à 2014 et 2015.
  • Air Liquide annule 165 000 actions autodétenues.
  • Getlink publie des chiffres de trafic en baisse en juillet.
  • Robertet prend le contrôle d'Astier Demarest.
  • Focus Home Interactive rachète le spécialiste du retrogaming Dotemu.
  • Transition Evergreen réalise un placement privé de 17,5 M€.
  • L'américain Grosse Pointe Public School System choisit Ekinops pour construire son propre réseau WDM.
  • Hexaom, Hiolle, Abionyx, Electricité et Eaux de Madagascar et Tessi ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Publications de résultats marquantes

  • AIG : le titre de l'assureur progresse légèrement hors séance après des résultats solides.
  • Allianz : les résultats 2021 seront dans le haut de la fourchette annoncée.
  • Beyond Meat : le spécialiste de la viande végétale perd plus de 4 % hors séance après des résultats décevants.
  • Bpost : les performances financières à mi-exercice permettent un second relèvement d'objectifs annuels cette année.
  • HelloFresh : le chiffre d'affaires du T2 est supérieur aux attentes, mais le groupe est un peu moins optimiste sur ses marges.
  • ING Groep : les bénéfices du T2 sont supérieurs aux attentes et le bancassureur a prévu de restituer 3,6 Mds€ à ses actionnaires après le 30 septembre.
  • Pirelli : le fabricant de pneumatiques a relevé ses prévisions 2021 après un bon premier semestre.

Annonces importantes

  • Nintendo perd 9 % après des résultats décevants, en dépit de l'annonce d'un rachat d'actions.
  • Novavax perd 10 % hors séance après avoir décalé la soumission de son dossier de mise sur le marché de son vaccin contre le coronavirus aux États-Unis.
  • China Telecom va devenir la plus grosse IPO de l'année à Shanghai, avec une levée de fonds équivalente à 7,3 Mds$.
  • ThyssenKrupp cède sa division infrastructures à FMC Beteiligungs KG.
  • Apple a présenté de nouveaux outils pour repérer les images à caractère sexuel impliquant des enfants sur ses terminaux.
  • Le ticket pour l'espace de Virgin Galactic coûte 450 000 USD.
  • Deux pas en avant, un pas en arrière : Robinhood reperd une partie de ses gains de la veille avec un titre qui redescend à 50,97 USD après être monté à 70,39 USD en clôture mercredi.
  • Principales publications de résultats. Allianz, Dominion Energy, London Stock Exchange, ING Groep, Vonovia, Carl Zeiss, Covestro, RTL Group

Lectures


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ABIONYX PHARMA -13.00%1.392 Cours en temps réel.61.78%
ADIDAS AG -1.37%270.65 Cours en différé.-7.89%
AIGAN CO.,LTD. 0.00%218 Cours en clôture.-4.80%
AIR LIQUIDE -0.24%142.96 Cours en temps réel.6.74%
AIRBUS SE -1.39%113.3 Cours en temps réel.27.98%
ALLIANZ SE -0.03%198.54 Cours en différé.-1.05%
AMUNDI 0.13%75.95 Cours en temps réel.13.55%
APPLE INC. 1.18%146.55 Cours en différé.9.16%
ASSICURAZIONI GENERALI S.P.A. -2.05%18.405 Cours en différé.31.77%
BANKINTER, S.A. -2.52%5.02 Cours en différé.16.41%
BAYER AG -2.65%46.615 Cours en différé.-0.56%
BEIERSDORF AG 0.58%94.22 Cours en différé.-0.80%
BEYOND MEAT, INC. 1.36%107.08 Cours en différé.-15.49%
BP PLC -0.54%361.65 Cours en différé.42.70%
BPOST SA/NV -0.60%7.48 Cours en temps réel.-11.37%
BUREAU VERITAS SA -0.07%27.12 Cours en temps réel.24.72%
CAIRN ENERGY PLC 1.31%193.7 Cours en différé.-8.78%
CARL ZEISS MEDITEC AG -1.11%164.85 Cours en différé.53.08%
CHINA TELECOM CORPORATION LIMITED -1.43%2.75 Cours en clôture.27.91%
COMPASS GROUP PLC -2.18%1457.5 Cours en différé.9.32%
COVESTRO AG -3.29%56.36 Cours en différé.15.45%
CREDIT SUISSE GROUP AG -1.18%9.676 Cours en différé.-14.11%
CRÉDIT AGRICOLE S.A. -0.40%12.796 Cours en temps réel.24.50%
DOMINION ENERGY, INC. -1.56%71.96 Cours en différé.-2.79%
EKINOPS -1.19%7.47 Cours en temps réel.11.01%
ELECTRICITÉ ET EAUX DE MADAGASCAR 1.23%3.28 Cours en temps réel.0.00%
EUROFINS SCIENTIFIC SE 1.09%109.72 Cours en temps réel.58.15%
FOCUS HOME INTERACTIVE -5.39%43 Cours en temps réel.-29.21%
GETLINK SE -0.73%13.53 Cours en temps réel.-3.88%
HELLOFRESH SE 1.88%82.48 Cours en différé.28.10%
HEXAOM -0.21%46.8 Cours en temps réel.17.54%
HIOLLE INDUSTRIES 0.00%3.77 Cours en temps réel.2.45%
HUGO BOSS AG -2.07%52.1 Cours en différé.94.94%
INDRAPRASTHA GAS LIMITED -0.14%509.5 Cours en clôture.1.48%
ING GROEP N.V. 0.05%12.97 Cours en temps réel.69.66%
JENOPTIK AG -0.46%30.4 Cours en différé.21.58%
LONDON STOCK EXCHANGE PLC 0.18%7922 Cours en différé.-12.21%
MEGGITT PLC -0.29%749.8 Cours en différé.61.20%
MORPHOSYS AG -4.11%37.61 Cours en différé.-58.20%
NESTLÉ S.A. 0.16%115 Cours en différé.10.13%
NINTENDO CO., LTD. -0.52%51260 Cours en clôture.-22.13%
NOVAVAX, INC. 2.66%166.25 Cours en différé.45.23%
NOVO NORDISK A/S 1.40%667.2 Cours en différé.54.22%
OUTOKUMPU OYJ 1.75%5.572 Cours en différé.70.06%
PAGEGROUP PLC -1.86%660 Cours en différé.50.42%
PIRELLI & C. S.P.A. -1.46%5.01 Cours en différé.14.69%
ROBERTET -1.23%961 Cours en temps réel.7.51%
ROBINHOOD MARKETS, INC. -0.93%40.65 Cours en différé.0.00%
RTL GROUP S.A. 0.37%49.46 Cours en différé.24.01%
SIEMENS AG -0.99%139.86 Cours en différé.20.20%
SODEXO -2.56%74.64 Cours en temps réel.10.66%
STELLANTIS N.V. -1.82%16.892 Cours en différé.17.37%
STHREE PLC -0.51%582 Cours en différé.96.31%
SWISSCOM AG -0.33%543 Cours en différé.14.19%
SYMRISE AG 0.13%114.45 Cours en différé.5.44%
SYNTHOMER PLC 1.08%468 Cours en différé.2.98%
TESSI -0.30%167.5 Cours en temps réel.33.86%
THYSSENKRUPP AG 0.16%8.808 Cours en différé.8.25%
TOTALENERGIES SE 0.44%44.65 Cours en temps réel.25.93%
TRANSITION EVERGREEN 1.32%3.06 Cours en temps réel.219.68%
UNILEVER PLC -0.38%3839 Cours en différé.-12.26%
VIRGIN GALACTIC HOLDINGS, INC. -1.45%19.72 Cours en différé.-15.68%
VONOVIA SE 0.90%53.84 Cours en différé.-10.71%
ZALANDO SE 0.23%79.54 Cours en différé.-12.85%
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader