Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : nette détente malgré forte inflation prix production

02/09/2021 | 19:16
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
La journée a été ponctuée d'une batterie de statistiques qui n'ont suscité aucune émotion: le fait marquant de ce jeudi, c'est la flambée de +3% du pétrole 'WTI' qui avance vers 70,5$ et se rapproche de ses sommets estivaux (77$).
De quoi raviver les anticipations inflationnistes... mais cela ne troublera pas les marchés aujourd'hui puisque l'heure est à la détente avec des T-Bonds qui effacent 0,5Pt à 1,2970% et des OAT qui effacent -1,5Pt à -0,041%, des Bunds qui s'améliorent de 2Pts à -0,388%.

Et pourtant, les prix à la production industrielle ont augmenté de +2,3% dans la zone euro et de +2,2% en 'séquentiel' dans l'UE en juillet, selon Eurostat, après avoir augmenté de 1,4% dans la zone euro et de 1,5% dans l'UE en juin par rapport à mai.

Par rapport à juillet 2020, les prix à la production industrielle ont augmenté de 12,1% dans la zone euro et de 12,2% dans l'UE en juillet dernier, après des taux annuels de respectivement +10,2% et +10,4% observés en juin.

Ceci aurait pu provoquer un accès de nervosité sur les marché obligataires, mais c'est tout le contraire qui se manifeste.

Les T-Bonds affichent également une grande sérénité comme nous l'avons vu après la publication de 4 statistiques en rafale.

La plus attendue concernait le chômage (à la veille du 'NFP') : 340 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées lors de la semaine du 28 août, soit -14.000 contre un consensus de -7.000.

Le déficit commercial s'est réduit de -4,4Mds$ à 70,1Mds$ au mois de juillet, sous l'effet combiné d'une hausse des exportations et d'un léger repli des importations.

Les exportations ont augmenté de 1,3% à 212,8 milliards de dollars, grâce notamment à la vigueur de la demande pour les équipements industriels et les biens de consommation.

Les importations ont, elles, diminué de 0,2% à 282,9 milliards de dollars, notamment en raison d'une baisse du poste lié aux jeux, jouets et équipements sportifs.

Le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine, un sujet toujours très délicat, s'est réduit de 2 milliards à exactement 25Mds de dollars.

La productivité non-agricole est revue à la baisse de -0,2%, à +2,1% aux Etats-Unis au deuxième trimestre 2021 en rythme annuel, selon la deuxième estimation du Département du Travail, le consensus tablait au contraire sur une révision à la hausse vers 2,4% (après +4,3% au 1er trimestre) et les coûts unitaires salariaux se sont accrus de 1,3%.

Enfin, le dernier chiffre du jour concernait les commandes à l'industrie américaine : elles se sont accrues de 0,4% en juillet, selon le Département du Commerce, une évolution à peu près conforme au consensus après une progression de 1,5% en juin (chiffre confirmé par rapport à l'estimation initiale).
De leur côté, les livraisons de l'industrie ont augmenté de 1,6% en juillet après une croissance de 1,9% le mois précédent. Avec l'augmentation de 0,5% des stocks, le ratio stocks sur livraisons s'est tassé à 1,46, contre 1,48 en juin.

Les dettes 'coeur' ont donc progressé ce jeudi et les dettes périphériques ont fait encore mieux avec -3Pts de base sur les BTP italiens à 0,666% et les Bonos espagnols à 0,313%.

Outre-Manche, l'embellie est comparable à celle des Bunds avec -2Pts à 0,675%... mais cela ne suffit pas à rattraper les BTP qui sont désormais plus recherchés que le '10 ans' britannique (Mario Draghi a pourtant fait état d'une croissance plus forte que prévu en Italie).

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
21/10TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
21/10TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
21/10TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
20/10Le président de la Bundesbank démissionne
AW
20/10EMPRUNT : Münchener Hypothekenbank lève 200 millions à 0,01% sur cinq ans
AW
19/10TAUX : nette tension qui semble reliée à la hausse du pétrole
CF
19/10EMPRUNT : la Banque des lettres de gage lève 650 millions en deux tranches
AW
18/10TAUX : la hausse de l'énergie fait grimper les rendements
CF
Dernières actualités "Taux"