Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : le second semestre débute par une franche correction

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
01/07/2020 | 19:15
Entame de 2ème semestre négative en Europe, contrastant avec la fin du 1er semestre, avec des marchés obligataires qui semblaient assoupis près de leurs sommets depuis le 26 juin avec une volatilité éteinte.

Peut-être victimes de 'trop bons chiffres' d'activité en Europe et aux Etats Unis et du retour de l'appétit pour le risque, nos OAT se dégradent de +5,2Pts de base vers -0,058%, les Bunds affichent quasiment le même écart, passant de -0,455% à -0,3990%.

Les BTP italiens s'en sortent bien mieux avec une stagnation vers 1,3400% (soit une détente de -20Pts de base en 3 mois), les 'Bonos' espagnols en revanche se tendent de +3,2Pts vers 0,512%

Les 'Gilts' britanniques se dégradent également +2,3Pts à 0,211%, dans le sillage des T-Bonds US avec +2Pts à 0,674%.

Les chiffres US traduisent une poursuite du redressement des paramètres économiques aux Etats Unis, avec plusieurs 'bémols' que les investisseurs ne veulent pas prendre en considération.

Côté positif, et sans discussion, l'ISM manufacturier US (Institut for Supply Management) grimpe vers 52,6 pour le mois écoulé, contre 43,1 en mai alors que le consensus ne l'attendait qu'à 49,1.

C'est en revanche plus mitigé pour le secteur privé américain qui a généré 2.369.000 emplois le mois dernier, selon l'enquête mensuelle du cabinet ADP, un nombre toutefois inférieur à la prévision moyenne des économistes qui s'établissait à un gain de l'ordre de 3.000.000.

Cette publication devrait constituer une déception car elle témoigne d'un ralentissement par rapport aux 3.065.000 créations de postes enregistrées en mai. Or Wall Street ne veut retenir que la révision en forte hausse par rapport à une estimation initiale de +2.760.000 emplois.

Déception également du côté des dépenses de construction qui ont baissé de 2,1% en mai, déjouant le consensus qui tablait sur une hausse de 1,1% après -3,5% en avril.
Mais Wall Street ne retient que le premier chiffre et pas les 2 autres, plus mitigés.

Le point d'orgue de la séance sur les marchés US se situera en début de soirée, avec le compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale (les fameuses 'minutes' des délibération de Jerome Powell et de ses collègues).

Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
13/08MEXIQUE : la Banque centrale abaisse à nouveau son taux directeur, à 4,5%
AW
13/08TAUX : marchés saisis de torpeur estivale, chiffres US ignorés
CF
12/08TAUX : nette tension avec le retour de l'euphorie en bourse
CF
12/08EMPRUNT : Korea National Oil rouvre son emprunt 0,2625%/2027 de 100 mio CHF
AW
12/08EMPRUNT : la centrale de Gösgen a levé 100 mio CHF à 0,93%, échéance 2027
AW
11/08TAUX : tension sensible sur 10 ans US et UK avec full risk on
CF
11/08EMPRUNT : la Banque des lettres de gage lève 680 millions en trois tranches
AW
10/08TAUX : l'optimisme prévaut avant une déferlante de stats US
CF
10/08EMPRUNT : Corporacion Andina de Fomento a levé 350 millions de francs
AW
07/08TAUX : consolidation limitée, BTP épargnés, Gilts éprouvés
CF
Dernières actualités "Taux"