Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : la semaine finit mal, le 'risque' contamine le T-Bond

17/09/2021 | 19:19
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
La semaine s'est mal terminée pour les indices boursiers, elle se finit mal également pour les marchés obligataires qui n'ont pas du tout profité d'un contexte 'risk-off' sur les actions.
Lers OAT affichent +2,5Pts vers 0,05%, les T-Bonds US flambent de +6,5Pts vers 1,3700%, ce qui place le rendement du '10 ans' au-delà de la MM200.

Une variation qui semble n'avoir aucun rapport avec le 'chiffre du jour' puisque l'indice de confiance des consommateurs du Michigan, qui avait fortement chuté en août (vers 70,3) ressort à 71, un niveau légèrement inférieur aux 72 anticipés, ce qui n'aura strictement aucun impact sur le diagnostic économique de la FED.

En fait, le 'risque' semble surgir de partout avec des spéculation sur une évolution plus restrictive de la politique monétaire de la Réserve fédérale (qui réunira d'ailleurs son comité stratégique la semaine prochaine) ou de la BCE.
La correction est demeure d'ampleur limité en Europe (+3Pts en moyenne) avec des Bunds qui passent de -0,307% à -0,2780, des BTP italiens qui se tendent vers 0,732%.
Outre-Manche, les Gilts calquent leur trajectoire sur les T-Bonds US et finissent avec +7Pts de base à 0,849%.

Les investisseurs ont pris connaissance des chiffres définitifs de l'inflation en zone euro: le taux annuel est confirmé à 3,0% en août 2021, contre 2,2% en juillet, et celui de l'Union européenne à 3,2%, contre 2,5%, selon Eurostat.

Les taux annuels les plus faibles ont été observés à Malte (0,4%), en Grèce (1,2%) et au Portugal (1,3%) et les plus élevés ont quant à eux été enregistrés en Estonie, en Lituanie et en Pologne (à 5,0% respectivement).

Les plus fortes contributions au taux d'inflation annuel de la zone euro proviennent de l'énergie (+1,44 point de pourcentage, pp), suivis des biens industriels hors énergie (+0,65 pp) et de l'alimentation, alcool et tabac et des services (chacun +0,43 pp).

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
18:55TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
16:01TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
13:51TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
20/10Le président de la Bundesbank démissionne
AW
20/10EMPRUNT : Münchener Hypothekenbank lève 200 millions à 0,01% sur cinq ans
AW
19/10TAUX : nette tension qui semble reliée à la hausse du pétrole
CF
19/10EMPRUNT : la Banque des lettres de gage lève 650 millions en deux tranches
AW
18/10TAUX : la hausse de l'énergie fait grimper les rendements
CF
Dernières actualités "Taux"