Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : détente plus forte au Sud que sur les Gilts et T-Bonds

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
11/03/2020 | 19:54
La nervosité des marchés est de nouveau à son comble alors que le Dow Jones replonge de -5,5% (il avait repris +4,5% la veille) faute d'annonces de Donald Trump en matière de soutien fiscal aux entreprises US (la rumeur, entretenu par Steven Mnuchin, était que des allégements ou exemptions seraient accordées aux entreprises de taille moyenne).
Dans l'intervalle, l'OMS déclare que le Covid-19 est bien une pandémie planétaire... de quoi relancer les plus sombres prévisions.

Les actifs refuges retrouvent leur attrait et nos OAT voient leur rendement se contracter de -5,2Pts pour un nouveau plancher annuel de -0,3500% tandis que les Bunds voient leur rendement se tendre de +4,5Pts vers -0,745% parce que Angela Merkel évoque le renoncement à la règle du 'zéro déficit' compte tenu de circonstance exceptionnelles.
Très forte détente des BTP italiens de -20Pts environ vers 1,185%, nette embellie sur les Bonos espagnols de -12Pts à 0,244%.

Outre Atlantique, les T-Bonds naviguent entre 0,75% et 0,80%, les opérateurs tenant peu compte des prix à la consommation aux Etats-Unis: ils n'ont que faiblement augmenté au mois de février, la hausse des prix du logement et de l'alimentation ayant été absorbée par le repli des coûts de l'énergie.

Le Département du Travail a annoncé mercredi que son indice des prix à la consommation (CPI) avait augmenté de 0,1% le mois dernier, après une progression identique en janvier.

En rythme annuel, l'inflation ressort à 2,3% mais elle devrait fortement chuter en mars avec la baisse de -40% du prix du baril depuis mi-février.
En rythme annuel, le taux d'inflation hors éléments volatils et alimentation ressort à 2,4%.

L'indice 'core' des prix hors alimentation et énergie progresse de 0,2% en février, après une progression de 0,2% également en janvier, ce qui témoigne d'une inflation sous-jacente qui reste globalement maîtrisée.

Enfin, les Gilts se tendent paradoxalement de +3Pts à 0,27% après que la BoE ait annoncé l'abaissement surprise de -50Pts de base de la Bank of England (à 0,25%) à l'issue d'une réunion de crise secrète s'avère un nouveau coup d'épée dans l'eau.


Copyright (c) 2020 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
02/06TAUX : les marchés parient sur une BCE prête à en faire plus.
CF
02/06L'Argentine prolonge jusqu'au 12 juin son offre à ses créanciers
AW
01/06TAUX : consolidation, dans l'attente des annonces de la BCE
CF
01/06La BCE prête à renforcer son arsenal anti-crise face au coronavirus
AW
28/05EMPRUNT : Hilti lève 150 millions de francs à 0,05%, échéance 2025
AW
27/05TAUX : réaction positive Bonos et BTP au plan de soutien UE
CF
27/05ARGENTINE : S&P et Fitch abaissent la note souveraine
AW
26/05TAUX : l'appétit pour le risque au zénith plombe Bund & TBond
CF
25/05TAUX : les Bunds se détendent malgré un 'IFO' mieux que prévu
CF
24/05La dette française "sans doute" supérieure à 115% du PIB en fin d'année
AW
Dernières actualités "Taux"