Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : dégradation, pas d'effet risk-off malgré repli actions

15/09/2021 | 17:35
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Séance de consolidation sur les marchés obligataires européens, malgré le repli de plus en plus marqué des actions (-1% à Paris et à Milan, -1,5% à Madrid, -1% sur l'E-Stoxx50) qui ne déclenche donc pas de rotation sectorielle en mode 'risk-off'.

Nous OAT se tendent de +3,3Pts de base à 0,018%, les Bunds de +2,5Pts à -0,315%. Selon l'Insee, les prix à la consommation en France augmentent de 1,9% sur 12 mois, après +1,2% en juillet, une accélération qui résulte notamment du rebond des prix des produits manufacturés (+1,1% après −1,1%).

Plus au Sud, après une nette embellie mardi, les Bonos effacent leurs gains de la veille avec +3Pts à 0,341% ainsi que les BTP italiens avec +4,2Pts à 0,692%.

Outre-Atlantique, le repli l'emporte également avec une tension limitée de +2Pt à 0,299%.
Les chiffres US du jour sont plutôt robustes, notamment ceux concernant les prix à l'exportation américains ont progressé de 0,4% le mois dernier (+0,2% hors produits agricoles). Par rapport à août 2020, la hausse s'établit à +16,8%, ce qui est du jamais vu depuis 40 ans.
Petit bémol avec les prix à l'importation qui se contractent de -0,3% mais progressent de +9% sur 1 an.

L'indice 'Empire State' de la croissance manufacturière dans la région de New York bondit de 18,3 vers 34,3: un gain significatif mais en-dessous des prévisions des économistes qui tablaient sur 48,4 en septembre.

Enfin, la production industrielle US progresse de 0,4% en août selon la Réserve fédérale : l'activité a été amputée de -0,3% par les fermetures d'installations off-shore (golfe du Mexique) et des raffineries pétrolières du Sud des Etats Unis liées à l'ouragan Ida.
Le taux d'utilisation des capacités industrielles s'est amélioré de 0,2 point à 76,4% (cela reste inférieur de 3,2 points à la moyenne long terme).

Outre-Manche, les Gilts se retendent de +2,8Pts à 0,7680%, à mi-chemin entre les écarts observés aux Etats Unis et en France... et toujours 7Pts au-dessus des BTP italiens.
Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
18:55TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
16:01TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
13:51TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
20/10Le président de la Bundesbank démissionne
AW
20/10EMPRUNT : Münchener Hypothekenbank lève 200 millions à 0,01% sur cinq ans
AW
19/10TAUX : nette tension qui semble reliée à la hausse du pétrole
CF
19/10EMPRUNT : la Banque des lettres de gage lève 650 millions en deux tranches
AW
18/10TAUX : la hausse de l'énergie fait grimper les rendements
CF
Dernières actualités "Taux"