Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON
Actualités : Toute l'info
Toute l'infoNos articlesSociétésMarchésEconomie & ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Taux : 3è séance de stagnation en Europe, calme après CPI US

11/08/2021 | 18:25
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Troisième séance de stagnation des bons du Trésor en Europe et cela vaut également pour les T-Bonds US ce mercredi puisque le '10 ans' revient à la case départ (1,3480% après avoir affiché 1,3780% de rendement avant le CPI).

Les T-Bonds s'étaient dégradés dès mardi soir après l'annonce de l'adoption d'un 'plan infrastructures' de 1.000Mds$ (à une large majorité de plus de 2/3), il a encore cédé du terrain aujourd'hui avec l'adoption du projet de budget de 3.500Mds$ (exercice 2021/2020) par 50 voix contre 49 par le Sénat (reste à le faire valider par la Chambre).
C'est autant de carburant supplémentaire pour doper le PIB américain en 2022.

Mais les T-Bonds se sont détendus dès 14H30 avec le 'CPI' (effaçant très vite toutes leurs pertes depuis mardi soir) : le chiffres mensuel des prix à la consommation aux Etats-Unis s'avère très légèrement inférieurs aux attentes.
Arès une hausse de 0,9% en juin, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,5% en juillet 2021 en rythme séquentiel, d'après le Département du Travail, alors que Jefferies attendait une progression de 0,6%.

Hors énergie et produits alimentaires, deux catégories traditionnellement volatiles, l'inflation américaine s'est établie à +0,3% le mois dernier (contre un consensus de +0,4%)

Par rapport à juillet 2020, l'indice des prix a augmenté de 5,4% en brut et de 4,3% hors éléments volatils, des taux inférieurs de respectivement 0,1 point aux pronostics de la plupart des économistes.
Les salaires avaient progressé de 3,2% en rythme annuel en juin aux Etats-Unis, mais leur croissance ne dépasse pas les 4% en juillet comme Wall Street le redoutait.

Outre-Manche, les Gilts se détendent de -1,5Pt vers 0,575% : ils se retrouvent quasiment à parité avec les BTP italiens qui eux se retendent de +2Pts vers 0,571% (les Bonos espagnols sont quasi stables à 0,2350%).

Copyright (c) 2021 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
22/10USA : les achats d'actifs bientôt réduits, mais "prématuré" de relever les taux
AW
22/10TAUX : enfin une embellie avec l'amorce d'un repli à W-Street
CF
22/10Le promoteur chinois Evergrande évite in extremis un défaut de paiement
AW
22/10GB : la BoE prévient que l'inflation risque de dépasser 5% en 2021
AW
22/10Evergrande effectue un versement et évite un défaut de paiement
AW
21/10TAUX : la tension se poursuit, les plus hauts annuels en vue
CF
21/10TURQUIE : la Banque centrale baisse son taux directeur et fait plonger la livre
AW
21/10TURQUIE : la banque centrale abaisse de deux points son taux directeur
AW
20/10TAUX : peu d'écarts mais positifs en Europe & négatifs aux US
CF
20/10Démission du président de la Bundesbank, figure de l'orthodoxie monétaire
AW
Dernières actualités "Taux"