Connexion
E-mail
Mot de passe
Afficher le mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Jordan Dufee

Analyste Senior
Suivre
Suivre sur
Grand amateur de l'or, féru des questions pétrolières, enthousiaste des métaux rares et inconditionnel du cuivre, Jordan Dufee est sans surprise le spécialiste des matières premières sur ZoneBourse.
Expert de nos process d'investissements techniques et fondamentaux, véritable couteau suisse de l'équipe, il met sa vaste culture financière à votre disposition.

Bourse de Paris : Stop ou encore ?

05/11/2021 | 07:55
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email

A l'exception des valeurs bancaires et de quelques dossiers un chouia trop risqués, une grande partie de la cote boursière mondiale était bien ancrée dans le vert hier. Jusqu'à de nouveaux records, évidemment, pour les indices américains mais aussi européens. Les investisseurs ont l'air d'être repassés en mode "FOMO", l'acronyme anglo-saxon pour "fear of missing out", c’est-à-dire la "peur de rater quelque chose". En l'occurrence, la peur de manquer une nouvelle phase de hausse. Les marchés actions poursuivent dans ce contexte leur marche en avant et à ce titre, l’année 2021, s'annonce comme un millésime d'exception. Concernant la séance du jour, elle sera marquée par une batterie d’indicateurs macroéconomiques.

Un rapide coup d’œil sur la page Zonebourse dédiée au palmarès des indices permet de constater que la grande majorité des benchmarks affichent de copieux gains depuis le début de l’année. Bien naturellement, Wall Street avance plein pot en inscrivant pratiquement quotidiennement de nouveaux records. Ça a d’ailleurs été le cas hier avec un S&P500 perché à 4683 points au plus haut du jour, en hausse de 24.60% depuis le 1er janvier. L’Europe n’est pas à plaindre, loin de là. Le bilan à un peu moins de deux mois de la ligne d’arrivée est même flatteur pour les places du vieux-continent, boostées par leurs valeurs cycliques, des services financiers et de la santé. Je me répète, mais le CAC40 GR (dividendes réinvestis) progresse de 28.60% cette année, devant le DAX allemand et ses 16.80% de gains. La médaille d’or revient néanmoins à nos amis néerlandais, dont l’indice national affiche +31.30% au compteur. Seule l’Asie ne participe pas vraiment aux festivités, plombée par la Chine et son pouvoir central bien occupé à contenir l’aura de ses champions technologiques.

De beaux parcours en somme, qui ne sont même pas paradoxaux comme ceux de 2020 puisque les marchés actions progressent cette fois-ci en même temps que l’économie. La reprise de la croissance mondiale constitue à ce titre l’un des principaux catalyseurs de l’ascension des indices, avec bien évidemment, les vannes à liquidités des banques centrales qui resteront grande ouvertes pour encore longtemps malgré un petit coup de frein de la Réserve Fédérale dans ses rachats d’actifs. A ces soutiens macroéconomiques, vient se greffer un corollaire, microéconomique cette fois-ci, à savoir la forme olympique des sociétés, que met justement en relief cette saison des résultats trimestriels. Ces dernières avaient déjà donné un coup de fouet au marché l’été dernier en relevant quasi-systématiquement leur guidance annuelle, un exploit réitéré au troisième trimestre avec de bons résultats malgré les pénuries, les ruptures de chaines d’approvisionnement et autres goulots d’étranglement qui pressent les prix vers le haut.

Un mot sur l’OPEP+ pour conclure cette synthèse du matin. Le cartel élargi s’est réuni hier et a décidé de s’en tenir à sa feuille de route, à savoir poursuivre l’augmentation graduelle de leur production, sans faire du zèle. Les vingt-trois producteurs réunis par visioconférence ont donc choisi de limiter la hausse de la production à 400.000 barils par jour à partir de décembre, malgré l’insistance de l’administration Biden qui appelait à un geste bien plus important pour tempérer l’inflation des prix de l’énergie. Cela peut d’ailleurs rappeler les tweets d’un certain Donald Trump, mais avec une dose d’animosité en moins. Les prix pétroliers ont ainsi retrouvé un peu de vigueur en cours de séance, mais ont quand même perdu du terrain hier, les Etats-Unis réfléchissant à une potentielle contre-attaque. 

Comme énoncé en introduction, la séance du jour sera riche en données économiques. Le couperet principal de la séance tombera à 14h30 avec les statistiques sur l'emploi d’octobre aux Etats-Unis. Les économistes pensent que les créations de postes vont accélérer à 455.000 unités et que le taux de chômage va reculer à 4.7%.

L’Asie reprend le chemin de la baisse, qu’elle n’avait pas quitté bien longtemps, en attestent les parcours du Nikkei (-0.62%) et du Hang Seng (-1.23%) à l’heure où j’écris ces lignes. L’Europe devrait également temporiser, le CAC40 est attendu autour de l’équilibre.

Les temps forts économiques du jour

Les ventes de détail européennes (11h00) seront dévoilées ce matin. Aux Etats-Unis, les chiffres de l'emploi du mois d’octobre diffusés à 13h30 retiendront toute l'attention. Au Japon, le repli de la consommation s'est atténué en septembre.

L'euro baisse à 1,155 USD, pendant que l'or rebondit à 1794 USD l'once. Sur le marché pétrolier, le Brent ne parvient pas à remonter malgré la décision de l’OPEP+ et s’échange à 81 USD, tandis que le WTI atteint 79.3 USD. L'obligation d'Etat américaine affiche un rendement de 1,54% sur 10 ans. Le Bitcoin s’échange toujours autour de 62000 USD pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • Adecco : Julius Bär abaisse son objectif de cours de 57 à 50 CHF.
  • CyberArk : Wedbush est acheteur et rehausse son objectif de 200 à 230 USD.
  • Eiffage : JP Morgan relève son objectif de 103 à 105 EUR.
  • Evercore : UBS passe d’achat à neutre mais révise à la hausse son objectif de cours de 148 à 155 USD.
  • Deutsche Post : JP Morgan conserve son opinion positive et ajuste sa cible qui passe de 73.44 à 72 EUR.
  • Heidelbergcement : JP Morgan est toujours vendeur et ajuste sa cible qui passe de 63 à 62 EUR.
  • Hugo Boss : Jefferies maintient son avis neutre mais remonte son objectif de 56 à 60 EUR.
  • Ipsen : Morgan Stanley abaisse sa recommendation de « pondération en ligne » à « sous-pondérer » avec un objectif de 80 EUR contre 90 EUR précédemment.
  • Lanxess : Jefferies est à l’achat mais revoit sa cible à la baisse, qui passe de 75 à 72 EUR.
  • Novartis : UBS passe d’achat à neutre et abaisse sa cible de 92 à 80 CHF.
  • Prosiebensat.1 : JP Morgan est à l’achat et ajuste à la hausse son objectif, qui passe de 26 à 27 EUR.
  • PVA Tepla : Jefferies est toujours acheteur et révise à la hausse son objectif qui passe de 42 à 47 EUR.
  • Siemens Healthineers : JP Morgan reste à l’achat et relève son objectif de 58.70 à 66.40 EUR.
  • Société Générale : Crédit Suisse relève son objectif de cours à 35 à 38 EUR.
  • Swisscom : JP Morgan abaisse son objectif de 624 à 620 CHF.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats

  • Axa affiche des revenus en hausse de 7% sur les 9 premiers mois de l’année, à 76 milliards d’euros.
  • Bonduelle dévoile une érosion de ses ventes au premier trimestre de son exercice décalé.
  • Le Groupe BPCE (Natixis) enregistre une croissance de 14.4% de son produit net bancaire à 6.293 milliards d'euros au 3ème trimestre.
  • Casino retrouve la croissance au troisième trimestre et va investir dans Gorillas.
  • Euronext voit son bénéfice net bondir de près de 65% au troisième trimestre après l'intégration de la Bourse italienne.
  • JCDecaux bénéficie d'un "fort rebond" de son activité au troisième trimestre portée par l'affichage et les contrats de mobilier urbain.
  • Spie relève à nouveau son objectif de marge pour 2021.
  • Technicolor déclare être en bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels, le chiffre d’affaires atteint 2.05 milliards sur les neuf premiers mois de l’année.

Annonces

  • Orange étudie la possibilité de racheter Inetum.
  • Axa lance un plan de rachats d’actions de 1.7 milliard d’euros.
  • Airbus a livré 460 appareils entre janvier et octobre. 
  • Arkema rentre dans le capital d’E3DF, spécialiste de la fabrication additive en série et lance un programme de rachat d’actions de 300 millions d’euros.
  • Engie émet d'1.5 milliard d'euros d'obligations vertes
  • Atos émet 800 millions d'euros d'obligations durables.
  • Eiffage s’occupera de l’éclairage de Paris pour 10 ans pour 704 millions d’euros.
  • EDF va distribuer un acompte sur dividende de 0.30 EUR.
  • GTT reçoit une commande du chantier naval chinois Hudong-Zhonghua Shipbuilding pour la conception des cuves d'un nouveau méthanier.
  • Akka Technologies étend son partenariat avec l'Université de Californie Riverside.
  • L’agence de notation S&P relève la note de CNP Assurances à "A+".
  • Séché Environnement annonce le succès d’une émission obligataire durable de 300 millions d’euros.
  • Maurel & Prom et la République Gabonaise ont conclu un accord global.
  • La Société de la Tour Eiffel loue plus de 8 000 m² à Bordeaux.
  • Argan procède à une émission obligataire d'un montant total de 500 millions d'euros.
  • Cellectis, Tessi, LNA Santé, Umanis, Tronics, Hexaom, Kumulus Vape et Unibel ont dévoilé leurs comptes.

Dans le monde

Annonces

  • Airbnb retrouve ses niveaux de vente de 2019.
  • Uber publie au troisième trimestre son premier résultat brut d'exploitation positif de son histoire.
  • Baidu et NetEase rejoignent Tencent et Alibaba  dans la course au « Metaverse ».
  • Novartis présente le succès d'étude pour son candidat iptacopan (LNP023) dans la lutte contre la glomérulopathie C3 (C3G), une maladie rénale rare.
  • Energias de Portugal (EDP) dévoile un bénéfice net de 167 millions d'euros au troisième trimestre, en hausse de 55% sur un an.
  • Enel confirme ses prévisions après avoir renoué avec les niveaux d'activité de 2019.
  • Leonardo continue à redresser ses comptes au troisième trimestre.
  • Honda abaisse ses perspectives de bénéfices en raison des pénuries de puces.
  • Achiko lance le développement d'un test de diagnostic de la dengue.
  • Le promoteur immobilier Kaisa Group suspend sa cotation.

Principales publications de résultats. Berkshire Hathaway, Enbridge, Dominion Energy, Honda Motors, Johnson Controls

Lectures et vidéos

Les yeux rivés sur les crypto-chiots (La Rédaction)


© Zonebourse.com 2021
share with twitter
share with LinkedIn
share with facebook
Recevoir par email
Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
AIRBNB, INC. -2.14%144.8 Cours en différé.-11.17%
AIRBUS SE 0.93%108.34 Cours en temps réel.-4.47%
AKKA TECHNOLOGIES SE -0.08%48.52 Cours en temps réel.0.54%
ALIBABA GROUP HOLDING LIMITED -0.81%119.39 Cours en différé.1.33%
ARGAN 0.93%108 Cours en temps réel.-8.08%
ARKEMA 1.30%124.7 Cours en temps réel.-0.61%
ATOS SE -0.88%31.48 Cours en temps réel.-15.06%
AXA 1.42%27.145 Cours en temps réel.2.22%
BERKSHIRE HATHAWAY INC. 1.12%461679.165 Cours en différé.1.78%
BONDUELLE -1.19%20.8 Cours en temps réel.0.96%
CASINO, GUICHARD-PERRACHON SA 1.12%22.66 Cours en temps réel.-3.20%
CELLECTIS S.A. 6.27%5.76 Cours en temps réel.-27.15%
CNP ASSURANCES 0.28%21.82 Cours en temps réel.0.05%
CYBERARK SOFTWARE LTD. -6.64%130.89 Cours en différé.-19.04%
DEUTSCHE POST AG 0.53%50.76 Cours en différé.-10.70%
DOMINION ENERGY, INC. -0.71%77.98 Cours en différé.-0.10%
EIFFAGE S.A. 0.48%91.44 Cours en temps réel.0.60%
ENBRIDGE INC. 1.57%51.7 Cours en différé.2.95%
ENGIE -0.32%13.13 Cours en temps réel.1.21%
EURONEXT N.V. 0.90%84.1 Cours en temps réel.-8.66%
EVERCORE INC. -1.38%118.74 Cours en différé.-11.50%
GTT COMMUNICATIONS, INC. 23.53%0.0105 Cours en différé.-37.50%
HEIDELBERGCEMENT AG 1.26%60.84 Cours en différé.0.94%
HEXAOM -0.27%37.5 Cours en temps réel.1.62%
HONDA MOTOR CO., LTD. 0.41%3399 Cours en différé.4.80%
HUGO BOSS AG -1.85%51.92 Cours en différé.-1.12%
IPSEN 0.79%84.22 Cours en temps réel.3.80%
JCDECAUX SA 0.56%21.7 Cours en temps réel.-1.91%
KAISA GROUP HOLDINGS LTD. -2.08%0.94 Cours en clôture.20.51%
KUMULUS VAPE -1.71%11.5 Cours en temps réel.8.33%
LANXESS AG 0.76%52.9 Cours en différé.-3.67%
LEONARDO S.P.A. -5.70%6.226 Cours en différé.4.79%
LNA SANTÉ 0.69%43.5 Cours en temps réel.-14.12%
NATIXIS 0.03%4.001 Cours en clôture.0.00%
NETEASE, INC. 3.41%98.62 Cours en différé.-4.71%
ORANGE 1.54%10.14 Cours en temps réel.6.09%
PROSIEBENSAT.1 MEDIA SE -0.23%13.26 Cours en différé.-5.14%
PVA TEPLA AG -1.21%28.55 Cours en différé.-31.03%
S&P 500 -1.15%4360.3 Cours en différé.-7.47%
SIEMENS HEALTHINEERS AG -0.99%57.9 Cours en différé.-11.15%
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2.97%32.04 Cours en temps réel.3.01%
SPIE SA -1.08%20.18 Cours en temps réel.-10.21%
SWISSCOM AG 2.52%528.6 Cours en différé.0.19%
SÉCHÉ ENVIRONNEMENT SA 2.16%61.4 Cours en temps réel.-16.30%
TECHNICOLOR 3.35%2.656 Cours en temps réel.-9.25%
TENCENT HOLDINGS LIMITED -0.60%466.8 Cours en clôture.2.19%
TESSI 0.00%168.6 Cours en clôture.34.34%
TOUR EIFFEL (SOCIÉTÉ DE LA) -0.35%28.7 Cours en temps réel.1.77%
TRONICS MICROSYSTEMS 3.85%5.4 Cours en temps réel.1.96%
UBER TECHNOLOGIES, INC. -3.98%34.8732 Cours en différé.-13.47%
UMANIS S.A. 0.00%13.95 Cours en temps réel.-7.62%
UNIBEL SA 6.86%1090 Cours en temps réel.2.51%
Plus d'actualités
Les investisseurs ont encore faim !
Les investisseurs ont encore faim !
Dernière ligne droite avant 2022
Dernière ligne droite avant 2022
Séance écourtée avant Noël
Séance écourtée avant Noël
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader