Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Taux

Actualités : Taux
Toute l'infoSociétésIndices / MarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 

Richard Clarida (Fed) prudent sur les attentes d'une nouvelle baisse de taux

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
18/10/2019 | 19:35

Washington (awp/afp) - Le vice-président de la Fed, Richard Clarida, a adopté vendredi un ton prudent vis-à-vis des attentes des marchés sur une nouvelle baisse des taux dans moins de deux semaines, insistant sur le fait que la politique monétaire n'était "pas tracée d'avance".

Dans un discours à Boston, le numéro deux de la Fed a rappelé que les deux récentes baisses de taux fournissaient un environnement monétaire "accommodant" vu la faiblesse de l'inflation et les risques économiques.

Il a comparé le niveau actuel des taux entre 1,75% et 2% à celui qui prévalait entre décembre 2018 et juillet 2019 et qui était de 2,25 à 2,5%.

"Pour l'avenir, la politique monétaire n'est pas tracée d'avance et le Comité monétaire va procéder sur la base d'une réunion monétaire à l'autre en évaluant les perspectives économiques", a-t-il prévenu alors que la Fed se réunit de nouveau les 29 et 30 octobre.

Les acteurs financiers sur les marchés misent toujours à une large majorité sur une nouvelle baisse des taux au jour le jour d'un quart de point de pourcentage (0,25%), qui serait la troisième depuis juillet.

"Le Comité agira comme il le faut pour soutenir la croissance", a-t-il ajouté tout en dépeignant une économie américaine "en bonne forme" avec une perspective "favorable", la croissance du PIB devant tourner autour de 2% cette année et l'année prochaine.

Il a reconnu toutefois "des risques évidents pour cette 11e année d'affilée d'expansion économique", notant la contraction des exportations, le ralentissement des investissements des entreprises et du secteur manufacturier.

Evoquant les injections de liquidités de la Fed sur le marché interbancaire pour pallier aux tension sur les taux de prise de fonds en pension (repo), M. Clarida a insisté pour dire qu'elles étaient "techniques" et que le rachat annoncé de bons du Trésor pour regonfler les réserves "ne saurait être confondu avec les massifs achats d'actifs déployés par la Fed après la crise financière".

afp/rp

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
share via e-mail
0
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Taux"
19:14BONDS EUROPE : le marché se tend légèrement, sur fond de conflit commercial
AW
19:12TAUX : les minutes de la FED et les stats sans grand impact
CF
15:25Divisée en septembre, la BCE a tenté de retrouver l'"unité" en octobre (minutes)
AW
13:50La France a levé 9,996 milliards d'euros à moyen et long terme
AW
11:25Moody's pessimiste sur la rentabilité des banques allemandes
AW
20/11BONDS EUROPE : stabilisation sur le marché en plein doutes sur le commerce
AW
20/11La Fed tout-à-fait défavorable aux taux négatifs aux Etats-Unis
AW
20/11TAUX : embellie marginale avant 'minutes' de la FED
CF
20/11EMPRUNT : Otto lève 85 millions à 1,5%, échéance 2024
AW
20/11USA : il faut attendre de voir l'effet des baisses de taux (Brainard/Fed)
AW
Dernières actualités "Taux"