Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du mercredi 8 juillet 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
08/07/2020 | 17:02

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

EMPLOI: Le taux de chômage en Suisse s'est légèrement amélioré en juin, notamment en raison d'effets saisonniers, à 3,2% contre 3,4% en mai, où il avait atteint un niveau record depuis février 2017 dans un contexte marqué par la pandémie de coronavirus, annonce mercredi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco). Il s'agit du premier recul du chômage depuis février où s'établissait encore à 2,5%, les mois de mars, avril et mai ayant été marqués par des hausses. Tous les secteurs d'activité, dont la restauration et l'hôtellerie durement touchés par la crise sanitaire, ont profité de cette éclaircie.

TOURISME: La filiale helvétique du voyagiste allemand TUI invoque les conséquences de la pandémie de coronavirus pour expliquer la fermeture de huit de ses 62 succursales en Suisse et la suppression d'une septantaine de postes de travail. La marque n'a pas été épargnée par les mesures de confinement, qui ont empêché tout voyage à l'étranger entre mi-mars et mi-juin. "Nous partons du principe que nous organiserons environ 70% de voyages en moins que ce que nous prévoyions initialement cet été", indique le directeur général de TUI Suisse, Philipp von Czapiewski, cité dans le communiqué.

EAUX MINÉRALES: Nestlé Waters s'engage à réduire ses prélèvements dans une nappe souterraine des Vosges menacée d'assèchement. Plusieurs associations ont porté plainte en juin contre le minéralier, filiale de Nestlé, accusé d'exploiter des forages illégaux. Dans un contexte local tendu, Nestlé Waters a récemment réaffirmé son intention de signer un protocole d'engagement volontaire d'ici la fin de l'année. Celui-ci aura pour objectif de sauver la nappe menacée du grès du Trias inférieur (GTI) en diminuant les prélèvements de l'entreprise. "Nous savons que notre activité crée des impacts", avait reconnu la directrice de Nestlé Waters France, Sophie Dubois.

CORONAVIRUS: Après la levée d'une grande partie des mesures mises en oeuvre pour lutter contre la propagation du coronavirus, les PME reprennent leur souffle. En dépit des nombreux défis qui se posent, la plupart évoquent l'avenir avec plus d'optimisme qu'au printemps dernier, selon un sondage de la Haute école des sciences appliquées de Zurich (ZHAW). Qu'il s'agisse de restaurants, de commerces ou encore de fournisseurs divers, l'allègement des mesures de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, combinées aux mesures de soutien financier, a soulagé nombre de petites et moyennes entreprises (PME), relève la ZHAW. Il n'en reste pas moins qu'une majorité d'entre-elles craint une 2e vague de la pandémie de Covid-19.

INVESTISSEMENT: Nestlé libère une enveloppe de 160 millions de francs suisses pour la construction d'une seconde halle de production sur son site Nespresso de Romont, dans le canton de Fribourg. Le chantier doit débuter en juin de l'année prochaine, pour délivrer un an plus tard les premières des dix nouvelles lignes de production planifiées. Le géant du café portionné prévoit la création de 300 nouveaux emplois directs dans la Glâne au cours des dix prochaines années.

VIE DES ENTREPRISES: Les faillites d'entreprises en Suisse ont enregistré un bond en juin, comparé au mois précédent, alors que parallèlement les créations de sociétés ont progressé encore plus fortement, a indiqué le cabinet d'informations économiques Bisnode D&B. Après un total de 353 faillites en mai, leur nombre a augmenté à 410 (+16%) pendant le mois sous revue, a précisé Bisnode dans un communiqué.

MÉTAUX PRÉCIEUX: L'or a dépassé la barre symbolique des 1800 dollars (environ 1690 francs suisses) l'once, sous laquelle il évoluait depuis novembre 2011, dans un environnement économique incertain favorable à cette valeur refuge. Sur le London Bullion Market, l'or a atteint à 08H30 GMT (10H30 HEC) 1800,86 dollars l'once, un plus haut en huit ans et demi.

ENVIRONNEMENT: La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a promis d'examiner toutes les voies pour verdir la politique monétaire, y compris via un accent mis sur les achats d'actifs verts. "Je veux explorer toutes les voies disponibles pour lutter contre le changement climatique", a-t-elle déclaré au Financial Times (FT) dans une interview vidéo, ajoutant qu'"en fin de compte, l'argent parle".

AÉRONAUTIQUE: Des milliers de salariés d'Airbus ont manifesté dans l'enceinte du groupe, à la périphérie toulousaine, contre le plan de suppression d'emplois annoncé par l'avionneur, qui menace 5000 postes en France dont plus de 3500 à Toulouse dans le sillage de l'épidémie de Covid. A l'appel des trois principaux syndicats, FO, CFE-CGC et CFTC, les manifestants, - 4000 selon la préfecture, plus de 7000 selon les syndicats - massés derrière une banderole proclamant "Non aux licenciements" ont longé les pistes de l'aéroport jusqu'au siège de l'avionneur.

HABILLEMENT: L'action Boohoo continuait à plonger, les investisseurs se détournant du groupe d'habillement britannique depuis la publication d'informations de presse accusant l'un de ses fournisseurs de pratiques quasi-esclavagistes et d'avoir contribué à propager le coronavirus. "La roue tourne pour Boohoo" dont la "gestion de la crise ne parvient pas à mettre fin au scandale", remarque Russ Mould, analyste du courtier AJ Bell.

CONJONCTURE: Le recul du produit intérieur brut (PIB) en France devrait être limité à 9% en 2020, selon la note de conjoncture publiée par l'Insee. Le gouvernement table pour sa part sur un effondrement de 11% et la Banque de France de 10%. Après s'être contracté de 5,3% au premier trimestre puis de 17% au deuxième en raison de la pandémie de coronavirus, le PIB rebondirait de 19% au troisième trimestre puis de 3% au quatrième, précise l'Institut national des statistiques. Il s'agit de la première prévision de croissance de l'Insee pour l'ensemble de 2020, ainsi que pour les 3e et 4e trimestres.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ACCENT GROUP LIMITED -2.40%1.425 Cours en clôture.-23.59%
AJ BELL PLC -1.10%448 Cours en différé.5.59%
BOOHOO GROUP PLC 0.66%320 Cours en différé.6.71%
GTI HOLDINGS LIMITED 40.00%0.021 Cours en clôture.-80.00%
NESTLÉ S.A. 0.06%109.08 Cours en différé.4.05%
TUI AG -6.21%3.818 Cours en différé.-64.29%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
19:28USA-Kudlow voit le chômage reculer sous 10% en août
RE
19:27DEVISES : le $ trouve un support vers 1,1865/E, rebond timide
CF
19:25Chine-Du poulet brésilien importé testé positif au coronavirus
RE
19:16Coronavirus-L'Italie enregistre 6 nouveaux décès et 523 nouveaux cas
RE
19:16Coronavirus-Flambée de nouveaux cas en Espagne, le gouvernement se veut rassurant
RE
19:07Un mort en Côte d'Ivoire lors de manifestations anti-Ouattara
RE
18:53Codelco ceo octavio araneda estimates copper price to hold around $2.80 per pound in 2020
RE
18:53Codelco CEO sees copper price steady at $2.80/lb thru 2020
RE
18:35Des ouvriers des usines d'Etat biélorusses rejoignent les manifestations
RE
18:33Coronavirus-Restrictions strictes à Lisbonne jusqu'à fin août
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"