Connexion
E-mail
Mot de passe
Retenir
Mot de passe oublié ?
Devenir membre gratuitement
Inscription
Inscription
Devenir membre
Inscription gratuite
Devenir client
Découvrez nos services
Paramètres
Paramètres
Cotations dynamiques 
OFFON

Accueil Zonebourse  >  Actualités  >  Economie / Forex  >  Toute l'info

Actualités : Economie / Forex
Toute l'infoSociétésMarchésEconomie / ForexMat. PremièresTauxBarons de la boursePro. de la financeAgendaSecteurs 
Toute l'infoEconomieDevises / forexStatistiques MacroéconomiquesCryptomonnaiesCybersécuritéCommuniqués

Résumé des principales informations économiques du jeudi 4 juin 2020

share with twitter share with LinkedIn share with facebook
04/06/2020 | 17:15

Zurich (awp) - Principales informations économiques de la journée, résumées par l'ats/awp:

CONJONCTURE: L'inflation a fortement reculé en mai sur un an, après avoir déjà nettement baissé le mois précédent, a indiqué l'Office fédéral de la statistique (OFS). Les prix des carburants et des nuitées hôtelières ont principalement pesé. Le renchérissement des prix a atteint pendant le mois sous revue -1,3% sur un an, après -1,1% en avril, a précisé l'OFS dans un communiqué. Le taux d'inflation se situe dans le fourchette des prévisions. Les économistes interrogés par AWP s'attendaient à des prix à la consommation en repli de 1,2% à 1,6% comparé à mai 2019.

ENERGIE: La Commission de la concurrence (Comco) a trouvé un accord à l'amiable avec deux sociétés du secteur de l'énergie, Energie Wasser Luzern Holding (Ewl) et Erdgas Zentralschweiz (EGZ). La décision permet ainsi de libéraliser le marché du gaz naturel en Suisse centrale. A ce jour, les deux entreprises en question avaient empêché un tiers d'utiliser leur réseau pour livrer du gaz naturel à certains groupes de clients, explique la Comco. L'utilisateur final ne pouvait ainsi pas choisir librement son fournisseur.

TRANSPORT AÉRIEN: Les aéroports suisses ont vu le nombre de leurs passagers chuter de 62,0% au mois de mars, par comparaison avec les chiffres du premier trimestre 2019, annonce l'Office fédéral de la statistique (OFS). Un premier trimestre 2020 qui avait pourtant bien démarré, puisque janvier et février affichaient encore de légères hausses. Au total, sur les trois premiers mois de l'année, 10,1 millions de passagers décollant et atterrissant (tant locaux qu'en transfert) ont été enregistrés. Cela correspond à 2,9 millions de passagers de moins par rapport à l'année précédente, soit un recul de -22,4%.

PHARMA: Roche a décroché auprès du gendarme sanitaire aux Etats-Unis (FDA) un feu vert d'urgence pour la commercialisation d'un test pour détecter les réponses inflammatoires sévères chez des patients déjà diagnostiqués avec la Covid-19. La mesure des niveaux du biomarqueur interleukine 6 (IL-6) peut permettre d'identifier les patients risquant de nécessiter une assistance respiratoire par intubation, souligne la multinationale rhénane dans un communiqué.

ELECTROTECHNIQUE: ABB a décroché une importante commande du chantier naval américain Vigor Fab. Le géant zurichois de l'électrotechnique fournira à l'entreprise d'Outre-Atlantique des systèmes de stockage d'énergie ainsi que des moteurs hybrides pour des navires destinés à la plus grande compagnie de ferry des Etats-Unis, Washington State Ferries. La livraison du premier ferry qui pourra transporter quelque 1500 passagers et plus de 140 voitures est prévue pour 2024, a indiqué ABB. Le détails financiers de la commande n'ont pas été dévoilés.

TRANSPORT AÉRIEN: Après avoir été quasiment à l'arrêt au plus dur de la pandémie de coronavirus à partir de mi-mars, Swiss continue d'étoffer son plan de vols. La compagnie aérienne helvétique veut mettre à disposition un tiers de sa capacité d'ici l'automne. "Compte tenu de l'assouplissement graduel des restrictions d'entrées dans les différents pays", la filiale de Lufthansa veut proposer prochainement environ 85% des destinations desservies avant la pandémie de Covid-19, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

COMMERCE DE DÉTAIL: Decathlon et Fnac vont collaborer en Suisse. Le concepteur et producteur français d'articles sportifs va écouler ses marques de vélos et trottinettes auprès de la chaîne de magasins Fnac, qui complètera ainsi son offre en mobilité douce. Decathlon profitera d'une présence dans les centres urbains, complémentaire à celle traditionnelle en périphérie des villes. Cette première collaboration en appellera d'autres. Le groupe hexagonal entend multiplier ce genre d'expérience afin de se "positionner en acteur global du sport", explique la société dans un communiqué.

TRANSPORT: La crise du coronavirus a entraîné des pertes de recettes significatives pour Uber Suisse. La filiale du géant californien a vu le nombre des courses chuter durant l'état d'urgence, tout en bénéficiant d'une forte demande pour les livraisons de repas à domicile Uber Eats. Les revenus ont plongé de quelque 40%, a indiqué Jean-Pascal Aribot, directeur d'Uber Suisse. Cette contraction est similaire à celle, globale, annoncée mi-mai par le groupe, avec une dégringolade de 80% pour l'offre VTC (voiture avec chauffeur) compensée partiellement par Uber Eats.

POLITIQUE MONÉTAIRE: La Banque centrale européenne (BCE) a renforcé et prolongé son arsenal de soutien à l'économie, tant l'impact du nouveau coronavirus promet de se faire sentir encore plusieurs années. L'institut d'émission a en outre décidé de laisser ses taux inchangés à leur plancher historique. Forgé en mars et initialement doté de 750 milliards d'euros jusqu'en fin d'année pour racheter des obligations publiques et privées, le programme PEPP a été gonflé de 600 milliards d'euros, a annoncé une porte-parole. Il a également été prolongé jusqu'à "au moins fin juin 2021", signe que la réponse monétaire au choc sanitaire prendra plus de temps qu'initialement prévu.

CONJONCTURE: Le nombre de nouvelles demandes hebdomadaires d'allocations chômage est passé sous la barre des deux millions la semaine dernière aux Etats-Unis, une première depuis le début de la pandémie de coronavirus dans le pays mi-mars, selon les chiffres publiés par le département du Travail. Un peu plus de 1,87 millions de personnes se sont inscrites au chômage entre le 24 et le 30 mai, contre 2,12 millions la semaine précédente.

CONJONCTURE: Voyant une reprise pour l'instant "timide", la Banque centrale européenne s'attend à une lourde récession provoquée par la crise sanitaire en zone euro cette année, suivie d'un rebond plus progressif, tandis que l'inflation restera loin de son objectif au moins jusqu'en 2022. La région monétaire subit "une chute brutale de l'activité économique, du fait de la pandémie de coronavirus et des mesures prises pour la contenir", a résumé la présidente de l'institution Christine Lagarde lors d'une conférence de presse.

AUTOMOBILE: Les ventes de nouvelles voitures ont plongé de 89% en mai sur un an au Royaume-Uni, au plus bas depuis 1952, en raison du confinement instauré pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a indiqué l'association sectorielle SMMT. Parallèlement, 500 licenciements ont été annoncés chez le constructeur de voitures de luxe en difficulté Aston Martin et 1500 chez la chaîne de concessionnaires Lookers. Quelque 20'247 voitures ont été immatriculées le mois dernier, soit 163'477 de moins qu'un an auparavant, d'après la SMMT.

BOISSONS: Le groupe de spiritueux Rémy Cointreau a accusé une chute de 28,8% de son bénéfice net pour son exercice décalé 2019/2020, à 113,4 millions d'euros (122,2 millions de francs suisses), pénalisé notamment par l'épidémie de Covid-19 et des éléments exceptionnels, mais se montre confiant pour le trimestre en cours. "L'année 2019/2020 a conjugué les effets d'une pandémie mondiale ayant fortement limité la consommation de spiritueux (...), des menaces de taxes à l'importation aux Etats-Unis, une certaine instabilité géopolitique mondiale", a justifié l'entreprise française dans un communiqué.

CORONAVIRUS: Porsche quittera le championnat nord-américain d'endurance IMSA WeatherTech SportsCar Championship fin 2020 pour limiter l'impact économique de la crise du Covid-19, a annoncé le constructeur allemand dans un communiqué. "Avec cette mesure, Porsche Motorsport contribue de manière significative à surmonter les conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 sur le constructeur de voitures de sport", explique la firme de Stuttgart.

awp

Valeurs citées dans l'article
Varia.DernierVar. 1janv
ASTON MARTIN LAGONDA GLOBAL HOLDINGS PLC 4.71%70 Cours en différé.-87.14%
DEUTSCHE LUFTHANSA AG 6.39%8.486 Cours en différé.-51.40%
FNAC DARTY 1.43%34.1 Cours en temps réel.-36.33%
LOOKERS PLC 0.00%21 Cours en différé.-61.82%
PORSCHE AUTOMOBIL HOLDING SE -0.76%52.02 Cours en différé.-21.34%
share with twitter share with LinkedIn share with facebook
Réagir à cet article
Réagir le premier
Publier
loader
Dernières actualités "Economie / Forex"
17:45McDonald's poursuit son ancien directeur général en justice
RE
11:30Acted dénonce le meurtre "haineux" de sept de ses membres au Niger
RE
11:15BOURSE DIRECT : La Chine réplique aux dernières sanctions américaines visant des officiels chinois
PU
11:12LA MINUTE MACRO : au revoir Démocratie
11:10L'euro en baisse face au dollar après le plan d'aide de Trump
AW
11:08L'explosion au Liban ne devrait pas être politisée, dit l'Iran
RE
11:06Allemagne-Olaf Scholz sera le candidat du SPD à la chancellerie
RE
10:56Le moral des investisseurs en zone euro s'améliore lentement
RE
10:17CORONAVIRUS : Les entreprises allemandes tablent sur des restrictions durables
RE
Dernières actualités "Economie / Forex"